Video


Forum de role play sur l'univers Assassin's Creed
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
FORUM FERMÉ

Rendez-vous sur

Partagez|

Portes d'entrées (Général)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Connor Kenway
Maitre Assassin - Admin
avatar
Messages : 2256
Date d'inscription : 12/05/2011

Feuille de personnage
PV:
9240/9240  (9240/9240)
Énergie:
8810/8810  (8810/8810)
Expériences:
0/800  (0/800)

MessageSujet: Portes d'entrées (Général) Jeu 27 Oct - 20:53

Les deux hommes étaient entrain de discuter avant de sortir de la pièce quand le Fossoyeur indiqua qu'il devait régler quelque chose. Le Maitre des lieux accepta d'un signe de tête et s'en alla par les toits, lui évitant surtout de croiser quelques personnes qui auraient aimés discuter de tout et de rien. Il arriva donc rapidement à l'une des maisons les plus proches des portes, il s'assit alors sur le bord du toit pour patienter. Il observa alors les gardes, certains ne s'occupaient pas vraiment de la surveillance et le Auditore décida de leur faire une farce. Il descendit de son toit pour aller se fourrer dans une bote de foin non loin, progressivement il avança profitant de l'obscurité de la nuit et du manque d'attention des trois gardes présents. Rapidement il arriva à une des échelles permettant de monté sur les remparts de la ville, une fois en haut il descendit avec agilité et se mit sur le rebord des portes, la situation était comique. Il lâcha ensuite une bombe fumigène qui s'écrasa au milieu du triangle que formait le trio, ils furent alors prit de panique et Ezio descendit pour faire une balayette à chacun d'entre eux. Une fois à terre, vu leur tenue lourde, ils ne pouvaient se relever à grande vitesse, ils étaient limités en mouvement. Le Maitre de Florence avait d'ailleurs pensé à changer leur armure mais avec tout ce qu'il avait déjà à faire, il avait complètement oublié.

Lorsque enfin ils furent à nouveau debout, ils virent leur Chef au milieu du centre de fumée.


- Maitre Ezio, que faites-vous ici? Nous venons ...

Il fut alors coupé par l'Assassin qui semblait un peu en colère.

- Silence ! C'était moi ! J'ai eu le temps de voyager de la maison devant nous jusqu'aux portes sans que vous ne remarquiez quoi que se soit ! Vous étiez trop occupé à bavarder !!

Ses interlocuteurs ne surent quoi répondre et laissèrent donc le silence s'installer jusqu'à ce que le plus courageux semblait-il s'exprimer enfin.

- Pardonnez nous Maitre, la ville est si calme depuis que vous la gouvernez. Si nous nous laissions prendre au jeu des gardes, nous serions momifier avant que le soleil ne se lève et que nous soyons remplacé ...

- Ceci n'est pas une excuse. Aujourd'hui, l'un des nôtres a été au combat dans Florence même car des civils tuaient des Assassins sous les ordres de Cesara pendant que vous vous parliez de tout et rien !

- Je ... je ... Cela ne se reproduira plus Monsieur.

- J'espère ! Maintenant à vos postes ! Vous vous parlerez dans la journée !

Les trois hommes firent très vite ce qu'on leur demandait, laissant Ezio seul à attendre son compagnon de route.

_________________________________________________



Dernière édition par Ezio Auditore le Jeu 27 Oct - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://assassins-history.forumsactifs.com
TodRitter

avatar
Messages : 805
Date d'inscription : 13/05/2011

Feuille de personnage
PV:
2500/2500  (2500/2500)
Énergie:
2380/2400  (2380/2400)
Expériences:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Jeu 27 Oct - 22:07

Le fossoyeur venait de sortir de l'hopital, sa première impression fût qu'il esperait ne plus y remettre les pieds. Après tout pourquoi soigner des blessures quand on a l'avantage d'avoir l'immortalité ? La réponse était simple pour TodRitter, même si les blessures ne pourront pas le tuer, elles pourront tout de même gêner les capacités du fossoyeur, il est donc logique qu'il soit obligé de se soigner. Et puis, son immortalité a ses limites car elle disparait lorsque le fossoyeur est éclairé par une forte luminosité.
Enfin, TodRitter quitta l'hopital est se dirigeait à prèsent vers les portes de la ville, où l'attendait Ezio...Sur le chemin, il croisa un jeune homme qui ne regardait pas où il allait et failli se heurter à TodRitter. Le fossoyeur l'arréta.


