Video


Forum de role play sur l'univers Assassin's Creed
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
FORUM FERMÉ

Rendez-vous sur

Partagez|

Gillian McCarthy ¤ La dame rebelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Gillian McCarthy

avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
PV:
1050/1050  (1050/1050)
Énergie:
1050/1050  (1050/1050)
Expériences:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Gillian McCarthy ¤ La dame rebelle Sam 26 Jan - 11:13


Gillian
McCarthy

• Surnom : La dame rebelle
• Âge : 27 ans
• Taille/Poids : 1m 66 pour 52 Kg
• Groupe : Templière
• Grade : Défini selon la présentation (voir règlement)
• Métiers : Chasseuse de Prime, Espionne
• Spécialisations : Lame secrète, Fusil
• Disponibilités : 5/7
• Comment avez-vous connu Assassin's History? : Ça fait environs deux ans maintenant que je connais le forum.

• Description mentale :

Si Gillian n'était pas passée maitresse dans l'art de la manipulation et de la séduction, sans doute ne serait-elle pas ce qu'elle est aujourd'hui, en effet, la jeune femme sait user d'habiles stratagèmes et jeux de séductions pour amadouer les hommes, même ceux des hautes sphères, son charisme lui a valu de nombreuses éloges, elle connait le pouvoir des mots et le langage du corps,. Malgré tout ce n'est pas la fierté qui l'étouffe, prostrée dans un style de vie néfaste, elle a été presque forcée d'utiliser ces techniques douteuses pour arriver à ses fins. Cependant, elle n'est pas toujours ainsi, à vrai dire, dans sa vie privée, c'est une femme aux yeux remplis de rêveries, elle ne songe qu'à la liberté, la sienne et celle du pays qu'elle considère comme le sien, l'Amérique, ses idéaux sont clairs.

La vie de la rue et la perte de ses parents ont énormément affectés son caractère, l'ont dit que ce qui ne tue pas rend plus fort, mais elle en a gardédes séquelles, certes elle est devenue une jeune femme battante, fortes, prêtes a tout et impliquée dans ses croyances, mais en contrepartie elle camoufle sous le fond de teint un cruel manque de confiance en elle, une crainte omniprésente d'être rejetée comme elle l'eut été dans son enfance. Gill n'est pas femme à se faire beaucoup d'ennemis, habitué à la fête, la haute société et les diner mondain, elle apprécie le confort du luxe, mais pas plus que tout un chacun, en vérité la jeune femme ne roule par sur l'or autant qu'elle essaye de le faire croire.

Elle reste malgré tout un agent d'élite des Templiers, un véritable agent de terrain, elle avait déjà ses qualités charismatiques, ils lui ont appris le meurtre. Avant tout adepte de la liberté, ses couteaux ne tranches les gorges que de ceux qui entravent son rêve. En règle général, elle n'apprécie pas qu'on la commande, mais elle accepte volontiers les missions données par ses frères plus hauts placés. Généralement, elle est appréciée de son entourage pour son caractère, sociable, léger et sympathique, cette caractéristique est des plus importantes pour passer inaperçus, où qu'elle se rende, elle aura toujours l'air d'une bonne amie... Si les gens lui accordent trop vite leur confiance, elle aura vite fait d'accomplir sa mission.

• Description physique:

Une jeune jeune femme au corps gracile et élancé, assez fines, mais pourvus de bon appâts ! Gillian n'est pas bien grande mais c'est une taille respectable pour une jeune femme. La finesse de ses formes cache pourtant une réel potentiel, la templière est très agile, que ce soit pour escalader, se cacher, se faufiler, d'ailleurs sa taille est un atout pour ce genre d'actions périlleuses. Son visage est lui aussi d'une forme fine et dessinées, ses grands yeux ont une couleur bleue profonde, fascinante, pour peu on se perdrait à l'intérieur. Ses cheveux roux flamboyant légèrement ondulés sont toujours impeccablement coiffés. Elle porte des boucles d'oreilles en argent, et un collier en cuir ou scintille un émeraude, collier étant le seul souvenir de son pays natal, elle s'habille également de gants et bottes de cuir. Elle se vêt généralement des robes un peu spéciales, en effet, elles donnent un bel effet habillé, ensemble discret et féminin, mais sa coupe lui permet toutes les acrobaties possibles si cela est nécessaire. Le haut de la tenue se compose d'un corset lacés à col plongeant, surmontés de fourrure blanche. Le bas est composé de trois vêtements superposés, une longue robe blanche coupée à l'avant et à l'arrière qui descend jusqu'aux chevilles, une plus petite jupe de dentelles, et un short par-dessous. Lorsque le temps se rafraîchit, la jeune femme enfile un juste au corps par- dessous sa tenue habituelle, pour cacher ses bras et ses jambes jusqu'alors nus

