Video


Forum de role play sur l'univers Assassin's Creed
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
FORUM FERMÉ

Rendez-vous sur

Partagez|

Haytham Kenway, "L'ordre par la soumission"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Haytham Kenway
Maitre Templier - Admin
avatar
Messages : 1780
Date d'inscription : 12/05/2011

Feuille de personnage
PV:
9055/9055  (9055/9055)
Énergie:
8995/8995  (8995/8995)
Expériences:
0/800  (0/800)

MessageSujet: Haytham Kenway, "L'ordre par la soumission" Ven 25 Jan - 23:41


Haytham
Kenway

• Surnom : Aucun
• Âge : 47 ans
• Taille/Poids : Inconnu
• Groupe : Templier
• Grade : Grand Master
• Métiers : Stratège + Polyvalent + Espion
• Spécialisations : Tout
• Disponibilités : 7 jours sur 7 sauf exceptions
• Comment avez-vous connu Assassin's History? : Co-Fondateur

• Description mentale : Un homme à l'apparence résolue et pourtant en proie au doute. Voila comment Haytham Kenway peut être résumé en une phrase. En effet, sa pensée a pendant longtemps était remise en doute par tous les évènements tragiques que le Grand Master a connus au cours de sa vie. Toutes les trahisons et les mensonges ont petit à petit transformé ce en quoi il croyait pour désormais lui offrir une vision du monde comme il est et non comme il aurait aimé qu'il soit. Il se dit par ailleurs de racine Assassine mais de croyance Templière et cela se remarque fort dans sa façon de penser.

Dès sa plus jeune enfance Haytham a été élevé dans le but de devenir un membre de la confrérie des Assassins. Ainsi, son père lui appris l'esprit critique en premier lieu avec comme objectif de tout remettre en doute et de se forger sa propre idée du monde. Ce dernier répétait d'ailleurs fréquemment : « Pour voir le monde autrement, il faut commencer par penser autrement ». Le jeune Kenway, admirant son père à l'époque, prit donc rapidement cet apprentissage comme acquis et de nos jours cela reste toujours encré dans sa mémoire.
Cependant, après l'attaque de sa maison et la mort de son père, Haytham reçu un autre apprentissage de la part de Reginald, ou plutôt un approfondissement serait plus correct. En effet, l'esprit critique était toujours d'actualité comme le besoin de paix jadis prôné par son père, mais à côté de cela le jeune templier en devenir reçu également les préceptes de l'Ordre des Templiers. On lui apprit que l'humanité avait besoin d'ordre et de finalité, qu'il fallait quelqu'un pour diriger les hommes et les mettre sur le droit chemin. Malgré ce léger changement de point de vue par rapport à ce qu'il avait apprit avant, Haytham ne vu pas là une contradiction avec ce qu'il avait apprit en premier lieu. L'approche était différente, certes, mais il la trouva même meilleur et décida de l'adopter sans savoir bien sûr à cette époque que son père était un Assassin.

Par le futur, Haytham ne remit jamais réellement en doute ce qu'on lui avait enseigné. Gardant les idéaux Templiers il se forgea petit à petit une idée du monde qui lui paressait presque absurde. Mais assoiffé de vengeance envers ceux qui avait détruit sa famille il ne se focalisa jamais réellement là dessus, préférant avancer dans sa quête et agir pour l'Ordre. Par contre, il eut petit à petit à l'esprit l'idée de réunir Assassin et Templier, considérant que les deux ordres avaient les même idéaux, la seule chose qui les différenciaient étant la façon d'aborder le problème. Mais cette folle idée ne resta à vraie dire pas bien longtemps à l'esprit du Maître templier. Bien vite il comprit que ce n'était que de l'utopie pure et que jamais une telle chose pourrait se produire.

Le dernier grand tournant qui marqua profondément sa manière de pensée fut la découverte que son mentor, Reginald Birch, était responsable de l'assassinat de son père. La mort de Holden qu'il considérait comme le seul vrai Templier auquel il pouvait avoir confiance, le marqua aussi terriblement. Ces deux évènements laissèrent en lui un sentiment de tromperie et de vide. A partir de ce jour il considéra que ses compagnons Templiers en Amérique ne valaient pas un dixième de Holden et cela ajoutait à son désespoir. Malgré tout cela Haytham continua dans son objectif d'arriver à un monde meilleur et ce par tous les moyens qui lui étaient permis. Du jeune homme ressentant de la peine lorsqu'il devait tuer il ne restait plus que les préceptes de son Ordre qui ne s'en étaient cependant pas sortis indemne. Désormais Haytham Kenway sait que le monde n'est fait que de tromperie, il sait ce qu'il est vraiment et que seul les Templiers peuvent encore arranger les choses et ce même si il considère aussi ses frères d'armes comme des corrompus pour la plus part.

Pour ce qui est de son comportement on peut facilement dire qu'il n'a quant à lui pas beaucoup changé avec le temps même si il est devenu plus acerbe. En effet, Haytham Kenway bien qu'étant quelqu'un de très réfléchi et instruit fait généralement preuve de beaucoup de sarcasme dans ses propos remettant rapidement à leur place ceux qui lui tiennent tête. Bien que rapidement en proie à la compassion par le passé, désormais il ne montre plus aucun remords lorsqu'il doit apporter la mort. Comme il le dit si bien il ne prend pas le moindre plaisir à tuer, mais il est simplement doué pour cela. Quiconque se met à travers sont chemins a désormais la certitude de mourir. Au final bien qu'il est en proie au doute au fond de lui, à l'extérieur il n'en montre rien et parait bien plus décidé que jamais par le passé.

En combat Haytham se montre d'ailleurs très méticuleux. Ayant reçu une formation poussé à l'art des armes, du meurtre et de la dissimulation on ne peut que craindre l'avoir comme ennemi. Se cachant, attaquant dans l'ombre ou même dans la lumière, le Maître Templier adopte souvent la stratégie qui lui semble la plus propice et cela fonctionne généralement plutôt bien. Quand il voit un groupe d'ennemi la première chose qu'il se demande c'est si le nombre qu'ils sont n'est pas trop élevé pour pouvoir les affronter. Ensuite il réfléchit sur la façon d'approcher qui le mettrait le moins en position de faiblesse et tout ça pour finalement fondre sur l'adversaire en lui laissant peu de chance de victoire. Son expérience au combat qu'il a forgé tout au court des années n'enlève rien au danger qu'il représente de nos jours et ce même si l'âge commence à se ressentir.

Voila qui est Haytham Kenway. Un homme en proie au doute mais décidé et peut être un peu fatigué par tous les évènements qu'il a vécu durant sa vie jusqu'à maintenant.


• Description physique: Haytham Kenway semble être un homme tout à fait normal issu de la bourgeoise la première fois qu'on le voit. Ses bonnes manières londoniennes issues de son éducation et ses habits reflétant toujours une certaine aisance financière ne sont pourtant qu'une infime partie de lui. En effet, le Maître templier a également un physique à tout épreuve lui permettant de rivaliser avec les meilleurs soldats tant au niveau de la force que de l'agilité au combat. Et ce même si l'âge commence à se ressentir sur sa condition physique. Non pas qu'elle soit devenue mauvaise mais plutôt qu'elle soit moins bonne que par le passé puisque même à 47 ans Haytham peut se vanter n'avoir que très peu de monde ayant la même condition physique. Cela montre d'ailleurs à quel point il était à craindre par le passé.

Son allure est-elle aussi typique d'un homme entraîné au combat et aux bonnes manières en même temps. Marchant d'un pas décidé mais toujours avec une certaine élégance Haytham n'en reste pas moins toujours sur ses gardes, prêt à tout moment à sortir sa lame pour engager un combat ou assassiner sa cible. Le regard vive, quoique moins que par le passé, il perçoit le danger avec une aisance toute particulière qui lui permet d'éviter les pièges ou de s'attendre à une attaque surprise venant de quelque endroit que ce soit. Pour faire court il serait même préférable de dire que ses cinq sens sont toujours en alerte et ce malgré les années s'écoulant petit à petit. A côté de tout cela il dégage aussi une certaine aura, il impressionnerait presque par sa vigilance et sa classe naturel qui font de lui un Templier par excellence.

Comme dit un peu plus haut, Haytham porte généralement des habits reflétant ses origines bourgeoises et londoniennes sans pour autant négliger ses ustensiles de combats. C'est ainsi qu'il porte constamment un tricorne sur sa tête tandis que ses cheveux grisonnant avec l'âge sont attachés avec un ruban rouge pour ne laisser qu'une tresse sur sa nuque. Ensuite vient son visage presque sévère avec son regard sombre. Niveau tenue en elle même, le Maître Templier porte un long manteau bleu marine arrivant jusqu'au genoux et étant boutonné jusqu'à la taille à l'aide de boutons dorés. Au dessus de cela il porte aussi une cape noir et bleu marine avec un intérieur rouge. Pour finir, au niveau de l'armement Haytham porte deux lames secrètes, une sur chaque avant bras. Celle de droite porte d'ailleurs l'emblème des Assassins puisque plus jeune le templier réussit à récupérer cette fameuse lame secrète de Miko, un Assassin qu'il croisa et battu non sans mal à l'époque. Il porte aussi toujours sur lui une bandoulière portant sans épée sur sa gauche et un ceinturon pour ranger un pistolet à gauche. Voila qui en conclut avec l'habit classique du Maître Templier.

Il ne faut cependant pas oublier que Haytham est un maître de la dissimulation et de l'assassinat. Ainsi il ne lui est pas rare de devoir se déguiser et porter un habit différent que celui qu'il porte habituellement. Par ailleurs il infiltra de nombreux endroit de la sorte pour ses différentes missions. Que ce soit de l'assassinat de Braddock à l'infiltration du Palais de Damas où dans le premier cas il se déguisa en soldat britannique et dans le second en eunuque. Vous l'aurez compris, Haytham n'a aucun mal à se déguiser tandis que ses talents de comédien doivent faire le reste pour passer inaperçu. Cela en fait en quelque sorte un assassin redoutable et si on ajoute à cela son maniement presque parfait des armes on ne peut que craindre de l'avoir comme ennemi.