- Que fait un jeune homme en pleine rue à une heure si tardive ?

Le jeune homme sursauta en voyant TodRitter, il avait l'air en même temps très gêné.

- TodRitter !

TodRitter n'arrivait pas à comprendre comment pouvait-il le connaitre, ce jeune homme ne pouvait pas être un Assassin, un Templier peut être ? Non, ce n'était probablement pas ça non plus. Le jeune homme reprit la parole avant que le fossoyeur ne puisse parler.

- Je vous ai vu avec le maitre de la ville..Et je vous ai vu vous entrainer...

<< Ce garçon m'aurait donc espionné ? Il n'a pas l'air d'être un templier ni quelqu'un qui souhaiterait ma mort. Peut importe la raison pour laquelle il m'a espionné, il n'a rien à faire dehors aussi tard... >>

- Ecoutes, les ruelles sont dangereuses la nuit, tu devrais rentrer très vite chez toi...
- C'est ce que j'allais faire mais j'ai perdu ma clef ici et il fait trop sombre pour que je puisse la retrouver...

TodRitter regarda le sol et trouva la clef sans problèmes, il la ramassa et la donna au jeune homme, qui lui tandit un couteau.

- Vous l'aviez perdu durant votre entrainement.

TodRitter fût étonné, il prit le couteau et remercia le jeune homme qui rentra chez lui...TodRitter n'avait pas de temps à perdre, il fallait rejoindre rapidement Ezio maintenant. Il se hâta donc vers les portes de la ville pour y retrouver Ezio.
Finalement arrivé, Ezio lui fit un signe de la tête avant d'être rejoint par le fossoyeur.
Revenir en haut Aller en bas
Connor Kenway
Maitre Assassin - Admin
avatar
Messages : 2256
Date d'inscription : 12/05/2011

Feuille de personnage
PV:
9240/9240  (9240/9240)
Énergie:
8810/8810  (8810/8810)
Expériences:
0/800  (0/800)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Sam 29 Oct - 19:20

Le Fossoyeur arriva après quelques longues minutes. Une fois les gardes remit à leur place, le Auditore se remit sur les portes d'où il pourrait surveiller ses confrères. Sa vue perçante lui permettant de tous voir, en vérité de jour comme de nuit il restait des plus efficaces. Une vue meilleur que TodRitter en nuit et une vue tout aussi bonne en journée. L'Assassin n'était pas Chef de l'Ordre pour rien, il était une Légende véritable connue au-delà des frontières italiennes.

Saluant son compagnon de route, il descendit de son perchoir.


- Tu en as mis du temps mon ami, un imprévu? En tout cas nous allons nous hâter, j'ai entendu dire que tu n'étais pas vraiment copain avec le soleil. Saches qu'à Damas il est meurtrier ...

Un jour il faudrait qu'il pense à mettre Léonardo sur un concepts consistant à protéger les yeux de cet homme, sans quoi il resterait complètement inutile en journée. Un tel talent ne devait pas être ralentit par le temps, cela ne semblait pas normal ni juste.

- Si tu es prêt, allons y, je m'adapterai à ton rythme.

Le Maitre de la ville courait rapidement même parfois très rapidement, il était souvent difficile de le suivre pour des Mercenaires, voleurs ou Assassins. Mais après tout, celui qui l'accompagnait était un Assassin confirmé passé sous la cérémonie secrète de l'Ordre organisé par Ezio lui-même, peut-être qu'il arriverait à suivre son Chef ...