C'était en 1746, un jeune couple mit au monde, une ravissante jeune fille, déjà sur sa tête quelque cheveux roux et soyeux, ceux de son père, cependant ses belles petites bouclettes rappelait sa mère. Elle grandit vite, démontrant un caractère on ne peut plus doux et jovial, une parfaite petite lady qui entamait la vie avec un bon bagage, en effet la famille Mc Carthy n'avait rien à envier aux plus nobles de noms. Peu après, la petite famille fit l’accueil d'un nouveau membre, c'était un petit jeune homme, il s'appelait Fillan, et lui avait les cheveux blond de sa mère. Le contact entre frère et sœur se fit très bien dés le début, une entente hors du commun, mais qui n'empêchait pas les disputes habituels. Bien vite les deux petits grandirent, les McCarthy se vantaient peut être de leur sans écossais, néanmoins ils étaient tout sauf de fervent loyaliste, et c'est ainsi que les deux petits furent éduqué, le nouveau monde ne devait désormais plus rien à la couronne d'Angleterre. Est-ce peut-être ces idéaux révolutionnaires qui conduire la famille jusqu'à sa chute ? Fillan et Gillian n'était âgé alors que de 8 et 10 ans, les choses se passèrent très vite, si bien qu'aujourd'hui encore, rien qu'en y repensant, la jeune femme frémit d'horreur, un terrible incendie,... Ses parents ... Que faisaient-ils enfermés, l'un dans la chambre conjugale, l'autre dans le bureau, pourquoi avaient ils verrouillé les portes, ce qu'ils n'ont jamais fais habituellement ? Pourquoi, avec toute la volonté de leurs jeunes âges, n'avaient ils put rien faire avant qu'un soldat courageux les fasse sortir de la maison McCarthy qui menaçait de s'écrouler ?

Le plus dramatique lorsque les flammes ravages votre toit, c'est qu'il ravage aussi tout ce qu'il peut bien vous rester... Et comment repartir de zéro lorsqu’on ne mesure alors que trois pommes ? Les deux petits n'avaient plus rien, plus rien que l'un et l'autre, plus rien que les vêtements qu'ils portaient sur le dos... Le soldat avait eut la bonté de les sauvés des flammes, mais personnes dans ces temps difficiles n'avait la bonté de s'occuper de deux jeunes gens salit par la suies, et le soir même, Fillan et Gillian McCarthy devinrent Fillan et Gillian, les orphelins. Ho bien sure les enfants orphelins couraient les rues à l'époque, il n'était pas chose rare de se faire courses par des mioches qui auraient fait tout et n'importe quoi pour vous soutirer une pièce que vous le vouliez ou non... Aussitôt que leurs estomacs commencèrent a gargouiller, ils durent bien s'y mettre, se battant pour survivre. Tandis que Fillan s'entrainait au vol, et s'améliorait sans cesse, l'ainée utilisait bien d'autres techniques, usant de ses beaux yeux de belle enfant pour soutirer un peu de nourriture à la boulangère ou au boucher... Pour chacun d'eux, les gains étaient bien maigres, néanmoins ils se faisaient la main à leur emplois. Au début de leur adolescence, Fillan commençait à exceller dans son activités, Gillan elle prenait plusieurs petits boulot partout, tantôt elle vendait sur les marcher ouverts, tantôt elle usait de ses charmes pour soustraire un peu d'argent à ceux qui tombait dans ses filets. Non pas que cela lui plaisait, quand bien même son égo se flattait qu'un peu de séduction puisse la faire vivre, mais elle n'avait guère de choix. Il fallait payer le minuscule appartement qu'ils occupaient, leur nourriture...

