Video


Forum de role play sur l'univers Assassin's Creed
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
FORUM FERMÉ

Rendez-vous sur

Partagez|

De Florence à Rome (Général)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: De Florence à Rome (Général) Lun 2 Jan - 10:15

La ferme de son ami se trouvais non loin de la sortie de la ville. Etant donné qu'en ville, il était quasiment impossible de pouvoir cultiver tout ce que lui et ses parents possédaient, ils s'étaient établis là bien avant la naissance d'Emerico. Une fois arrivée vers l'endroit, elle aperçut au loin ce qui semblait être la mère de son ami qui était occupée à ramasser quelque plantations. Lorsque celle-ci vit la jeune fille, elle lui adressa un signe de la main et lui fit savoir en s'approchant que son fils était à l'écurie. C'était justement ce qui amenait Mélanie ici. Elle la remercia et se dirigea vers l'endroit qu'elle lui avait indiquée qu'elle trouva sans mal après y être venue tant de foies. Effectivement, Emerico était bien là, s'occupant justement de la jument qu'elle était venue chercher. Un sourire s'afficha sur son visage quand il vit l'Auditore pénétrer le petit bâtiment. Il laissa la jument et s'avança vers elle:

-Mél', content de te revoir! Il faut que je te dises quelque chose...

-Moi aussi je suis heureuse de te revoir, mais j'ai moi aussi quelque chose à dire.

-Ah, vas-y.

-Je pars pour Rome, et j'aurais besoin de récupérer le cheval que je t'avais confié.

-Très bien, justement j'en ai pris grand soin...

Sur ce il se dirigea vers la jument pour la seller.

-Au fait ton ami l'inventeur est passé hier, il voulait un peu d'or... Comme il m'a juré que c'était pour toi, je lui ai donné...

-C'était bien pour moi, merci Emerico!

-C'est bon, pas de quoi...

Visiblement, il ne semblait pas plus dérangé que cela qu'elle en ait parlé à Léonardo... Mais c'était un ami de confiance, de ce qu'elle avait vu et entendu.
Emerico finit de préparer la jument et, après un caresse, sortit celle-ci de sa stalle pour tendre les rênes à son ami avant de demander:


-Quand reviens-tu?

-Je ne sais pas, demain maximum je pense. Ce sera court.

Le jeune homme était un habitué que son amie s'absente, il était donc normal qu'il ne s'inquiète pas trop. Après un dernier salut, la jeune fille enfourcha sa monture et partit vers Rome. Le trajet serait sûrement bien plus rapide qu'à pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: De Florence à Rome (Général) Lun 2 Jan - 16:22

Sarah arriva enfin dans la forêt puis ralentit le pas. Elle devait faire vite, les gardes étaient à l'entrée et se souvenaient surement d'elle, enfin comment l'oublier .. Une fois qu'elle fut reposée, la jeune fille partie au galop. Le chemin fut long pour elle, elle s'était attachée à Florence mais s'avait qu'elle devait y retourner, enfin elle n'en avait pas le choix .. Quand elle quitta la forêt, elle s'arrêta pour contempler Rome de loin .. Pour la première fois de sa vie, Rome était comme inconnu pour elle. Elle pensa aussi à Mélanie, qu'elle avait presque oublié, la jeune fille était à Rome pour prévenir tous les assassins. Sarah regarda le ciel et constata qu'il allait bientôt faire nuit. Il ne fallait pas perdre de temp, si elle voulait être de retour à Florene demin matin, il fallait qu'elle se bouge. Mais la jeune fille était fatiguée, elle n'avait pas dormit depuis trois jours et sa allait faire son quatrième et tomber dans les pommes face à ses ennemis serai dommage ..La jeune fille partie finalement alors au galop vers l'entrée de Rome. Si elle voulait entrer, elle devait passer d'un coup, sinon elle se ferait chopée ..
Revenir en haut Aller en bas
Gillian McCarthy

avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
PV:
1050/1050  (1050/1050)
Énergie:
1050/1050  (1050/1050)
Expériences:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: De Florence à Rome (Général) Lun 30 Jan - 20:03

L'inventeur stoppa son galop effréné lorsqu'il se jugea assez loin de la porte de Florence que pour ne pas avoir affaire à un garde envoyé par le gardien de chevaux ou qui que ce soit d'autre... Si l'inventeur tremblait de ce qu'il venait de faire, l'homme, l'Assassin en lui était exalté d'une sensation de pure liberté, et bonheur simple, d'impression de réussite face aux interdis... Rien n'est vrai, et tout est permis. Il riait même , vraiment euphorique... Mais c'était pour lui différent que d'avoir un plan magnifique ou de peindre quelque chose qui l’intéressait, c'était bien différent que tout ce qu'il avait vécu en tant que civil.

Une fois sur les routes, abriter du si fort soleil d'Italie par le couvert des arbres, le jeune homme devait faire un choix... Si Ezio lui avait donné un ordre simple, il demeurait vague, et c'était à présent à lui de choisir sa direction. L'endroit où il commencerait sa recherche de l'Assassin en lui. Levant les yeux vers le ciel, il put constater que son ami n'avait pas mentit, en effet, un superbe aigle survolait sa position, ainsi, il ne lui suffisait que de siffler pour qu'il descende vers lui ? Sans doute était-ce son amie Rosalia, la dresseuse d'oiseaux, qui avait réaliser ceci. Cette jeune femme ne cesserait donc jamais d'étonner l'inventeur ?