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://assassins-history.forumsactifs.com
TodRitter

avatar
Messages : 805
Date d'inscription : 13/05/2011

Feuille de personnage
PV:
2500/2500  (2500/2500)
Énergie:
2380/2400  (2380/2400)
Expériences:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Sam 29 Oct - 21:11

Ezio et TodRitter sortaient de la ville lorsque ce dernier laissa le chef de l'Ordre des Assassins ouvrir le chemin. Ezio avait l'air d'être pressé et courrait très vite, ce qui surprit en partie TodRitter qui le suivat malgré le fait qu'il n'aimait pas spécialement être mis sous pression.
Après quelques instants de silence TodRitter regardait vers le ciel, le soleil n'allait plus tarder à se montrer tout comme les consèquences qu'il a sur la vision nocturne du fossoyeur. TodRitter répondit, un peu tardivement, mais cela n'avait rien d'anormal. Parler n'était pas sa qualité première.


- Damas hein ? Il paraît que c'est une destination très agréable...Du moins, pour ceux qui n'ont pas de soucis en journée.

Le fossoyeur eu un lèger sourire, chose très rare surtout quand il s'agit de l'une de ses faiblesses. Peut être que l'envie d'arriver à Damas le mettait de bonne humeur ?

- Le soleil va commencer à se lever dans moins d'une demi-heure...

TodRitter souleva son capuchon pour couvrir sa tête et laissait ses yeux dans l'ombre de celle-ci. A prèsent que le soleil allait pointer le bout de son nez, il était important pour le fossoyeur d'aller à Damas le plus rapidement possible, de ce fait il n'hesita pas à accélèrer pour obliger Ezio à allait encore plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Sam 19 Nov - 13:34

Les portes d'entrées de la ville, qui servaient aussi de portes de sortie par la même occasion, avaient beaucoup impressionné la jeune fille quand elle était arrivée à Florence la première fois. Maintenant, ce n'était qu'une routine de passer devant à chaque sortie dans la ville, ou presque à chaque fois. Le soleil se faisait haut dans le ciel, et la chaleur douce. Une fois devant les portes, Mélanie soupira. Le voyage n'était pas si long en lui-même, mais plutôt fatiguant. La logique aurait voulu qu'elle emprunte un cheval, mais non. Elle pensait qu'il était temps de devenir endurante, après tout ce temps. L'endurance, qualité qui lui faisait irrémédiablement défaut. Avec la force et le sens de l'orientation. Elle espérait juste qu'elle trouverait Venise sans encombres. Bah, elle y était déjà allée, enfant... Oui, mais il y avait longtemps qu'elle n'avait plus foulé les routes y menant. L'Auditore vérifia une dernière fois que ses armes étaient bien en places, et que son argent dormait bien dans une de ses sacoches. Elle se retourna vers sa ville natale, puis s’élança sur la route de Venise non sans avoir salué au passage les quatre gardes surveillant l'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
TodRitter

avatar
Messages : 805
Date d'inscription : 13/05/2011

Feuille de personnage
PV:
2500/2500  (2500/2500)
Énergie:
2380/2400  (2380/2400)
Expériences:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Dim 27 Nov - 19:53

Le fossoyeur et Ezio rentraient au galop grâce au cheval de ce dernier. Les deux hommes ne rentraient pas bredouille, au contraire, ils rentraient les bras chargés...De corps inertes : l'un appartient au templier tué par Ezio à Damas et le second appartient au tout-puissant qui se trouverait "endormit". Ces deux corps pesaient leur poid, l'un est plutôt musclé et l'autre possède une lourde armure, le cheval devait avoir bien souffert jusqu'a Florence. Heureusement, le cheval d'Ezio s'en sortit indemne lorsqu'ils arrivèrent aux portes de Florence. Enfin de retour, le fossoyeur descendit du cheval et pit les deux corps. Il plaça le corps du tout-puissant sur son épaule droit et laissa trainer le corps du templier sur le sol. En effet, il le tenait par le bras et le tira.