Lorsqu'ils devinrent adultes, ils n'arrêtèrent pas pour autant de se serrer les coudes, à 19 ans Gillian voyait sa situation s'améliorer, son charisme lui avait attiré les faveurs d'hommes très influents à New York, son nom résonnait dans toutes les bouches, on la présentait comme une jeune femme joviale, belle comme le cœur qu'elle porte sur la main. C'est à cette période que malgré tout, quelque désaccord apparurent entre frère et sœur, il n'acceptait pas qu'elle dépense une aussi grande partie de leur économie pour se pomponner, Gillian finit par renoncer à lui expliquer que c'était peut être la seule solution pour qu'elle grimpe dans l'échelle sociale de la ville, elle ne voulait pas demeurer sa vie dans cette crasse, dans les bas-fonds que même la journée le soleil semblait fuir. Malgré ce différent, l'implication de Gill finit par porter ses fruits, tandis qu'elle se faisait apprécier de plus en plus, elle dut néanmoins faire faces aux inconvénients de ses choix, chaque médaille à son revers, car si beaucoup de gens l'appréciait pour ses qualités et ses discussions, d'autres jalousait la notoriétés qui entourait son nom.

La dame rebelle avait déjà vu mourir sous ses yeux, mais le premiers soirs où elle apporta la mort resta graver dans sa mémoire. C'était une fête mondaine dont elle connaissait déjà les aspects, elle avait finit par apprécier de côtoyer le haut de l'échelle sociale. Ce soir-là, elle c'était sentie observer, ayant gardé ses habitudes de petites orphelines des rues, elle savait qu'un homme pouvait observer une femme pour deux raisons... Soit il lui voulait du mal, soit il s'y intéressait d'une toute autre manière. Malheureusement pour lui, précisons bien, pour lui, l'homme de ce soir là ne projetait tout sauf une future demande en fiançailles. Sentant toujours un regard dans sa nuque, elle partit pour le balcon de l'édifice, qui à ce moment frais de la nuit était vide de monde. Se rappelant des réflexes de son enfance, elle dut agir très vite. Il n'était armé d'un pistolet, à se demander comment il avait put entré vu ses vêtements, qui auraient peut être convenant s'ils n'étaient pas troué de la sortes. Elle n'avait, a sa grande surprise, rien perdus de ses réflexes de petites filles, la dame le surpris d'un coup de pied qui fit voler l'arme un peu plus loin, désarmés, l'homme se rua sur l'arme perdues, c'était son compter la réactivité de son opposante qui lui se jeta dans une lutte au corps à corps, dans le seul but de gagner un peu de temps, se sachant bien plus faible, mais plus agile que lui. Elle finit par atteindre l'arme, et tiré, en un souffle, le tueur s’effondra sur le sol. Comme pour le meurtre de ses parents, elle n'avait aucune idée de la personne qui avait commanditer le sien. Elle n'eut ni le loisir de pleurer, ne de réfléchir plus longtemps, les invités ne tarderaient pas a arriver au balcon, alarmé par le bruit. Elle redécouvrit les joies de l'escalades, une fois sur les toits, elle n'eut plus qu'à se jeter dans une providentielle charrette remplie de paille qui passait près du bâtiment.

Cet événement annonçait un début... Désormais, la jeune femme se savait menacer, même si elle ne comprenait ce qui animait cette force qui l'oppressait. C'est de la bouche d'un de ses nombreux amis qu'elle entendis pour la première fois de l'ordre des Templier, elle appris, petit à petit, que quelques uns de ses proches amis se rapportaient de près ou de loin à cet étrange groupe qui prenait doucement sa place dans les colonies. Pour une jeune femme qui vivait dans l'espoir d'une liberté égale à tous, promise par ses parents, les idéaux des Templiers étaient très attirant... Ses liens et ses informateurs lui permirent de se joindre à l'ordre très jeune, où elle œuvre encore aujourd'hui. Mais a sa plus grande tristesse, ce fut ce dernier événement qui marqua la cassure de ses liens avec son jeune frère, qu'elle n'avait jamais cessé d'aimer. Lorsqu'elle revint lui annoncer la nouvelle, il lui annonça du même tour qu'il était désormais lui aussi loyal à un camp, celui des Assassins, dont la jeune femme ne connaissait encore rien. Ils discutèrent de longues heures, étrangement ils étaient sur la même longueur d'onde, la liberté quel qu'en soit le prix, les droits à ce que la vie leur avait enlevé : l'honneur. Ils durent malgré tout se séparer, le destin en avait décidé ainsi. qu'ils le veuillent ou non, ils appartenaient à deux castes aux idées communes mais aux règles opposées. Ils se firent néanmoins la promesse de garder contact, Gillian elle ne pourrait jamais, elle le savait, le considérer comme son ennemi.