Pas de Test Role Play


_________________________________________________


Administrateur Co-Fondateur


Dernière édition par Haytham Kenway le Dim 10 Fév - 1:24, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Haytham Kenway
Maitre Templier - Admin
avatar
Messages : 1780
Date d'inscription : 12/05/2011

Feuille de personnage
PV:
9055/9055  (9055/9055)
Énergie:
8995/8995  (8995/8995)
Expériences:
0/800  (0/800)

MessageSujet: Re: Haytham Kenway, "L'ordre par la soumission" Ven 25 Jan - 23:59




Une enfance chamboulée
L'histoire de Haytham Kenway débute le 4 décembre 1725, à Londres, lorsque naquit le jeune garçon. Le prénom Haytham étant un nom arabe voulant dire « aiglon ». Son père nommé Edward Kenway avait déjà avant lui une fille, Jenny, de 12 ans l'aînée du petit Haytham tandis que sa mère, Tessa Kenway, en était à son premier enfant. En effet, Edward avait déjà eu une femme par le passé mais seul sa fille connaissait cette partie de sa vie qui était à présent enterrée. La famille Kenway était une famille aisée vivant dans un quartier tranquille de Londres, Queen Anne's Square. Tandis qu'Edward était arrivé quelque années auparavant à Londres avec une somme considérable, il avait fait connaissance de Tessa, nommée à l'époque Stephenson-Oakley. Cette dernière finit par couper les ponts avec sa famille qui ne voyait pas d'un bon œil l'union de ceux-ci. C'est donc dans cette situation assez confortable que le jeune Haytham débuta les premières années de sa vie, avec autour de lui des servants et servantes et même un précepteur personnel qui s'occupait de son éducation. A cet époque ses relations avec sa famille étaient plutôt bonne. Tandis que son père, qu'il admirait voir idolâtrait, lui enseignait l'art de l'épée et la philosophie, sa mère quant à elle le dorlotait et lui donnait autant d'amour qu'il était capable d'en recevoir. Même les servantes étaient aux petits soins avec lui même si cela l'agaçait de temps en temps comme tout enfant voulant jouer dans le jardin plutôt que d'étudier les nombres. Au final seul sa relation avec sa sœur n'était pas très bonne. Cette dernière d'une très grand beauté ne cessait de le prendre de haut tout en évitant toujours ses questions. Cette antipathie envers lui s'expliquait par une certaine jalousie étant donné que pendant que le jeune Haytham apprenait à sa battre, la jeune fille, elle, devait apprendre la couture et était déjà promise à quelqu'un. Les années passèrent ainsi normalement et même si Haytham désespérait de ne pas avoir d'ami avec qui jouer, il n'en restait pas moins heureux en sachant toute la chance qu'il avait en vivant dans un milieu pareille.

A la veille de ses huit ans, Haytham finit par apprendre que ses cours d'escrime qu'il considérait pourtant comme normal étaient loin de l'être. En effet, aucun enfant de Londres, ou presque, n'avait droit à ce genre d'éducation. Il apprit par cette même occasion que son père le vouait à un avenir bien précis et que c'était pour cette raison qu'il l'entrainait de la sorte. Cependant Haytham ne sut pas quel était cet avenir auquel il était voué. Mais cela ne l'affecta pas vraiment de voir que son avenir était tout tracé. Au contraire même, il n'en était que plus fière. C'est ainsi qu'il commença à montrer un véritable intérêt pour l'entraînement que lui donnait son père. Le jour même de ses huit ans marqua d'ailleurs un véritable tournant dans son apprentissage. En effet, il fit d'abord la rencontre de Reginald Birch, un ami de son père qui était aussi administrateur des biens des Kenway et celui à qui était promise Jenny. Ensuite, il reçu de son père un cadeau qui lui resta pendant très longtemps comme très précieux : sa première véritable épée. Ce qui évidemment ne pouvait que l'encourager encore plus pour apprendre l'art du combat. Et finalement, il commença réellement à apprendre la philosophie de son père. « Pour voir le monde autrement, il faut commencer par penser autrement » était d'ailleurs un des principaux préceptes inculqué par ce dernier. Par cette phrase l'esprit critique et la remise en doute des pensées de chacun étaient encouragés. Un autre des préceptes appris par le jeune Kenway était « Montre-toi mais reste invisible ». Par là son père lui montrait qu'il fallait pouvoir ne pas tout dévoiler sur soi et toujours garder une partie de secret. Tout n'étant pas bon à dire. Haytham continua ainsi son apprentissage jusqu'à la veille de ses dix ans, le jour avant celui où il aurait dû apprendre ce à quoi il était destiné.

Avant d'arriver à ce fameux jours, remontons un ou deux jours en arrière. Alors que Haytham retournait dans sa chambre après avoir eu une discussion avec Birch et avoir joué aux petits soldats, il entendit ce même homme se disputer avec son père sur un sujet que le jeune garçon n'entendit cependant pas. Birch qui sortit ensuite de la pièce remarqua ce dernier et lui dit qu'il avait tenté de prévenir son père. Prévenir de quoi ? Haytham eu la réponse la veille de son anniversaire. Edward Kenway avait fait venir deux gardes dans la maison, surement suite à l'avertissement de son ami, mais cela ne suffit pas. Ce soir là Haytham était réveillé, l'excitation peut être, il vit par la fenêtre une lumière dans le jardin, où se trouvait une porte condamnée reliant le jardin de la demeure à celui de celle voisine. Le jeune garçon, croyant que c'était le jeune fils des voisins qui l'appelait, n'hésita pas une seconde et sorti en catimini jusque l'endroit en question. Cependant ce qu'il trouva là bas était loin d'être ce qu'il avait pensé trouver initialement. En effet, il découvrit d'abord la porte, jadis fermée à clé, ouverte mais surtout un peu plus loin, avachi sur le mur de la maison, se trouvait le corps inerte du jeune voisin qu'il croyait rencontrer en venant là. Retournant sur ses pas, effrayé, Haytham découvrit rapidement la raison de tout ceci. La demeure des Kenway était attaquée par cinq hommes munis d'épées et de couteau. Le jeune garçon, malgré la terreur qui le gagnait, se dépêcha de rejoindre sa famille mais les affrontements avaient déjà commencé. Les gardes et quelques servants étaient déjà morts. Son père se retrouva rapidement à la lutte avec deux hommes tandis que Haytham dû tuer un autre homme pour sauver sa mère à l'aide d'une épée récupérée sur un malfrat abattu par son père. C'était là la première victime du garçon et c'était loin d'être la dernière. Malgré le talent de son père au combat celui-ci n'était pas de taille face à autant d'adversaire, ainsi il termina avec une épée plantée dans sa poitrine alors que Haytham tentait de le sauver en agressant l'assassin. Cependant il aurait été utopiste qu'un jeune garçon de dix ans aurait pu faire le poids alors qu'un homme entrainé au combat avait péri. Haytham se retrouva donc rapidement au sol prêt à être tué mais son heure n'était pas encore arrivé. Au même moment, Birch débarqua pour sauver ceux qui avait survécu jusque là. Les criminels comprenant qu'ils ne feraient plus le poids décidèrent alors de prendre Jenny en otage pour fuir ou plutôt d'enlever Jenny puisqu'un otage est censé être libéré après le but atteint. C'est ainsi que le jeune Haytham perdit son père et sa sœur lors de cette attaque, tout comme ses rêves d'apprendre ce à quoi il était destiné. Des hommes ayant attaqués son foyer, il n'en garda en mémoire qu'un seul, celui-ci ayant les oreilles pointues, l'autre étant masqué. Ce jour représente à coup sûr le plus grand tournant de la vie de Haytham. Depuis lors il ne cessa de vouloir trouver vengeance. Les jours qui suivirent cet évènements, ce qui restait de la famille Kenway pleura ses morts tandis que Haytham ne put que constater avec regrets que sa mère avait définitivement changé. Après l'avoir vu tuer un homme cette dernière ne lui montrait plus aucune tendresse ni signe d'amour. Tout ce qui émanait de ses yeux était le sentiment que son fils était lui aussi un criminel. C'est ainsi que Haytham quitta Londres non sans regrets pour rejoindre la France où Birch qui était devenu son tuteur allait continuer son apprentissage. Juste avant ce départ un responsable de l'attaque de la maison des Kenway avait par ailleurs été démasqué, un majordome nommé Digweed et qui était non présent le soir de l'attaque s'était avéré avoir aidé les responsables mais il avait réussi à fuir Londres avant d'être arrêté.





Le journal de Vedomir
Douze ans plus tard, Haytham Kenway était devenu un disciple des templiers et surtout un assassin hors pair. En effet, Reginald Birch, lui même membre de l'Ordre des Templiers avaient passé ces douze ans à poursuivre l'entrainement du jeune homme tout en lui inculquant les préceptes de l'Ordre. Haytham savait par ailleurs que son père n'était pas un templier mais voyant une similitude entre ce qu'il avait apprit et ce qu'il apprit de Birch, il décida d'adopter la cause des Templiers qui lui convenait plutôt bien. Pacifier le monde en lui montrant le chemin. Tel était désormais le but du jeune homme. Ces douze années passèrent donc sans grand changement dans sa vie. Vivant dans un château en Champagne, en France, il ne cessa de s'améliorer dans l'art des combats et de l'assassinat montrant un véritable don dans ces domaines. Concernant l'enquête sur les meurtriers de son père et sur l'enlèvement de sa sœur, il n'y avait pas beaucoup d'amélioration. Celle-ci avait été confié à un autre membre de l'Ordre, Edward Braddock mais ce dernier n'avait jamais retrouvé la trace des criminels.