<< Désolé templier, tu es très lourd et je ne veux pas prendre le risque de me fatiguer jusqu'au cimetière... >>

C'est donc pour emmener le corps du templier au cimetière de Florence que celui-ci l'avait emmené. Ses intentions ne sont pas encore tout-à-fait évidente mais il ne s'agit probablement pas d'un enterrement, quelque chose d'autre a été prévu par le fossoyeur. TodRitter s'arrêta devant les portes attendant avec respect le chef de l'Ordre des Assassins, la priorité semble évidente : sécuriser le corps du tout-puissant. Le corps du templier attendra, du moins, c'est au maestro de décider de la suite...
Revenir en haut Aller en bas
TodRitter

avatar
Messages : 805
Date d'inscription : 13/05/2011

Feuille de personnage
PV:
2500/2500  (2500/2500)
Énergie:
2380/2400  (2380/2400)
Expériences:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Mer 30 Nov - 16:21

Le fossoyeur de Florence dévalait les rues, qui commençait à se remplir de monde. En effet, plus il se dirigeait vers les portes de la ville et plus le soleil se montrait.

<< Il y a un plus ou moins un mois, Il Magio est venu à Florence mais pourquoi n'est-il pas venu me saluer ? Il aurai pû faire l'effort après tout ce temps...D'ailleurs, la secrétaire avait dit qu'il avait ouvert un magasin...Cela est étrange, je ne me souviens pas qu'il est été un jour un commerçant...Peu importe, j'espère qu'il se trouve toujours là-bas... >>

Le fossoyeur arriva aux portes de la ville de Florence, des gardes étaient prèsent. Le fossoyeur ne pû s'empêcher d'écouter discrètement un bout de leur conversation.

- Mais non ! Je te dis que si tu jettes le dés en mettant le six vers le haut, tu auras plus de chance de faire un six que si tu le jettes autrement...

TodRitter soupira et se mit face à eux.

- N'avez-vous rien de plus important à faire messieurs ?
- Heu...Si...Et vous ?

S'en était trop pour le fossoyeur, il se préparait à leur mettre une correction bien méritée mais le soleil vint le frapper au visage ce qui lui indiqua d'une manière assez violente qu'il devait s'en aller et rapidement. TodRitter cacha ses yeux sous son capuchon et quitta la ville laissant les deux gardes continuer leurs conversations aussi inutile que désespérante...
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Mar 6 Déc - 18:46

Elle avait grandement sourit à Léonardo quand il lui avait dit qu'il l'appréciait.

-Merci. C'est réciproque.

Au bout de quelque minutes de marche, ils étaient finalement arrivés à un ranch que l'inventeur semblait bien connaître. Il réussit à leur procurer deux, chevaux, et ils étaient partis vers Florence, Rosalia en ayant déjà un. Une fois arrivés devant les portes, Da Vinci était descendu de sa jument et l'avait emmené vers un abreuvoir, demandant aux deux assassines s'ils pouvaient entrer.

-Oui, allons-y. J'ai un ami qui pourra s'occuper des chevaux.

Sur ces paroles, elle descendit de sa monture et siffla quatre foies. Espérant que cet "ami" l'ait entendue, elle attendit. Seulement une minute. Un jeune homme, à peu près le même âge qu'elle à distance, apparut sur les remparts. En apercevant Mélanie, il descendit rapidement. Il possédait une grande agilité. Il approcha du petit groupe et salua les trois compagnons:

-Messere, Madonna, ravi de vous rencontrer. Mélanie, heureux que tu sois rentrée. J'avais raison de guetter sur les remparts.

-Merci. Mes amis, voici Emerico. Un ami de confiance. Emerico, voici Lénoardo da Vinci, dont tu as dû sûrement entendre parler, et Rosalia Alberico, une consoeur assassine. J'aimerai que tu prenne soin de ces chevaux.

-C'est comme si c'était fait, Mél'! Je les traiterai bien, ne t'en fais pas. Ser da Vinci! Honoré de vous rencontrer!! Ce sont de belles bêtes... Je suppose que tu dois aller faire ton rapport, je ne te retarde pas plus.

Il prit les deux juments par les rênes, et les emmena.

-Emerico et moi nous avons le même âge, à un an près. Ses parents tiennent une petite ferme qui approvisionne la ville dans le domaine agricole, avec deux autres fermes du coin. Il s'occupe de pas mal de choses quand je n'ai pas le temps de le faire, il a toujours été très gentil., expliqua l'Auditore. En général, il aime bien traîner sur les remparts à contempler les passants... Bien, à présent, nous pouvons y aller.