Depuis ce jour, la dame rebelle ne cesse de monter un à un les échelons de sa société secrète, elle est volontiers partantes pour les missions d'infiltration, mais accepte les travaux les plus périlleux, prête a tout pour redonner sa valeur à son nom, et défendre ses idées, la liberté. Elle fit la rencontre d'autres templiers tandis que son nom sortait de plus en plus de bouche, une tueuse hors pairs, rusée et discrète, doublée d'une femme charmante.


Pas de test



Dernière édition par Gillian McCarthy le Sam 16 Fév - 10:37, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gillian McCarthy

avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
PV:
1050/1050  (1050/1050)
Énergie:
1050/1050  (1050/1050)
Expériences:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Gillian McCarthy ¤ La dame rebelle Sam 26 Jan - 11:14


Citation :
Giffle
Simple claque qui vise plus a énerver l’ennemi et le déconcentré plutôt qu'à le blesser
Coûte 25 NRJ
Inflige 30 Pv + Perte d'une action si l'attaque est la première
Citation :
Enchainement à mains nues (autre)
Une technique simple qui implique une suite de coup de pieds et de poings, il nécessite un peu d'agilité mais Gillian n'en manque pas vraiment. Technique simple, certes, mais sournoise qui aura l'avantage de surprendre.
Coûte 50 NRJ
Inflige 75 PV
Citation :
Coup en traitre (Petites armes)
Gillian est capable de prendre n'importe quel type d'adversaire par surprise et lui infliger une blessure ciblée sur un bras ou une jambe, ce qui peut momentanément le paralysé ou l'affaiblir en plus de simples dégâts.
Coûte 50 NRJ
Inflige 50 PV + perte d'une action.
Citation :
Le poison de ces dames (lame secrète)
La dame rebelle est capable d’inoculer un poison violent à ses ennemis, qui l'affaiblira de plus en plus s'il ne parvient par à trouver un antidote adapté.
Coûte 75 NRJ
Inflige 100 PV + 50 Pv/2 tours .
Citation :
Parade (autre)
Souple et agile, la dame est capable de se mouvoir facilement dans tout les types d'espaces, et d'esquiver un bon nombre de coup
Coûte 100 NRJ
Esquive une attaque du tour suivant.


Citation :
Tire précis (Arme à feu)
Une milady telle que Gillian se doit d'être une tireuse précise et hors pairs, de son fusil, elle est capable d'atteindre ses cibles les plus éloignées en deux temps trois mouvements, néanmoins, l'utilisation d'une telle arme nécessite un temps de recharge.
Coûte 100 NRJ
Inflige 150 PV

Citation :
Sarcasme (autre)
Lady McCarthy est la coqueluche des soirées mondaines, elle connait toute les facettes d'un bon sarcasme, et peut s'en servir pour attirer n'importe quel individus dans ses filets, ou alors l'énervé, le provoquer pour attirer son attention, pour protéger un pair par exemple, ainsi, elle peut capter l'attention de n'importe qui.
Coûte 25 NRJ
Attire la cible dans un lieu donné / déclenche un combat.
Citation :
Garde-robe d'une lady (autre)
Le costume est l'arme de n'importe quel espion, la demoiselle est capable d'enfiler tout les rôles en plus du siens. Passant de la riche demoiselle à la soubrette en haillons, du soldat en uniforme à la catin,... Cet attirail lui vaux d'être indétectable en fonction du milieu où elle se trouve. Après tout, qui se méfierait de la gentille demoiselle qui balaye le parquet ?

Hors combat
Coûte 100 NRJ
Permet de changer de déguisement et de redevenir incognito à condition d'être hors de vue d'un éventuel ennemi.
Citation :
Épines (Couteaux de lancé)
Il n'y a rien de tel qu'un bon jet de couteaux acérés que pour mette vos ennemis en déroute. Gillian peut lancer un bon nombre de couteaux sur ses ennemis sur des points stratégique, elle mise sur sa propre agilité tout en diminuant la capacité de mouvement de ses adversaires.
Coûte 75 NRJ (par couteau, max 3)
Inflige 100 PV (par couteau, max 3)
Citation :
Effleurement (lame secrète)
Gillian inflige une série de coup profond sur le corps de son adversaire suite à un enchainement de mouvement rapide, généralement, elle exécute trois coups chacun plus puissant que le précédent.
Coût 250 NRJ
Inflige 350 PV
Citation :
Hallucination (lame secrète)
[iGillian vaporise grâce à un flacon une fragrance empoisonnée sur le visage de son opposant. Celui-ci ce sentira légèrement dérouté, et la dame rebelle en profitera pour lui asséner quelque coups..[/i]
Coûte 225 NRJ
Inflige 325 PV + 1 action