A présent, le jeune templier était en mission pour l'Ordre. Il devait assassiner un traître et récupérer son cahier pour le rendre à Birch. La mission tout en soit n'était pas bien compliquée. Elle se déroulait en Espagne, l'homme à assassiner était un ancien membre de l'Ordre qui était suspecté avoir des liens avec les Assassins, les rivaux éternels des Templiers. L'homme en question s'appelait Juan Vedomir, un riche marchand s'occupant du marché d'Altea. Pour réaliser sa mission Haytham avait dû se montrer prudent puisque celui-ci était constamment protégé par deux gardes très bien entraînes. C'est ainsi qu'il se fit passer pour un vendeur de fromage espagnol voulant avoir sa place sur le marché d'Altea et donc rencontrer en personne Sir Vedomir. Les gardes peu crédules le scrutèrent sous toutes les formes pour vérifier qu'il ne portait pas d'arme. Une fois fait ils le firent goûter le fromage qu'il apportait afin d'éviter l'empoisonnement. Non sans se moquer de ceux-ci Haytham s'était exécuté ayant un plan bien mieux élaboré qu'un empoisonnement. Une fois dans la salle où se trouvait la cible et seul à seul avec ce dernier une courte conversation eu lieu au cours de laquelle le marchand réussit à deviner les origines britanniques de Haytham, ce que personne n'avait réussi jusque là étant donné son imitation d'accent espagnol impeccable. Malgré cela le jeune templier réussit à garder la confiance de sa cible le poussant à goûter le fromage qu'il disait meilleur que tout ceux présent sur le marché d'Altea. Sir Vedomir, peut être par curiosité, mordu à l'hameçon et gouta le fromage remarquant d'ailleurs que c'était un venant du marché et non un nouveau. Il était vraiment doué... Mais pas encore assez. Il comprit ainsi qu'il avait été dupé, mais le temps de distraction offert à Haytham avait été suffisant. Le jeune homme utilisa son écharpe pour étrangler sa cible, la tuant d'une façon propre et silencieuse avant de quitter l'endroit incognito. Le cahier récupéré et sa cible morte, la mission était une réussite. Désormais il devait se rendre à Prague, dans le quartier général des Templiers où Birch l'attendait pour lui apprendre une nouvelle importante.

Arrivé à Prague Haytham reçu la nouvelle que Birch lui avait annoncé. Sa mère était morte à la suite d'une chute une semaine auparavant. Le duo allait donc se rendre à Londres pour assister aux funérailles. Suite à cette nouvelle Haytham ne ressenti à vraie dire pas grand chose. Il y avait plus un vide que des émotions. Dans un sens pour lui sa mère était morte depuis l'attaque de la maison Kenway. Après cette annonce, Haytham donna le cahier qu'il avait récupéré à Birch tout en annonçant la réussite de sa mission. Le journal en question était cependant codé et au début Birch ne voulu pas révéler ce qu'il devait contenir. Le jeune templier insista cependant et son mentor finit par lui apprendre que le journal devait permettre de localiser un temple antédiluvien censé avoir été battis par Ceux Qui Étaient Là Avant. Ces derniers étant une civilisation hautement technologique qui avait contrôlé l'Humanité avant de disparaitre. Ceux-ci ayant laissé des reliques aux hommes avant leur disparition. Ce discours laissa perplexe Haytham qui n'y croyait pas vraiment.

Quelques jours plus tard, Haytham arriva enfin à Londres pour assister aux funérailles de sa mère. Cependant le jeune homme avait aussi un autre but en venant dans sa ville natale. En relisant son journal il avait en effet remarqué quelque chose d'important qui pouvait l'aider dans sa quête de vengeance. C'est ainsi que suivant discrètement Betty, une de ses anciennes servantes, il finit par pénétrer dans sa chambre de nuit pour l'interroger tout en la menaçant de sa lame. Accusée d'avoir été l'amante du traite Digweed, celle-ci commença par nier les faits avant d'avouer face à sa mort probable. Haytham l'interrogeant donc, apprit que Digweed avait été menacé par un homme et que face à ces menaces le majordome avait vendu la famille Kenway. Betty ajouta aussi qu'elle ne connaissait pas l'endroit où était caché son ancien amant. Malgré ces informations le jeune templier n'apprit rien pouvant l'aider mais doutant de la sincérité de Betty il décida de la laisser vivre pour ensuite la prendre en filature. Cela lui permit rapidement de constater que cette dernière avait décidé d'envoyer une lettre par la poste. Récupérant la lettre en question assez facilement, Haytham eu enfin ce qu'il voulait, à savoir l'adresse où se cachait Digweed. En avertissant Birch immédiatement, le duo prit de suite la direction de St-Peter, une petite ville en Forêt-Noire.





La quête pour la vengeance
Deux semaines plus tard c'est donc à St-Peter que les deux templiers arrivèrent avec comme objectif de retrouver enfin le traître. L'adresse fournie par la carte indiquait l'épicerie locale que Haytham ne tarda pas à trouver. Entrant donc dans le bâtiment, les deux hommes furent accueillis par le patron et son fils. Le patron bien que visiblement peu ravi d'avoir des étrangers dans son établissement, accueillit Birch et Haytham comme il se devait. Cependant le jeune Kenway n'était pas là pour ça et le signala directement à son interlocuteur tout en évoquant tout de suite Digweed. Au début le marchand nia connaître la personne recherchée. Haytham comprenant qu'il lui fallait un moyen de pression prit alors le fils du patron en otage à l'aide de sa lame qu'il posa sur la gorge de ce dernier. L'effet voulu ne tarda pas à faire son apparition puisque comme par magie la langue du commerçant se délia bien que toujours peu enclin à le faire. Malgré tout Haytham eu les informations qu'il voulait même si Birch n'appréciait pas la manière dont cela avait été fait. Digweed se trouvait dans une cabane vingt kilomètre plus loin dans la forêt. De plus, deux hommes, portant des uniformes de tuniques rouges sous une cape noires, étaient venus quelques temps auparavant dans l'épicerie avec la même question. Cela ne voulait que dire que ceux qui avaient jadis menacés le traître venait de le retrouver à leur tour. Le temps pressait donc. Tout de suite après cela, les deux templiers remontèrent en tout hâte sur leur chevaux pour prendre au galop la direction du lieu indiqué.

Environ une demi-heure plus tard, la cabane en question fut en vue avec l'aide d'une longue vue. Haytham qui scrutait les lieux à la recherche des deux tuniques rouges remarqua après un court instant que l'un deux fuyait à cheval. Le jeune templier ne tarda d'ailleurs pas à le reconnaitre grâce à ses oreilles pointues. C'était un de ceux présent lors de l'attaque de la demeure Kenway, cela ne faisait aucun doute. Cependant il était seul, ce qui voulait dire que l'autre homme était quant à lui resté dans la cabane, certainement en compagnie de Digweed. Chevauchant alors à toute allure vers la cabane, Haytham mit vingt minutes à parvenir à celle-ci en poussant au maximum les capacités de son cheval. Arrivant alors tout pile pour sauver le traître de l'égorgement, le jeune templier laissa ce dernier ligoté sur une chaise pour partir à la poursuite de l'agresseur qui, lui, venait de fuir en courant vers la forêt.

Au bout d'une petite course poursuite, Haytham réussit enfin à rattraper sa cible avec laquelle il engagea un duel à l'épée qui tourna rapidement en sa faveur. Le voulant vivant pour l'interroger, il tenta de lui infliger de petites blessures sans succès puisque son adversaire se retrouva finalement avec une épée enfoncée au niveau des reins. L'homme était pour ainsi dire mort, ou en tout cas il le serait dans peu de temps. L'interrogeant malgré tout Haytham réussit à en tirer deux informations : son père, Edward Kenway, était un Assassin et il avait été tué pour ce qu'il possédait. A vraie dire il n'était pas vraiment surpris pour cette première révélation. Il savait en effet déjà que son père n'était pas un Templier et aussi que les pensées de celui-ci se rapprochait de celles des Assassins. A présent il savait juste que si tout s'était déroulé normalement et que l'attaque n'avait jamais eu lieu, il serait certainement devenu un Assassin comme son père. Il avait été éduqué pour ça. Cependant tout ne s'était justement pas passé normalement et auprès de l'Ordre des Templiers il avait réussi à trouver une idéologie qui lui convenait. En ce qui concernait la deuxième information cela lui permettait de mieux comprendre la raison de tout cela, même si il ignorait encore qui était derrière et surtout ce qu'était l'objet tant convoité. Fouillant ensuite l'homme désormais mort, Haytham trouva sur lui un contrat d'engagement dans le régiment des Coldstream Guards. Un régiment dirigé par Edward Braddock et censé se trouver aux Provinces-Unies où il affrontait les français. Repensant à l'homme qu'il avait vu fuir en direction justement des Provinces-Unies, il comprit directement le lieu où ce dernier se rendait.

Peu de temps après, Haytham était de retour dans la cabane où se trouvait à présent Birch et la dépouille de Digweed. Ce dernier avait succombé de ses blessures après le départ de Haytham, ou en tout cas c'est ce que prétendait Birch. De plus, celui-ci n'avait rien révélé à Birch. Le jeune Templier fortement déçu d'apprendre cela ne pouvait cependant rien changer. Ne révélant pas ce qu'il avait apprit de l'homme qu'il venait de tuer, ne faisant plus autant confiance à son mentor que par le passé, il lui montra le contrat d'engagement récupéré prouvant ainsi que les deux hommes responsables de l'attaque de la demeure des Kenway faisaient partie de l'armée de Braddock. Malgré cela il n'était pas encore question d'accuser ce dernier. Son armée était grande et composée de bandits ayant préféré la guerre à la potence. Ainsi s'y cacher n'était pas bien compliqué et c'était même peut être la meilleure solution pour passer inaperçu. Haytham conscient de cela décida alors de poursuivre l'homme aux oreilles pointues qu'il avait vu fuir vers les Provinces-Unies. Celui-ci avait un peu près une heure d'avance, ainsi il était tout à fait possible de le rattraper afin de l'interroger comme il se devait. Prenant donc de quoi se rassasier, le jeune templier remonta immédiatement sur sa jument pour partir à la poursuite de sa nouveau cible.

Haytham pensait initialement rattraper Oreilles pointues au bout de seulement un jour au grand maximum. Cependant il n'en fut pas le cas. En effet, le templier comprit après réflexion que si il ne l'avait pas rattrapé si facilement c'était parce que ce dernier était lui aussi pressé. Oreilles pointues avaient surement dû quitter son régiment sans en demander l'autorisation. Ainsi il voulait revenir avant qu'on s'aperçoive de son absence, sans quoi il serait jugé pour avoir déserté. Malgré tout, en examinant les restes du camp de nuit de sa cible, Haytham comprit qu'il se rapprochait petit à petit. Finalement, au bout du troisième jour de poursuite, le templier aperçut enfin sa cible à l'aide de sa longue vue à plus ou moins vingt minutes à cheval. Poussant alors une fois de plus sa jument dans ses derniers retranchements, il réussit à combler son retard alors qu'il débouchait sur un vaste champ de bataille, ou plutôt vaste sur les restes de cette bataille au vu des cadavres jonchant le sol depuis environ une journée. La zone marécageuse joua en faveur de Haytham qui réussit à rejoindre sa cible, non sans mal, tandis que celle-ci commençait à s'affoler en voyant son adversaire le rattraper. Un duel se déroula ensuite, au cours duquel Haytham réussit à prendre l'avantage sur Oreilles pointues. Malheureusement pour lui, un bataillon de Hollandais les arrêta au même instant en assommant le jeune Templier.