Les trois assassins s'engagèrent dans les ruelles de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
TodRitter

avatar
Messages : 805
Date d'inscription : 13/05/2011

Feuille de personnage
PV:
2500/2500  (2500/2500)
Énergie:
2380/2400  (2380/2400)
Expériences:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Mar 6 Déc - 21:44

De retour à Florence, le fossoyeur fût satisfait de son retour et de son succès à sa mission mais il en garde un étrange goût. Bien qu'il s'était découvert une fonction précise et pour le moins rare, l'idée d'être "enchaîné" par cette "malédiction" ne lui plaisait pas. Pour lui, si Il Magio parlait de malédiction cela sous-entendait qu'il n'y a pas que du bon à posséder certaines choses en plus. Par exemple le cheval pâle que venait d'acquérir le fossoyeur, il est évident qu'il plaisait au fossoyeur et que c'était un plus non négligeable dans sa vie de tous les jours mais si ce cheval pâle lui revient c'est probablement pour accomplir quelque chose qui n'est pas forcèment appréciable. L'idée d'avoir à rendre des compte et d'être emprisonné ne lui plaisait guère, heureusement que son retour "à la maison" apporte une sensation très agréable.Le fossoyeur arriva donc aux portes de Florence, lorsqu'il descendit de son cheval pâle, cela parût étrange mais le cheval s'en alla de lui-même, un peu comme s'il informait TodRitter qu'il reviendrait dés que le fossoyeur aurait besoin de lui. TodRitter passa les portes et rentra à nouveau dans la ville de Florence.
Revenir en haut Aller en bas
TodRitter

avatar
Messages : 805
Date d'inscription : 13/05/2011

Feuille de personnage
PV:
2500/2500  (2500/2500)
Énergie:
2380/2400  (2380/2400)
Expériences:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Sam 10 Déc - 13:27

Le soleil avait déja disparu et la nuit était tombée, les gardes des portes de Florence était à leur poste mais ceux-ci ne semblaient pas faire attention à ce qui pouvait se passer autour d'uex car ils étaient bien trop occupé à discuter de leur exploits si populaire. Pendant ce temps, les gardes n'avaient même pas remarqué que des ombres filaient à toute allure, ces ombres escaladaient les murs pour se rendre dans le ville. Les gardes auraient put remarquer quelque chose s'ils étaient suffisement concentré sur leur fonction mais ce ne fût pas le cas. Après que toutes les ombres soient entrées dans la ville, une jeune femme se rendit chez les gardes, coupant par consèquent leur discussion si interessante.

- S'il vous plait !
-Qu'est-ce qui se passe jeune demoiselle ?
- J'aimerais savoir si vous aurez le gentillesse de donner ceci à mon mari...

Elle tendit à l'un des gardes une petite boite carrée que le garde prit d'un air héroique.

- Biensûr, nous sommes à vôtre service.
- Merci beaucoup, il devrait arriver dans cinq petites minutes, dites-lui que je l'attend près du quartier des commerces.
- Ce sera fait avec plaisir, bonne nuit et faites attention.

La jeune femme entra dans la ville et disparu dans l'ombre de la nuit. Les gardes continuèrent ainsi de parler jusqu'a ce qu'un homme vint les interrompre.

- Bonsoir messieurs, auriez-vous quelque chose pour moi ?
- Etes-vous le mari de la jeune femme qui est passé tout à l'heure ?
- Oui, c'est ça...

Le garde lui sourit et lui donna la boite qu'on lui avait confié avant de le laisser passer.

- Tout le plaisir est pour moi, vous passerez le bonjour à votre femme.

L'homme disparut lui aussi dans l'ombre de la nuit laissant les gardes reprendre leurs habitudes. Après une quinzaine de minutes le fossoyeur déboula vers les gardes.

- Incapables ! Vous avez laissé entrer des enemis !
- Que...Comment !?

La jeune femme accompagnée par l'homme de tout à l'heure étaient tous les deux prèsents.