Son cheval, agacé d'avoir été arrêté dans sa course folle, hennis pour supplier son maitre d'avancer... ainsi le jeune Assassin du faire un choix. Il ne lui servait à rien de retourner à Venise, la ville des eaux lui rappelait surtout son passé d'inventeur, et c'était ce qu'il voulait justement éviter durant cette escapade, son dévolu se jetta donc sur la capitale. En vérité, il ne le connaissait pas très bien, étant donner qu'il y avait travaillé captif des Borgia pour le temps qu'il y était resté, mais étant donner les les Templiers eux aussi avait quitté la ville, ce n'était plus un problème.

Il lança donc sa monture au galop, bientôt, il serait aux portes de Roma, la ville Antique.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: De Florence à Rome (Général) Mer 15 Fév - 16:47

L'Assassine était à peine sortie de Florence qu'elle leva la tête pour pouvoir discerner l'aigle qui la suivrait. Elle doutait que cette mission soit très difficile, mais sûrement importante. Et retrouver des traces sur la destination de Fiora n'était pas une si mince affaire que cela. Elle ne savait pas vraiment par ou commencer. Elle décida donc de rechercher d'abord de l'aide aux éventuelles personnes qui auraient pu apercevoir Fiora et l'assassin au cours de ces derniers jours, soient les quelque personnes qui habitaient sur la route entre Florence et Rome. Elle se rendit donc vers les premiers groupes d'habitations. Groupes était peut-être un mot un peu fort, en sachant que ce n'étaient que deux-trois maisons par ici ou là.

Elle toqua à la première porte qui se présenta à elle, une femme vint lui ouvrir. Elle lui demanda si elle n'avait rien vu d'anormal ces derniers temps, et la femme lui répondit que non. Elle alla un peu plus loin en lui décrivant Fiora, du moins de ce qu'elle se rappelait d'elle, et en lui demandant si elle ne l'avait pas vue passer, mais obtint le même résultat. L'Auditore remercia tout de même cette femme et partit vers les deux autres maisons qui se trouvaient non loin de là. A la première, elle tomba sur un homme bourru d'une soixantaine d'années qu'elle sembla avoir réveillé en pleine sieste puisqu'il la renvoya tout de suite en lui claquant la porte au nez et en lui disant qu'il n'avait rien vu et qu'il n'en avait rien à faire. Elle toqua à la seconde maison, et un paysan lui ouvrit. A lui aussi elle posa les mêmes questions, sans qu'il ne puisse lui répondre quoi que ce soit.

La jeune fille commençait à se dire qu'elle allait peut-être y passer plusieurs jours de suite avant de pouvoir trouver quelque chose... Elle repartit et continua son chemin, regardant partout, essayant de repérer la moindre trace ou le moindre élément qui pourrait lui faire avancer que Fiora était peut-être passée par là. Cela lui prit un temps considérable, mais au final, elle ne trouva rien d'autre que quelque traces d'un récent passage de ce qui semblait être plusieurs chevaux. Et elle doutait vraiment que la Courtisane soit partie avec plus de deux montures, alors que les traces en laissaient suggérer au moins cinq ou six. Un autre petit groupe de maisons, assez éloigné de Florence d’où elle était partie, se trouvait à proximité de l'endroit ou les traces avaient été laissées. Mélanie se dirigea vers les deux maisons, dont les habitants pourraient peut-être lui dire quelque chose.

Elle frappa à la porte de la première, mais personne ne répondit. L'Assassine fit rapidement le tour, regardant par les fenêtres, celle-ci semblait vide et sans personne. Elle reporta donc son attention sur la deuxième, et réitéra son geste. Cette fois encore une femme vint lui ouvrir, et elle reposa encore ses questions.


-Je suis désolée, mademoiselle, mais je n'ai vu passer personne. Vraiment personne ces derniers jours. Enfin, personne qui ne corresponde à celle que vous cherchez.

-Elle était accompagnée d'un homme, un homme qui portait à peu près les même vêtements que moi...

-Non, vraiment, je ne sais pas. Je regrette, mais je n'ai vu passer que quelque voyageurs à cheval hier.

C'était donc la raison de ces traces de sabots encore fraîches qui partaient vers Rome. Mélanie n'avait strictement rien trouvé ici. Et elle doutait de pouvoir encore trouver quelque chose. Elle s'était bien éloignée de Florence, avait sondé un maximum tout le périmètre, mais toujours rien. Elle remercia la femme, et songea à repartir.

Elle effectua certaines dernières vérifications, pour voir si elle n'avait vraiment rien laissé passer, avant de rebrousser le chemin, un peu en colère contre elle-même de n'avoir rien pu trouver. Sur le chemin, elle s'arrêta un instant et s'assit une minute sur un rocher près de là ou elle était. Comme instinctivement, l'aigle qui la suivait depuis le début descendit se percher sur une autre grosse pierre à côté d'elle. Mélanie avança le bras pour le caresser, tout en lui disant:

-Tu dois vraiment être bien dressé, toi. Comment tu pouvais savoir que c'était moi qu'il fallait suivre...

L'aigle se contenta de détourner les yeux vers elle, et de la regarder comme si c'était évident. Comme s'il avait compris. Au moment ou elle se rendit compte qu'elle était en train de parler à un oiseau, elle faillit se trouver folle, mais elle se rappela que finalement, Ezio lui-même avait une affiliation avec eux. En fait, comment aurait-elle pu l'oublier... Dans un soupir, elle se releva, et l'aigle se réenvola après un battement d'ailes furtif. Mélanie partit en direction de Florence, en réfléchissant à la meilleure façon d'annoncer son échec.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: De Florence à Rome (Général)

Revenir en haut Aller en bas

De Florence à Rome (Général)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» Rome interdit les bocaux à poissons rouges...
» [Rome-Versailles] Un long, trop long voyage [RP unique]
» Rome Total War II
» Rome Total War II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin's History RP :: Administration :: Administration :: Archives :: Version 1 :: Role Play :: Lieux extérieurs :: Forêt-