Lorsqu'il se réveilla Haytham n'était plus au même endroit, et encore moins aux mains des Hollandais. Il se réveilla pour tout dire avec une corde au coup, les bras attachés et en face d'une foule de soldat qui semblait attendre quelque chose. Émergeant petit à petit, le jeune homme finit par comprendre où il était. C'était une estrade où se trouvait également quatre autres hommes à sa gauche avec tout comme lui une corde au coup et les mains liées. L'homme le plus éloigné ne tarda d'ailleurs pas à se débattre vivement alors qu'il s'étranglait sous son propre poids et la corde qui le tenait attacher. Ainsi c'était une exécution publique qui avait lieu. Haytham assistant au spectacle remarqua par ailleurs que l'homme juste à côté de lui était Oreilles pointues. Celui qu'il avait espéré interroger. Cependant cela ne se produirait jamais. Le bourreau désormais arrivé au niveau d'Oreilles pointues entama le même discours que pour les autres condamnés avant de le faire basculer dans le vide où l'homme en question commença à se débattre et à s'étrangler. Haytham de son côté réussit finalement à attraper à l'aide de ses jambes l'assistant du boucher tout en l'étranglant d'une façon assez barbare. Mettant toutes ses forces dans cette tentative, le jeune Templier éjecta ensuite le corps inerte de l'homme sur le bords de l'échafaud, parvenant ainsi à détruire la structure principal tandis qu'il tombait sur le sol en même temps que ce qu'il restait de l'échafaud. Suite à cela, Haytham perdit une nouvelle fois conscience.

A son réveil, le Templier se trouvait cette fois-ci sur un lit d'hôpital dans une tente militaire. Le médecin, qui l'avait visiblement soigné, lui déclara alors que le lieutenant-colonel Braddock (que Haytham avait prétendu connaître sur l'échafaud sans succès) allait le recevoir dans cette tente le lendemain-matin. C'est ainsi que le lendemain, Haytham eu la joie, bien que n'appréciant pas du tout Braddock, de pouvoir discuter avec ce dernier. Au court de cet entretien, le lieutenant-colonel lui apprit que Oreilles pointues était mort sur l'échafaud et que non, il ignorait que c'était un des responsables de l'attaque de la demeure Kenway. Voulant alors enquêter plus profondément sur les deux hommes qu'il savait avoir appartenu au régime de Braddock, Haytham décida de rester sur place pendant quelques temps, tout en acceptant au passage l'aide demandée par son interlocuteur lors des prochaines campagnes contre les français.





Le déchiffrement du journal
Six ans plus tard c'est chez « White's » que Haytham et Reginald Birch se rencontrèrent à nouveau. Le premier étant d'abord en campagne contre les français et le second injoignable ensuite car trop absorbé par les ouvrages concernant Ceux Qui Était Là Avant, les deux hommes ne s'étaient plus vus depuis les évènements en Forêt-Noire et si ils se voyaient en ce jour c'était parce que Haytham allait recevoir une mission. Rapidement la conversation déboucha d'ailleurs sur cette mission lorsque Haytham tenta de savoir si Birch avait découvert quelque chose concernant le livre qu'il avait récupéré quelques années auparavant lors de l'assassinat de Vedomir. Le journal étant codé, Birch n'avait pas réussit à trouver ce qu'il renfermait mais il avait une solution. Une femme Assassine briseuse de code pouvait décoder le livre. Elle se trouvait dans le château templier en France mais avait cependant besoin de l'aide de son fils pour décoder celui-ci. C'était donc pour cette raison que Haytham se voyait remettre comme mission de ramener le fils de cette dernière. Pour se faire il allait devoir aller en Corse. Une fois cela apprit, le Kenway évoqua un autre sujet qui lui semblait important. En effet, au cours de son séjour sous les ordres de Braddock, il avait constaté que ce dernier faisait preuve d'une grande cruauté, que ce soit envers ses hommes ou même envers des innocents qu'il avait fait faire massacrer. Haytham en venait ainsi à penser que celui-ci se détournait de l'Ordre mais Birch n'en était pas encore à penser que Braddock ne méritait plus sa place chez les Templiers. Haytham ne révéla malgré tout pas ce qu'il avait découvert sur ce même homme. Le Lieutenant-colonel avait en effet une garde privée, un genre de cercle, composé uniquement de mercenaire mais surtout, les deux hommes qui avaient participé à l'attaque de la demeure Kenway avaient fait partie de ce fameux cercle privé. La conversation en resta donc là, Haytham recevant les dernières informations concernant sa mission.

Quelques jours plus tard, le templier se trouvait donc en Corse où sa mission avait lieu. Le garçon qu'il devait récupérer se trouvait dans une ferme occupée par des rebelles dont celui-ci faisait visiblement partie. La ferme, elle même, se trouvait sur un plateau au sommet d'une colline rocailleuse. Selon ce qu'avait réussit à apprendre Haytham en espionnant la zone, les rebelles quitteraient la zone le lendemain afin d'éviter les représailles des génois qu'ils avaient attaqués. De plus un Assassin servait de garde du corps au garçon laissant peu de chance à la réussite d'une attaque solo. Fort heureusement pour le templier il fut aidés lors de son attaque en pleine nuit par des soldats génois visiblement aussi au courant du départ proche des rebelles. C'est ainsi qu'il décida de passer à l'action, permettant aux génois de passer un peu plus longtemps inaperçu en tuant deux gardes tandis que ceux-ci ne semblaient pas connaître la notion de furtivité. Malgré cette aide précieuse offerte par Haytham, un autre groupe de soldat de l'autre côté de la colline réussit quant à lui à se faire détecter, n'ayant évidemment pas un ange gardien nommé Haytham Kenway. L'alerte dans la ferme ne tarda donc pas à être donnée et les soldats découverts passèrent immédiatement à l'attaque ne voulant laisser aucune chance aux rebelles de fuir la zone. Haytham profita de la confusion pour se fendre dans la masse. Arrivant finalement dans l'aile du bâtiment où se trouvait Lucio, le garçon devant être récupéré, il constata, après avoir affronté deux trois rebelles et soldats génois, que ce dernier était toujours protégé par l'Assassin. Encore une fois la chance fut de son côté puisque des soldats génois arrivèrent au même instant obligeant l'Assassin à les affronter, laissant ainsi seul Lucio et laissant aussi une chance à Haytham. En profitant largement, il interpella le garçon pour l'aider à sortir de la ferme ce qui finit par réussir après quelques instants de doute chez celui-ci. Malgré cela une fois sorti du bâtiment Lucio voulut retourner aider l'Assassin, nommé Miko. Cependant pour le Templier il n'était pas question d'échouer maintenant dans sa mission, ainsi il endormit celui-ci dans le but de poursuivre normalement. Fuyant ensuite dans un ravin grâce à une corde, il s'arrêta un instant dans une sorte de grotte où, malheureusement pour lui, Miko l'attendait sachant qu'il viendrait là. S'en suivit alors un affrontement qui tourna un instant à l'avantage de l'Assassin et puis à l'autre à celui du Templier. Pour finir, Haytham bien que désarmé, et perdant ainsi l'arme offerte par son père qui était tombé dans le ravin, réussit à enlever la lame secrète de l'Assassin avant de le faire basculer à son tour vers le ravin. Miko n'était pourtant pas mort puisqu'il avait réussi à s'accrocher à la corde descendant vers le fond du ravin. Reconnaissant sa défaite et ne souhaitant pas tomber plus bas, Haytham pouvant couper la corde, l'Assassin s'évapora, laissant ainsi le Templier terminer sa mission tout en lui promettant une revanche future.

Sa mission accomplie, Haytham avait fuit vers l'Italie laissant le garçon aux mains d'autres Templiers afin de brouiller les pistes et éviter d'être suivi par des Assassins. Quelques temps plus tard, le Templier retourna en France, dans le château où devait se trouver Birch, la briseuse de code et son fils venant d'être récupéré. Agissant de la sorte il mettait en péril toute la mission mais le doute en lui était trop grand pour faire marche arrière. Sur place, Birch ne put que se mettre en colère contre son élève qui venait de prendre de grand risque. Mais cela importait peu pour Haytham, il savait déjà tout cela et la raison de sa venue lui semblait nécessaire. Demandant alors à voir la briseuse de code et son fils, il constata que ceux-ci n'étaient pas entrain de décoder le livre comme le ferait des personnes ayant accepté cela. Non, ils étaient plutôt retenus prisonniers contrairement à ce qu'il avait cru comprendre par le passé. De plus il comprit rapidement qu'ils seraient tués par après afin d'éviter d'être découvert, Haytham ne pouvant accepter ça protesta et réussit au bout du compte à obtenir qu'il ne leur serait fait aucun mal. Cependant une sorte de coupure entre les deux hommes venaient de s'effectuer. Le mentor considérant que son élève était indiscipliné et le second n'ayant plus confiance en son mentor.