Citation :
Les dessous des dames (Petites armes + lame secrète)
Un violent enchainement de coups au couteau et à la lame secrète, visant à déconcerter l'ennemi qui aura l'impression de se battre contre plusieurs assaillants.
Coût 350 NRJ
Inflige 450 PV et - 1 action
Citation :
Mondanité (autre)
La dame rebelle est capable de se fondre dans n'importe quelle masse de population, haute ou basse classe, pour y disparaitre presque totalement. Habile de ses charmes, les foules deviennent alors son alliées, et ses ennemis perdent rapidement sa trace.

Hors combat
Coûte 200 NRJ
Permet une infiltration dans n'importe quel endroit peuplé, et de n'être aux yeux des gardes qu'une personne quelconque

En combat
Coûte 250 NRJ
Permet la fuite d'un combat.
Citation :
Amie de la ville (autre)
Le charisme de la dame lui permet non seulement de s'infiltrer et gagner la confiance des foules, mais aussi de les faire mouvoir comme elle le souhaite, l’amenant ainsi jusqu'à sa cible pour porter un le premier coup sans qu'elle ait la moindre chance d'être repérée.
Coûte 300 NRJ
Inflige 600 PV (si premier coup porté, sinon 450)
+ une action
Citation :
Poudre aux yeux (lame secrète)
A l'aide de la lame secrète fixée à son poignet, la demoiselle prend son ennemis de cours et s'attaque sournoisement au visage, lui crevant un œil. Elle préfère n'user de cette technique qu'en cas extrême, mais cela désavantage fortement l’ennemi touché.
Coûte 400 NRJ
Inflige 550 PV et - 2 actions (perte d'un œil)
Utilisable seulement sur les PNJ


Citation :
Vision du Templier (Autre)
Comme tout l'élite de l'ordre, Gillian à du apprendre différentes techniques très utile pour survire et mettre à bien ses missions, l'une de ses techniques secrètes se nomme la Vision du Templier, elle permet de décelé la nature de la personne que l'en observe grâce a d'étrange code de couleur, l'on peut deviner grâce à cela si l'on est face a un ennemi, un allier, ou une personne neutre. Cela permet également de détecter un éventuel déguisement.

Hors combat
Coût 400 NRJ
Permet de détecter les déguisements de n'importe quel personnage présent tentant de s'infiltrer.

En combat
Coût 400 NRJ et 100 NRJ/tours
Dégâts infligés + 300 PV
Citation :
Au sommet du pouvoir (invocation)
Gillian est bien connue dans les milieux de la haute société Américaine, et son réseaux "d'amis" s'étend dans toutes les grandes villes. A tout moment, elle peut demander l'aides de ceux-ci, lors de l'utilisation de cette technique, deux alliés font leur apparition, en fonction de l'endroit où elle se trouve, ceux-ci attaque directement la cible par surprise.
Coûte 450 NRJ
Inflige 350 Pv
Invoque deux alliés ayant 400 pv chacun causant 250 pv/tour à la cible.


Citation :
Fleurs des rues (autre-lame secrète)
Gillian n'as pas connus la vie aisée et fortunée que l'on croit. Elle est capable de retrouver la force et les ressources de son enfance, de ne plus rien avoir d'une dame et de tout gagner d'une furie, dans ce nouveau état, il est préférable de ne pas y avoir affaire, ses attaques redoublent de rage et de vitesse, et plus rien ne peut la résonner. Poussant un cris de rage, la demoiselle redevenue l'orpheline assène plusieurs premiers coups à son adversaire en signe d'avertissement.
Coûte 900 NRJ
Inflige 1300 PV
+2 actions aux tours suivants.
Nécessite l’activation préalable de la "Vision des Templiers"

Revenir en haut Aller en bas

Gillian McCarthy ¤ La dame rebelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» Oscar et la dame Rose
» Notre Dame de Paris
» Nyrlae [Dame protectrice de Daranovar]
» Morwën, la dame sombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin's History RP :: Commencement :: Commencement :: Présentation :: Présentations validées-