- Merci à vous, messieurs les gardes !
- La boite que vous nous avez rendu était un dispositif activant une explosion. A quoi est relié ce dispositif ? A tous les explosifs que nous avons fait, discretement, entrer dans la ville. Maintenant que tous les explosifs sont en place, il ne me reste plus qu'as activer notre dispositif. La ville s'effondrera !

Les deux gardes semblaient vraiment pas bien du tout, leurs mains tremblaient et ils ne savaient pas quoi dire. Ils avaient comprit que c'était de leur faute si la ville allait être détruite. La femme leur montra alors la boite carrée qu'elle ouvrit pour laisser paraitre une sorte de bouton au centre. Le fossoyeur voulu intervenir mais un groupe d'hommes venaient de lui transpercer le dos à l'aide d'épée.

- Non !

Sous les yeux des deux gardes complètement pétrifiés, TodRitter se laissa tomber au sol et ne bougea plus. La femme posa alors son pouce sur la bouton.

- Arrétez !

La femme pressa le bouton au centre de la boite alors que les deux gardes regardaient le ville, s'imaginant l'effondrement...Mais rien ne se passa. Le fossoyeur se releva, le groupe d'hommes qui l'avait attaqué l'aida à se relever et lui enleva les lames qui étaient resté accroché à son dos. Les deux gardes ne savaient que penser.

- J'espère que cela vous a servit de leçon...
- Nous sommes tous des assassins et sur la demande du fossoyeur, nous avons organisé tout ceci pour vous faire comprendre que vous devez impérativement faire votre travail !
- Pour résumer ce qui s'est passé, vous n'avez pas vu la préparation qui visait à détruire la ville, vous n'avez pas vérifié l'identité des passants, vous n'avez pas vérifié ce que contenait la boite. Et tout cela car vous ne prenez pas votre travail au sérieux !

Les deux gardes étaient très gênaient car tout ce qui a été dit était vrai.

- Mais, TodRitter a été transpercé ! Nous l'avons vu de nos yeux, il devrait être mort.
- Réfléchissez quelques instants...
- TodRitter ne peut pas être tué aussi facilement...Ce n'est pas pour rien qu'il fait partit de l'élite du maestro. Cela dit, il ressent la douleur, mais c'est lui qui a insisté pour qu'on le touche réellement.
- En espérant que cela n'a pas été vain...

Les deux gardes se sentaient vraiment pitoyable. Rien de tout cela ne serait arrivé s'ils avaient fait correctement leur travail.

- Ca ne sert à rien de nous excuser...Nous avons fait erreur sur erreur...
- Si vous êtes à ce poste, c'est parce que la maestro compte sur vous. A partir de maintenant vous devez honorer votre maitre et prouver qu'il n'a pas eu tort de vous faire confiance.
- On le jure, nous seront irréprochable et ceci à partir de maintenant !

Le fossoyeur hocha la tête et accompagné par le groupe ainsi que la jeune femme et l'homme, ils rentrèrent dans la ville. Les gardes prirent aussitôt leur poste et ils ne bougeaient plus d'un poil.
Revenir en haut Aller en bas
TodRitter

avatar
Messages : 805
Date d'inscription : 13/05/2011

Feuille de personnage
PV:
2500/2500  (2500/2500)
Énergie:
2380/2400  (2380/2400)
Expériences:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Mer 14 Déc - 19:21

Le fossoyeur retournait aux portes de la ville. Il avait attendu la nuit pour cette mission car bien que Léonardo Da Vinci travaillait sur une invention qui le protégerait les yeux des rayons du soleil, celui-ci devait patienter. Ainsi, il se dirigeait vers les portes de Florence tout en repensant à sa prochaine mission. Des marchands auraient aperçu une bête dans la forêt près de Florence, le fossoyeur doit donc se rendre sur les lieux et y chercher des indices quant à la présence d'une bête. Il était évident que les commerçants n'y serait plus, leur témoignage n'était donc plus une chose envisageable mais rien n'était perdu car après tout, ces témoignages ne seraient que des suppositions et donc rien de concret.
Arrivé aux portes de Florence, le fossoyeur vit les gardes bien à leur poste. Ils virent TodRitter passer, le fossoyeur hocha la tête pour les saluer et il sortit de la ville.