Départ pour le Nouveau Monde
C'est près d'un an plus tard que les deux Templiers se retrouvèrent une nouvelle fois. Le journal à présent décodé avait révélé l'existence d'une amulette permettant d'ouvrir un temple des précurseurs. Récupérer cette dernière était donc l'objectif de cette rencontre. Ainsi, Haytham et Birch se rejoignirent à l'opéra de Londres où se jouait « L'Opéra du gueux ». Le second semblait avoir fait une croix sur le différent qu'ils avaient eu lors de leur dernière rencontre et ce n'était pas plus mal. Haytham se concentrant donc sur son objectif finit par retrouver celui qui possédait l'amulette. L'homme, qu'il reconnu rapidement, n'était nul autre que Miko, l'Assassin qu'il avait affronté et à qui il avait prit la lame secrète. Ce dernier se trouvait dans un des balcons réservés à la haute bourgeoise. Se faufilant alors jusque là bas, le Templier finit par atteindre sa cible avec qui il entama une courte discussion au cours de laquelle l'Assassin déclara regretter la tournure des évènements. Cependant Haytham n'était pas du genre à se laisser déstabiliser. S'excusant alors, il déclencha sa lame secrète, prise à ce même Assassin un an avant, pour ensuite l'enfoncée dans le corps bientôt inerte de sa victime. Prenant tout de suite après l'amulette tant convoité, il quitta furtivement l'opéra, sa mission étant réussie. Quelques heures plus tard, une réunion templière avait lieu dans une maison de Londres et avait comme sujet l'amulette tout juste récupérée. Reginald Birch présidait, en tout bon Grand Maitre Templier du rite britannique, la réunion où plusieurs autres Templiers important se trouvaient. Lors de la conversation, le temple devant être ouvert par l'amulette fut localisé en Amérique, dans la zone de New York. Cependant la zone restait vaste et il fallait quelqu'un pour mener les recherches et récupérer par la suite ce qui devait se trouver dans le temple. Cette personne n'était évidemment nul autre que Haytham. Devenant ainsi Grand Maitre Templier du rite colonial, il reçu une liste d'adhérents à l'ordre ainsi que le livre décodé portant sur ce fameux temple. C'est ainsi qu'il quitta directement l'Angleterre pour Boston à bord du « Providence ».

Durant le trajet en mer qui dura près de trois mois, Haytham s'occupa essentiellement en lisant le livre reçu de Birch. Bien que n'y croyant que très peu initialement, il comprenait désormais pourquoi son mentor s'intéressait tant à cette civilisation perdue. Petit à petit il s'y passionna même et finit par y croire totalement. Ainsi il ne pouvait être que plus déterminé que jamais pour trouver ce fameux temple censé contenir un secret vieux de plusieurs milliers d'années. A côté de tout cela le voyage ne se déroula pas de la façon la plus idéal qu'il soit. En effet, rapidement le capitaine du bateau avait fait appel à Haytham craignant une mutinerie qui aurait condamné le trajet jusqu'en Amérique. Aidant donc afin d'arriver à bon port, le Templier finit par découvrir que ce n'était pas une mutinerie qui se préparait mais que le bateau était pisté par un autre bateau grâce à un traître sur le « Providence ». Haytham qui fit le lien directement compris que c'était des Assassins tentant de récupérer l'amulette. Il affronta donc l'Assassin présent à bord qu'il battu sans trop de difficulté. Cependant le bateau Assassin attaquait au même instant le navire et le Templier sachant qu'il devait absolument échapper à ceux-ci fit mener le bateau dans une course folle qui s'acheva en pleine tempête tandis que le navire poursuivant sombrait des dégâts causés par celle-ci. Ainsi sauvé, le « Providence » put reprendre la mer tranquillement jusque Boston qu'il atteignit en juillet 1754.

A son arrivée à Boston, Haytham remarqua directement que les britanniques, occupant le territoire, faisaient tout pour montrer leur présence et ce n'était pas les nombreux drapeaux de l'Union ou tunique rouge présent dans la rue qui pouvait le contre-dire sur ce point là. Le Grand Maître Templier fut par ailleurs directement accueilli par Charles Lee. Celui-ci n'était pas un Templier contrairement aux autres personnes présentes sur la liste mais il rêvait d'y adhérer ce qui voulait dire qu'il ferait tout pour entrer dans les bonnes grâces de Haytham. Cela ne tardait pas à se confirmer lorsque ce même homme lui demanda d'étudier sur son tutorat. Marchand donc dans la rue en direction du « Green Dragon », le duo eu l'occasion de constater l'activité présente dans la ville même si le raffinement de Londres n'était ici qu'un lointain souvenir. Une fois arrivé à destination, Haytham découvrit alors l'auberge où il logerait et où serait installé le quartier général des Templiers jusqu'à nouvel ordre. Montant ensuite à l'étage, les deux hommes rencontrèrent William Johnson, un des Templiers présents sur la liste fournie par Birch. Normalement c'était celui-ci qui devait permettre de localiser avec exactitude le temple recherché grâce à ses contacts avec les indigènes. Cependant le coffre détenant les résultats des recherches qu'il avait menées avait été dérobé quelques temps auparavant. Thomas Hickey, son associé et également Templier de la liste, était parti à sa poursuite ayant un véritable don pour délier les langues. Mais Haytham n'était pas vraiment dû genre à attendre. Ainsi il partit à son tour vers l'endroit où il devrait trouver son homme.

C'est donc quelques minutes plus tard et accompagné de Charles que le nouveau Maître Templier arriva non loin d'où s'étaient réfugiés un groupe de bandit. A cet endroit, il ne tarda pas à trouver Thomas Hickey. L'homme ressemblait plus à un ivrogne de mauvaise humeur que quoi que ce soit et cela se confirma lorsqu'il engagea la conversation avec. Charles Lee, exaspéré par l'attitude de ce dernier lui fit d'ailleurs remarquer mais sans grand succès. Quoi qu'il en était le coffre dérobé avait été localisé. Les bandits réfugiés dans une sorte de fort l'avait en leur possession et si Thomas ne l'avait pas encore récupéré c'était seulement parce qu'il lui fallait un plan d'action. Fort heureusement pour lui, Haytham savait exactement comment faire. Abattant une sentinelle avant de prendre sa place, le Maître Templier donna comme ordre à Charles et Thomas de faire diversion. Avançant ensuite un peu plus loin dans le fort, il se retrouva derrière les gardes postés à l'entrée qui étaient distrais par les deux autres hommes. Profitant de l'occasion, Haytham abattit un des gardes tandis que ses deux compagnons continuèrent d'avancer. Un peu plus loin le même sorte d'affrontement eu lieu, ne laissant aucune chance aux bandits largement dépassés en force par leur assaillant. Ces derniers se réfugièrent alors derrière une porte en bois, le coffre avec eux. C'est au même moment que Thomas Hickey, victime d'un moment de lucidité, proposa d'utiliser la poudre à canon non loin. Exécutant le plan, les trois hommes réussirent à détruire la porte afin d'entrer récupérer le coffre tandis que les gardes présents étaient morts. Cependant les bandits n'avaient pas encore abdiqués. Cette fois-ci c'était certainement leur chef qui fit son apparition pointant son pistolet sur Haytham. Erreur pour lui, puisqu'il se retrouva directement après sur le sol avec une balle dans la jambe alors que les autres bandits étaient rapidement défaits par les trois Templiers. Quittant finalement le mini-fort avec le coffre, le trio retourna vers le Green Dragon tout en affrontant quelques bandits supplémentaires qui ne firent pas long feu. De retour dans leur quartier général ils purent ainsi remettre le coffre à son légitime propriétaire qui commença immédiatement ses recherches pour localiser le temple, sans grand succès.

Deux jours plus tard, c'est dans le même bâtiment qu'une réunion entre les trois Templiers et Charles Lee se déroula. William Johnson avait conclu de ses recherches qu'un contact avec les Mohawks était nécessaire. Pour se faire il fallait arriver à gagner la confiance de ceux-ci, ce qui n'était pas chose facile compte tenu des soldats britanniques voulant chasser ces tribus. C'est alors que Thomas Hickey, bien que complètement saoul, eu à nouveau une lueur de lucidité ce qui étonna une fois de plus Haytham. Un homme, britannique,asservissait les indigènes pour les revendre en tant qu'esclave. En libérant ceux-ci, les indigènes seraient ainsi redevables permettant aux Templiers de trouver le temple recherché. De plus, Benjamin Church, un autre Templier de la liste, saurait à coup sûr où trouver ces détenus. C'est donc dans ce but que Haytham, accompagné de Charles, partit à la recherche de l'homme en question.

Arrivés chez lui, c'est une porte fermée qu'ils trouvèrent. Charles ne se gênant alors pas défonça celle-ci permettant au duo de découvrir l'habitation saccagée et quelques traces de sang par terre. Visiblement leur homme avait quitté les lieux sans en avoir eu le choix, il fallait donc parvenir à le retrouver avant qu'il ne lui arrive malheur. Sortant dans la rue Haytham montra à son disciple comment espionner et récolter des informations auprès des habitants et soldats de la ville. Après quelques temps, Benjamin Church fut d'ailleurs localisé. Il avait été embarqué par des tuniques rouges, et surtout Silas, et apporté dans un entrepôt non loin. Rejoignant donc le lieu en passant inaperçu auprès des soldats vigilants, les deux hommes finirent par trouver la porte fermée à clé de l'entrepôt. Fort heureusement cela n'était pas vraiment un problème. Haytham réussit en effet après seulement quelque minutes à dérober la clé à un des soldats surveillant la zone. Une fois entrés dans le bâtiment ils découvrirent alors leur homme, ligoté sur une chaise et en sang, tandis que deux soldats britanniques montaient la garde, qu'un troisième faisait office de bourreau et que Silas discutait avec Benjamin. La discussion était d'ailleurs loin d'être amicale puisqu'elle se conclu par le départ de Silas alors que le bourreau devait s'occuper soigneusement de couper les mains, couper la langue et castrer le joyeux détenu. Haytham et Charles Lee qui avaient assisté à la scène savaient que c'était le moment ou jamais d'agir. Tuant donc les deux gardes rapidement et pour finir le bourreau ils purent libérer leur nouveau compagnon qui les remercia directement.

Ayant désormais Benjamin Church dans leurs rangs les Templiers allaient bientôt pouvoir libérer les indigènes détenus. D'ailleurs l'homme jadis aux mains de Silas révéla que c'était ce dernier l'esclavagiste d'indigènes. C'était en faite un commandant des tuniques rouges en charge du fort de Southgate, où il faisait de l'esclavagisme afin de se remplir les poches. Sachant donc maintenant où et contre qui agir les Templiers pouvaient passer à l'action quand ils le voulaient, mais avant ça Haytham voulait récupérer la dernière recrue sur sa liste : John Pitcairn. Une fois de plus Charles savait où le trouver et mena donc le Maître Templier jusqu'au lieu en question. Le duo arriva alors dans un campement militaire à l'extérieur de la ville. Charles Lee, étant aux ordres de Braddock lorsqu'il n'était pas avec les Templiers, utilisa cette fonction pour rentrer facilement en prétendant amener Haytham pour un recrutement. Se dirigeant ensuite vers l'endroit exacte où John Pitcairn devait se trouver, le Maître Templier reconnu une voix familière. Celle de Braddock en personne. Se rapprochant alors un peu, les deux hommes purent comprendre que le général Braddock, de son nouveau titre, inculpait l'homme, recherché par les Templiers, d'avoir déserté. Bien que niant les faits, John n'avait aucune chance face à la colère de son interlocuteur. C'est alors qu'intervenu Haytham dans le but de libérer le Templier qu'il venait chercher. Cependant Braddock, déjà dépouillé en quelque sorte de Charles n'accepta pas le départ de John Pitcairn et fit chasser les deux hommes du camp. Cela marquait une rupture de plus entre Braddock et Haytham, même si au final ils n'étaient plus à ça près. N'abandonnant malgré tout pas son objectif le Maître Templier décida cette fois d'utiliser la force tandis que le général patrouillait en ville pour recruter tout en emmenant avec lui John Pitcairn et quelques tuniques rouges. C'est donc pour cela que Charles dû faire diversion et emmener le groupe de soldat dans un cul de sac où Haytham dû intervenir alors qu'un combat prenait lieu entre les tuniques rouges et le groupe de Templier. Pour finir cela se solda par un échec cuisant des soldats britanniques. Par ailleurs, Braddock à terre et blessé dû admettre sa défaite, laissant ainsi John aux Templiers tandis que Haytham décida de le laisser en vie, en souvenir de leur fraternité passée.

Le lendemain, les Templiers à présent tous réunis se rencontrèrent dans le Green Dragon afin de préparer la libération des indigènes détenus. Haytham, pour se faire, avait déjà un plan rappelant celui de Ulysse, à savoir d'entrer dans le fort en se faisant passer pour des amis. C'est ainsi qu'ils leur fallaient d'abord intercepter un convoi d'indigènes à destination du fort. Après quelques recherches ils arrivèrent à en débusquer un dont ils prirent le contrôle après une embuscade parfaitement effectuée. Parmi ce convoi d'indigène se trouvait par ailleurs une femme mohawk qui attira le regard d'Haytham, celle-ci étant enchaînée à côté du conducteur du carrosse contrairement aux autres indigènes qui étaient quant à eux enfermés dans une sorte de cache. Prenant donc la place du conducteur pour mener le convoi jusqu'au fort le Maître Templier tenta d'entamer la discussion avec la femme assisse à ces côtés mais sans succès. Après tout celle-ci avait certainement du mal de faire confiance à un homme britannique la retenant toujours prisonnière même si il lui avait promis de la libérer très bientôt. Utilisant donc le convoi pour entrer dans le fort, les Templiers libérèrent directement après les indigènes qu'ils avaient emmené jusque là pour ensuite aller libérer les autres détenus dans le fort tout en passant inaperçus auprès des tuniques rouges présentes. Cependant ils finirent par être démasqués par Silas. Un combat s'enchaîna donc entre les Templiers, déguisés en tuniques rouges, et les tuniques rouges qui ne savaient au final plus trop qui combattre. Haytham accompagné de Benjamin Church se dirigea alors vers Silas profitant de la confusion qu'il régnait. Le commandant britannique devait mourir, c'était une certitude et cela ne tarda pas bien longtemps puisque celui-ci prit au dépourvu reçu une balle dans la tête de son ancien prisonnier, Church. Le fort ayant perdu son commandant tomba donc rapidement aux mains des Templiers qui laissèrent fuir les indigènes comme convenu. De la sorte ils espéraient pouvoir obtenir des informations concernant le temple recherché mais il allait désormais falloir attendre patiemment que les Mohawks les recontactent.

Quatre mois plus tard rien n'avait pourtant changé et les Templiers n'avaient pas été recontacté par les Mohawks ce qui n'était pas spécialement pour plaire à Haytham. C'est donc pour cette raison, ou en tout cas en partie pour cette raison, qu'il avait demandé à Charles de retrouver la femme qu'ils avaient libérée au fort. Et après bien des recherches celle-ci fut enfin localisée non loin de Lexington où elle devait avoir établi son campement. Arrivés après une petite escapade à cheval, les deux hommes purent constater avec regret que le camp en question était vide. Cependant Haytham en observant de plus prêt le feu remarqua que ce dernier venait d'être étouffé. Remontant alors la colline en suivant les traces dans la neige ils finirent par déboucher sur une plaine où la Mohawk se trouvait, entrain de poser un collet. Malheureusement ils n'étaient pas seul, une horde de loup venait de faire son apparition et Charles voyant là un danger en abattit un avec son fusil, ce qui effraya plus la femme qui s'enfuit en courant via les arbres que les loups. Décidant de partir seul à la poursuite de celle-ci Haytham renvoya son disciple vers son régiment. Tuant les quelques loups qui l'attaquèrent, il réussit après une course poursuite plutôt éprouvante à rattraper la Mohawk qu'il tenta d'abord de rassurer. Après une petite conversation il s'avéra que celle-ci s'appelait Kaniehti:io, mais devant la difficulté de prononciation du nom elle donna plutôt Ziio comme surnom. Montrant alors la raison de sa venue jusqu'à elle, l'amulette, Haytham lui demanda tout de suite après si elle savait où trouver le temple. Bien qu'acquiesçant la jeune femme déclara ne pas pouvoir lui révéler l'emplacement du lieu ou en tout il allait falloir que le Maître Templier prouve qu'il était quelqu'un de confiance avant. Pour se faire il allait devoir sauver le peuple de Ziio. En effet, Braddock, surnommé le Bulldog, envisageait de chasser son peuple. C'est ainsi que Haytham se résolu à tuer son ancien compagnon. Mais avant cela il fallait savoir où le trouver pour préparer cet assassinat. Enquêtant dans un bar et puis infiltrant un petit fort britannique où se trouvait les plans de la prochaine expédition du général, le Maître Templier réussit à recueillir suffisamment d'informations pour savoir que Braddock était entrain de rallier ses troupes pour marcher sur Fort Duquesne, un fort français. Les préparatifs prendraient du temps mais maintenant ils savaient au moins où agir.

C'est après huit mois d'attente que finalement arriva l'heure de tendre une embuscade à Braddock. Ziio avait rallié quelques indigènes unis dans leur désir de voir le général éliminé. De son côté Haytham avait avec lui les autres Templiers même si il manquait Charles, actuellement en service auprès de Braddock. Apercevant au bout d'un moment l'armée du général ainsi que celui-ci même, Ziio allait lancer l'assaut lorsque Haytham l'arrêta. Disperser l'expédition et l'armée ne suffirait pas. Il fallait aussi éliminer une bonne fois pour toute le général Braddock et pour se faire le Templier avait une idée. Tuant alors un groupe d'éclaireur isolé de l'armée, il s'habilla telle les tuniques rouges pour pouvoir approcher de son ancien frère d'arme sans se faire remarquer. Tout se passait correctement. Rejoignant donc avec facilité le général, Haytham pointa son arme sur celui-ci, prêt à en finir, lorsqu'un groupe de français attaqua l'armée, déclenchant par la même occasion l'embuscade préparée par Ziio. Haytham fut alors prit pour cible par un français qui fut tout juste descendu par Charles trainant visiblement dans le coin. Remerciant d'un signe de tête son camarade le Maître Temple savait cependant qu'il n'avait pas de temps à perdre puisque Braddock avait profité de l'occasion pour fuir à toute hâte. Une course poursuite débuta donc. Après quelque minutes de galop à cheval un tronc d'arbre barra la route au général ce qui le fit tomber sur le sol. A nouveau Haytham était tout proche de tuer son ancien compagnon mais une fois de plus il fut interrompu. Cette fois-ci ce n'était nul autre que le second de Braddock, George Washington, qui avait tiré sur le cheval du Templier le mettant à son tour au sol. Heureusement pour Haytham, Ziio surgit sur Washington le plaquant au sol lui permettant ainsi de repartir à la poursuite de sa cible qui courrait à travers le marrai. Mais le général britannique n'avait pas la condition physique du Maître Templier et fut donc vite rejoins. Enfonçant donc finalement sa lame secrète dans le corps de Braddock, Haytham prononça quelques paroles avant de prendre la bague des Templiers que possédait ce dernier. Entendant cependant un groupe soldat derrière lui, il se cacha non loin espérant passer inaperçu. C'était Washington, accompagné de quelques soldats qui revenait à la recherche de son général. Trouvant donc ce dernier étendu sur le sol, il finit par constater que son chef était encore en vie, oui en vie. En sale état, certes mais en vie. Les soldats le soulevèrent donc pour l'emmener au plus vite voir un médecin. De son côté Haytham jura en silence de ne pas avoir achevé celui-ci directement. Mais au vu de ses blessures il ne survivrait pas bien longtemps. Rejoignant donc peu de temps après Ziio il lui indiqua que la mission était accomplie et que Braddock était mort. En récompense celle-ci l'emmena donc comme promis voir le temple tant recherché. Cependant, une fois sur place Haytham ne trouva pas ce qu'il recherchait. Certes le lieu était bien un temple, ou plutôt une grotte avec des motifs de Ceux Qui Étaient Là Avant, mais l'amulette n'ouvrait rien du tout, cela sonnait donc comme un échec cuisant pour le Templier et en réconfort il eut au final un baiser de Ziio.

Quelques jours plus tard, Haytham retourna auprès des autres Templier faire son rapport sur le temple qu'il avait eu l'occasion de voir. Bien que toujours déçu de l'échec il affirma qu'un jour ou l'autre ils parviendraient à leur but mais qu'avant tout il fallait installer une base permanente de l'Ordre des Templiers et développer l'ordre. Il déclara aussi qu'il était temps pour Charles Lee de devenir à son tour un Templier. Devant l'acquiescement de ses compagnons il continua en faisant le discours d'entrée d'un membre de l'Ordre et en le faisant jurer fidélité. Pour finir il lui passa la bague des Templiers au doigt, faisant de lui de la sorte un Templier. L'équipe était désormais au complet. Les jours qui suivirent Haytham passa tout son temps avec Ziio, isolé du monde extérieur et des Templiers. Cependant il savait aussi que ce temps passé en amoureux ne pouvait pas être éternel tout deux ayant des responsabilité. Le premier pour les Templiers et la seconde pour son peuple. Finalement c'est Charles Lee qui les ramena à la réalité lorsqu'un jour il arriva à la rencontre de Haytham. Ziio à ce moment là avait quitté le camp, laissant le Maître Templier seul avec son ancien disciple. Celui-ci était là pour remettre une lettre à Haytham tout en l'informant des derniers évènements et des dernières activités des Templiers. Concernant le dernier point, la nouvelle la plus importante était la mort du général Braddock à cause de ses blessures quelques jours après l'attaque sur son armée. En ce qui concernait la lettre elle venait de Holden, un Templier recruté par Haytham au cours de son passage dans l'armée de Braddock. Depuis celui-ci épaulait le Maître Templier dans sa vengeance et sa recherche de sa sœur Jenny. D'ailleurs c'était certainement la seule personne que Haytham considérait comme quelqu'un de confiance et si celui-ci lui envoyait une lettre ce ne pouvait être que pour apporter une information importante. Quoi qu'il en était Charles Lee finit par prendre congé tandis que Haytham interpellait Ziio qu'il savait caché non loin depuis le début de la conversation avec le Templier venant de partir. Cette dernière, folle de colère après ce qu'elle venait d'apprendre s'emporta rapidement envers Haytham et cela se termina par une séparation brutale puisqu'elle lui fit jurer de ne plus jamais revenir sans quoi elle le tuerait.





La vengeance au bout du chemin
« Je l'ai trouvée », voila ce que Holden avait écrit dans la lettre que Haytham avait reçu il y a maintenant deux ans. Depuis lors, le Maître Templier et son compagnon menèrent leur enquête en Empire Ottoman sur les traces de Jenny. Celle-ci était toujours en vie mais aux mains d'esclavagiste. Cependant avant qu'ils n'arrivent ces même esclavagistes avaient fuis la zone en guerre et Jenny avait été transférée à la cour ottomane en tant que concubine du palais de Topkapi. Mais encore une fois les deux hommes arrivèrent trop tard et cette fois c'était au palais de Damas, gouverné par As'ad Pasha al-Azm, qu'elle avait été transférée pour devenir servante. Pour la récupérer ils allaient devoir entrer dans le palais, dans le haramlik pour être plus précis, l'endroit où vivaient également les concubines et qui comprenait les bains. Pour se faire Holden avait la solution. Il avait trouvé une trappe menant à l'aqueduc amenant l'eau jusqu'aux bains. Si tout se déroulait correctement, en suivant ce dernier ils arriveraient dans une pièce avec un bassin d'eau douce située sous les bains principaux. Entrant donc après plusieurs minutes dans la pièce en question ils tombèrent sur un eunuque, garde des concubines s'étant fait castré puis enterré pendant dix jours jusqu'à la tête, qui se trouvait être dos à eux et qui puisait de l'eau. Haytham tenta alors de l'assassiner discrètement mais sans succès puisqu'un raclement de sa sandale sur le sol alerta l'eunuque qui engagea directement après le duel avec le Maître Templier. Haytham qui arriva à battre son adversaire non sans mal dû ensuite affronter un deuxième garde visiblement venu pour vérifier si tout se passait correctement. Le tuant avec cette fois plus de facilité, il récupéra ses vêtements tout comme Holden le faisait avec l'autre pour ensuite monter dans les bains principaux avec un déguisement presque parfait, hormis les tâches de sang présentes sur les vêtements. Haytham finit par apercevoir sa sœur qui s'approcha d'eux, venant à coup sûr récupérer la jarre d'eau qu'elle avait demandée, ou plutôt indiquée vu que les conversations avec les eunuques n'étaient pas permises, aux deux gardes morts depuis lors. Jenny comprit après un court instant que quelque chose n'allait pas. Fort heureusement, Haytham se montra alors permettant à celle-ci de comprendre la raison de sa venue. Cependant en parlant un rien trop fort elle réussit à alerter une concubine et puis de fil à aiguille à alerter les eunuques. S'en suivit donc un combat entre les deux Templiers et les gardes qui se montrèrent rapidement bien trop nombreux. Face à un tel nombre seule la fuite était possible. Holden ayant compris cela poussa Haytham et sa sœur derrière une porte qu'il referma ensuite. Il allait les retenir le temps qu'il fallait pour fuir. Haytham bien que n'acceptant pas cette stratégie n'eut guère d'autre choix que d'accepter avec regret le choix de son ami. Fuyant ainsi mais laissant Holden aux mains des eunuques.

Plusieurs jours plus tard, Haytham, qui avait appris que son compagnon avait survécu mais qu'il allait subir la castration et puis l'enterrement pendant dix jours soumis aux eunuques, arriva sur le mont Ghebel Eter pour sauver celui-ci. Malheureusement il arrivait déjà trop tard. Tuant le garde présent, le Maître Templier découvrit son ami enterré jusqu'à la tête qu'il déterra avant d'incendier le temple non loin tout en tuant tous les prêtre copte responsable de cette acte inhumain. Sauvant donc son ami d'une mort certaine, Haytham l'emmena jusqu'à un cabanon où lui et sa sœur s'occupèrent de le soigner bien que la blessure principale serait certainement mentale. Peu de temps après le Maître Templier eu d'ailleurs une conversation avec sa sœur, la première portant sur le sujet qui intéressait tant Haytham : l'attaque de la demeure Kenway. Jenny se montra d'ailleurs très en colère lorsqu'elle apprit que son frère, jadis destiné à devenir un grand Assassin, était devenu un Templier et qu'en plus Reginald Birch était son mentor. Elle lui apprit alors que le véritable responsable de l'attaque était Birch en personne dans le but de récupérer un livre très précieux, certainement celui portant sur Ceux Qui Étaient Là Avant, la couverte décrite par Jenny correspondant parfaitement. Ainsi même si ce n'était pas des Templiers qui avaient attaqués, c'était des mercenaires à la solde de Birch. Cela expliquait beaucoup de chose comme le non avancement de l'enquête. Désormais Haytham n'avait plus qu'une envie, venger sa famille et la vie qu'il aurait dû avoir.

Une fois la fièvre de Holden calmée, le trio prit la route pour le château des Templiers en France. Là bas, Haytham savait qu'il trouverait dans tous les cas Birch et même certainement John Harrison. Le Templier estimait aussi au nombre de douze le nombre de garde présent, son ancien mentor s'attendant surement à sa venue. Tout cela se confirma rapidement lorsque le premier garde qui se chargeait de l'entrée allait siffler pour donner l'alerte. Haytham ne lui en laissa pourtant pas le temps, le tuant directement et décidant de l'utiliser comme appât. Cela marcha d'ailleurs plutôt bien puisqu'un groupe de trois sentinelle fit son apparition à la recherche du garde mort. Leur tendant une embuscade tandis que Jenny servait de distraction, Haytham et Holden prirent le dessus très rapidement, le premier assassinant le chef et un garde tandis que le second terminait le travail malgré la douleur immense qu'il ressentait. Ensuite, le trio pénétra en catimini dans l'enceinte du château, attendant le bon moment pour attaquer. Ce moment arriva lorsqu'un groupe de recherche sortit du château pour trouver l'équipe de recherche. Cette fois ils étaient huit, un nombre encore tout à fait gérable. Surpris par derrière, ils furent d'ailleurs taillés en pièce avant même d'avoir eu le temps de dégainer mais les assaillants étaient désormais repérés. Pénétrant donc en vitesse dans le château par la porte principal, le trio fut confronté aux gardes restants dont vinrent à bout assez facilement Holden et Haytham. Ce dernier dû d'ailleurs tout de suite après affronter John Harrison mais celui-ci ne fit pas long feu face à son adversaire qui le tua d'un coup de lame dans la nuque une fois qu'il avait avoué avoir contribué à l'attaque de la demeure des Kenway. Pour finir, Haytham entra dans la pièce où se trouvait son mentor tout en tuant un garde caché derrière la porte. Une conversation prit place entre les deux hommes qui évoqua la culpabilité non nié de Birch mais aussi le faite qu'il n'en avait pas eu le choix. Il avait espéré que Haytham comprennent lorsqu'il apprendrait la vérité mais à vraie dire celui-ci en était loin, très loin même. L'acte commis par son ancien mentor était en contradiction avec tous ses discours. Quoi qu'il en était jamais ils ne seraient jamais d'accord sur les évènements, c'était une certitude et Birch devait mourir. Au même instant, Jenny arriva mais provoquée par son ancien fiancé, elle perdit son sang froid et se fit capturer. Celle-ci réussit malgré tout à se débattre faisant au final trébucher et basculer Birch qui finit sa course empalé sur l'épée de Haytham toujours plantée dans la porte en bois. A présent comme mort l'ancien ami de son père soutenu encore une fois qu'il n'avait fait que ce qui était juste sans pour autant convaincre son ancien élève. Désormais tout ceci n'était plus que de l'histoire ancienne. Haytham avait trouvé la vengeance et il ne lui restait donc plus qu'un seul truc à faire dans ce château. En effet, il libéra la briseuse de code et son fils qu'il avait capturé des années auparavant tant en s'excusant pour tout. Cependant la haine et la colère chez le jeune garçon était trop grande, c'est ainsi qu'il planta une épée, qu'on venait de lui tendre pour se défendre après son départ, dans le ventre de son ancien kidnappeur.

Haytham, blessé grièvement et oscillant un moment entre la mort et la vie, resta alité pendant trois mois dans le château attendant que ses blessures guérissent. Holden et Jenny s'occupèrent de lui pendant tout cet instant là. Le Maître Templier apprit également que la briseuse de code et son fils était bien parti en vie étant donné qu'avant de s'évanouir il semblait avoir dit de les épargner. C'est ainsi qu'il se remit petit à petit. Une fois cela fait presque totalement, Jenny retrouva un matin Holden pendu. Il s'était suicidé ne supportant plus la perte de sa virilité. Cela n'étonnait pas vraiment Haytham. Cependant c'était là un nouvel ami qu'il perdait et certainement la personne la plus fidèle qu'il avait eu l'occasion de connaître jusque là. De son côté Jenny finit par rejoindre Queen Anne's Square tandis que Haytham retournait meurtri dans sa chair et dans son âme en Amérique pour y retrouver son Ordre.





De nos jours

Quinze ans plus tard, Haytham Kenway est toujours Grand Maître Templier du rite colonial. Il n'entretient plus qu'une correspondance limité et juste parce qu'il le pense nécessaire avec sa sœur Jenny. L'Ordre des Templiers quant à lui a gagné en puissance même si le temple des précurseurs n'a toujours pas été trouvé. Les différents membres de l'Ordre occupe des postes clés pendant que le pays sombre petit à petit dans une guerre entre britannique et coloniaux. La révolution se prépare, les tensions montent et les Templiers conscients des changements qui auront lieu souhaitent être les acteurs principaux de cette même révolution. Pendant que dans la lumière c'est un des évènements majeurs de l'histoire qui se déroule, dans l'ombre le combat des Templiers et Assassins commencent aussi à faire rage pour savoir qui définira le destin du Nouveau Monde. Haytham quant à lui a perdu une partie de sa joie de vivre à cause des évènements qui eurent lieu quinze ans auparavant mais toujours aussi déterminé à mener le monde vers la paix il aborde cette révolution avec un intérêt tout particulier.


_________________________________________________


Administrateur Co-Fondateur
Revenir en haut Aller en bas
Haytham Kenway
Maitre Templier - Admin
avatar
Messages : 1780
Date d'inscription : 12/05/2011

Feuille de personnage
PV:
9055/9055  (9055/9055)
Énergie:
8995/8995  (8995/8995)
Expériences:
0/800  (0/800)

MessageSujet: Re: Haytham Kenway, "L'ordre par la soumission" Mar 5 Mar - 21:50

Armes :
Épée rang 2 => + 10% de dégâts
Pistolet rang 1 => + 5% de dégâts
Petite arme rang 1 => + 5% de dégâts


Citation :
Combat à mains nues (mains)
Haytham bien que se battant généralement à l'épée sait également se battre très bien lors d'un combat à mains nues. C'est ainsi qu'il peut attaquer en donnant des coups de poings méthodiques et des coups de pied déstabilisant son adversaire et lui infligeant de légers dégâts.
Coûte 80 NRJ
Inflige 120 PV


Citation :
Combo petite arme-épée (petit arme - épée)
Haytham, qui se sert d'une petite arme comme un couteau ainsi que d'une épée pour faire cette attaque, utilise la première arme décrite pour contrer son ennemi avant d'enchainer avec un coup d'épée rapide entaillant légèrement celui-ci et pour finir en donnant un coup de couteau au niveau de l'abdomen.
Coûte 180 NRJ
Inflige 250 PV
Citation :
Entailler et puis tirer (épée – pistolet)
Le Maître Templier utilise d'abord son épée pour entailler au niveau du torse son ennemie pour ensuite sortir son pistolet de sa main restante et tirer cette fois si au niveau du ventre dans le but de toucher à coup sûr celui-ci.
Coûte 280 NRJ
Inflige 350 PV
Inesquivable


Citation :
Balle explosive (pistolet)
Le Templier charge d'abord son pistolet avec une balle particulière qui eu lieu de s'enfoncer comme les autres dans la chair, explose propulsant au passage un grands nombres de petits morceaux de fer blessants son adversaire.
Coûte 300 NRJ
Inflige 400 PV et - 50 PV/2 tours
Citation :
Attaque éclaire (petite arme)
Le Templier sait également se battre avec autre chose que son épée. Ainsi profitant de la légèreté d'une petite arme et de sa maniabilité, il arrive à attaquer son ennemi dans un très court laps de temps, ne laissant aucune chance à celui-ci d'esquiver ou parer l'attaque.
Coûte 350 NRJ
Inflige 500 PV
Donne + 1 action
Inesquivable
Citation :
Enchainement à l'épée (épée)
Haytham, montrant toute sa maîtrise du combat à l'épée, entame un enchaînement de coup avec sa lame, infligeant de la sorte de nombreuses petites voir plus grosses blessures à celui qui l'affronte.
Coûte 320 NRJ
Inflige 450 PV et 75 PV/2 tours
Citation :
N'est pas combattant qui veut (épée)
Haytham lors de cette attaque engage le combat avec son épée. Après un court affrontement au cours duquel il prend l'avantage, il blesse à divers endroits son ennemi avec de lui faire un croche pied tout en donnant un dernier coup, le faisant ainsi tomber au sol.
Coûte 400 NRJ
Inflige 550 PV et – 1 action
Rend la prochaine attaque inesquivable
Citation :
Parade à l'épée assassine (épée – lame secrète)
Haytham pare le coup de l'adversaire grâce à son épée, repoussant ainsi celui-ci un peu plus loin tout en le déstabilisant, avant de sortir sa lame secrète pour la planter dans le corps sans défense de son ennemi.
Coûte 200 NRJ
Permet d'esquiver une attaque
Inflige 200 PV


Citation :
Assassinat discret (lame secrète)
Le Templier ayant récupéré une lame secrète d'un de ses combats, il l'utilise depuis lors pour effectuer ses assassinats avec une maitrise exemplaire. Cependant ce genre d'attaque se doit de rester discrète sans quoi elle perd une grande partie de son efficacité.

Hors combat :
Permet d'assassiner un PNJ (jusque grade 5 inclus)

En Combat :
Coûte 450 NRJ
Inflige 1000 PV si première attaque, 600 PV si non.
Citation :
Mes compagnons les Templiers (autre)
Bien qu'agissant parfois seul, le Maître Templier se retrouve aussi très souvent en compagnie d'autres Templiers qui n'hésitent pas à l'aider en cas de besoin. Ainsi il peut esquiver une attaque grâce à l'aide de ceux-ci tout en infligeant des dégâts à l'ennemi qui tente de le blesser.
Coûte 600 NRJ
Permet d'esquiver une attaque
Inflige 700 PV
Citation :
Se défendre pour mieux contre-attaquer (épée)
Haytham, bien qu'étant un combat avant tout qui se repose sur ses attaques tranchantes, a aussi une capacité à la parade et à la défense bien supérieur à la moyenne. Ainsi il parvient à esquiver ou à parer des attaques ce qui lui permet de subir bien moins de dégâts.

Mode passif :
Coûte 50 NRJ/tours
Attaques ennemies – 100 PV
Ne compte pas comme une action

Mode actif :
Coûte 400 NRJ à l'activation et 100 NRJ/tours
Attaques ennemies – 300 PV
Ne compte pas comme une action
Citation :
La stratégie avant tout (épée)
Haytham agit très fréquemment en s'aidant des évènements où en établissant des stratégies pour déstabiliser un moment son adversaire. Ainsi il parvient bien souvent à surprendre celui-ci, lui infligeant des dégâts inesquivables.
Coûte 600 NRJ
Inflige 800 PV
Donne + 1 action
Inesquivable
Citation :
L'art de l'escrime (épée)
Le Maître Templier utilise son épée comme arme principale pour cette attaque. Pour débuter, il donne un coup d'épée de telle sorte que son ennemi pare le coup sans trop de difficulté. Ensuite, Haytham fait une feinte obligeant son adversaire a parer un coup non donné ce qui lui permet de déstabiliser un moment ce dernier afin de donner un véritable coup pour conclure cette attaque.
Coûte 650 NRJ
Inflige 900 PV et - 1 action
Inesquivable, indivisible, inaltérable


Citation :
Vision de l'aigle (autre)
Haytham étant un descendant d'ancien Assassin célèbre comme Ezio ou Altaïr, il a aussi acquis la capacité nommée vision de l'aigle qui lui permet de détecter une cible très rapidement ou qui lui permet d'accroitre ses capacités oculaires pendant un instant durant un combat.

Hors combat :
Coûte 50 NRJ
Permet de réduire de moitié le nombre de ligne nécessaire à la recherche d'une cible
Permet de reconnaître un ennemi parmi une foule

En combat :
Coûte 600 NRJ à l'activation et 100 NRJ/tours
Fait passer une technique par tour comme inesquivable (au choix)
Attaques ennemis – 100 PV
Dégâts infligés + 300 PV
Ne compte pas comme une action
Citation :
Reversement de situation (épée)
Le Maître Templier s'est déjà retrouvé dans des situations périlleuses où il n'était pas loin de se faire vaincre voir tuer. Cependant il a toujours réussi à retourner la situation dans des moments pareilles, faisant parler son sens stratégique et son expérience du combat. Ainsi il peut à tout moment déstabiliser totalement son ennemi avec des coups d'épées imprévisibles et extrêmement précis.
Coûte 800 NRJ
Inflige 1200 PV et – 2 actions
Inaltérable
Citation :
Garde personnelle (autre)
En tant que Grand Maître Templier, Haytham jouit de certains avantages comme avoir une garde pour le protéger et le soutenir en cas de besoin. Bien que préférant agir seul généralement il lui arrive tout de même de faire appel à celle-ci en cas de besoin.
Coûte 500 NRJ
« Invoque » une garde ayant 2000 PV de vie et infligeant 500 PV/tours à tous
Citation :
Le nombre ne fait pas toujours la force (épée)
Haytham étant un combattant comme il n'y en a peu parvient à tenir face à l'ennemi même lorsque celui-ci contient plusieurs adversaires. C'est ainsi qu'il arriva à enchainer ses coups d'une précision incroyable attaquant chacun de ses adversaires chacun à la fois tandis qu'il esquive les coups en traitre que ceux-ci lui donnent.
Coûte 800 NRJ
Inflige 1000 PV à tous
Citation :
Le grand combo (épée - petite arme – pistolet )
Lors de ce combo incroyable le Maitre Templier passe par trois de ses armes à savoir l'épée, la petite arme et le pistolet. Tout d'abord il attaque sans relâche son ennemi avec sa lame jusqu'au moment où il voit une ouverture, désarmant alors celui-ci à l'aide de son couteau, tout en le blessant déjà un peu, et d'une roulage en avant. Haytham conclue finalement son enchainement en se retournant vers son ennemi sans arme et déstabilisé pour lui tirer une balle faisant de lourds dommages.
Coûte 900 NRJ
Inflige 1500 PV et – 1 action
Donne + 1 action
Inesquivable, indivisible, inaltérable


_________________________________________________


Administrateur Co-Fondateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Haytham Kenway, "L'ordre par la soumission"

Revenir en haut Aller en bas

Haytham Kenway, "L'ordre par la soumission"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Ordre de Mission
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Réintégration de Fanmi Lavalas dans la course: l'ordre est formel
» SUIVI-HAÏTI:SECRET POLITIQUE-COMPLICITÉ OU SOUMISSION?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin's History RP :: Commencement :: Commencement :: Présentation :: Présentations validées-