<< Bien ! On dirait que les gardes ont enfin prit conscience de l'importance des postes de gardes, cela va bien limiter les mauvaises rencontres au sein de la ville... >>

Le fossoyeur s'en alla donc dans l'ombre de la nuit en direction de la forêt à proximité pour débuter sa mission...
Revenir en haut Aller en bas
TodRitter

avatar
Messages : 805
Date d'inscription : 13/05/2011

Feuille de personnage
PV:
2500/2500  (2500/2500)
Énergie:
2380/2400  (2380/2400)
Expériences:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Jeu 15 Déc - 20:55

Le fossoyeur était de retour aux portes de la ville, il revenait sans blessures même si sa dernière mission a failli entacher ce résultat plutôt surprenant pour un assassin ordinaire. Ordinaire, mais en ce qui concerne TodRitter, cela n'avait rien d'ordinaire. Sa rencontre avec Misefio aurait put lui coûter quelques blessures mais au final cela n'avait pas était le cas. A ce propos, le fossoyeur fût plutôt content de cela car au vu de la corpulence de Misefio, une blessure de lui en aurait valu dix d'un homme. TodRitter avait comprit que Misefio était le cavalier de l'Apocalypse connu sous le nom de "Bête" dans la légende des cavaliers. Le fossoyeur n'avait pas vraiment apprécié le comportement de Misefio, d'autant que le fossoyeur avait eu l'impression de s'être fait avoir et cela lui était encore moins supportable. Qu'aurait fait Misefio si c'était Ezio qui s'en étais chargé ? L'aurai-t-il combattu ? Ou peut-être se serait-il enfuit ne donnant aucune précision quant à cette mission ? Il fallait reconnaitre que Misefio avait prévu sa rencontre avec TodRitter et cela d'une manière ou d'une autre. Le fossoyeur passa donc les portes de la ville, les gardes étaient à leur poste tout comme ils l'avaient promis.
Revenir en haut Aller en bas
TodRitter

avatar
Messages : 805
Date d'inscription : 13/05/2011

Feuille de personnage
PV:
2500/2500  (2500/2500)
Énergie:
2380/2400  (2380/2400)
Expériences:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Sam 17 Déc - 10:37

Le fossoyeur arriva très rapidement aux portes de la ville, les gardes le regardaient certainement avec plein de questions mais aucun d'eux n'osaient l'arreter. Lorsque TodRitter traversa les portes, il s'arreta un instant et regarda tout autour de lui. Soudain, un cheval au loin arrivait au galop, le cheval pâle s'arreta juste devant le fossoyeur avant de se lever en hénissant. Le fossoyeur monta aussitôt et au moment où il était prét à s'en aller au galop, un cheval blanc arrivait à toute allure...C'était Misefio et il rejoint le fossoyeur.

- Mes salutations Mort !
- Mon nom est TodRitter...
- Oui enfin peu importe, je passais ici par hasard...
- Avoues plutôt que tu m'as suivit.
- Non non non, je passais vraiment par hasard et vu que je n'étais pas loin de Florence, je me suis demandé pourquoi je ne t'attendrait pas.

Misefio lui fit un signe de la tête.

- Alors, on y va ?
- Moi je m'en vais par là.
- Je suis certains que Jérusalem est de ce coté.
- Ce n'est pas à Jérusalem que je me rend.
- Tu es en train de me dire que tu ne viendras pas au Conseil ?
- J'ai prévenu Il Magio. J'ai quelque chose d'important à faire.

Misefio avait l'air assez énervé.

- Qu'est-ce qui peut être plus important que notre devoir ?
- ...
- Le Conseil de l'Apocalypse ne peut avoir lieu qu'avec la présence des quatre cavaliers. Si tu ne t'y rends pas, il ne pourra avoir lieu.
- Dans ce cas, reportons-le.

Misefio lacha un soupire comme signe d'abandon.

- Oui, c'est ça...Reportons-le...J'espère que ça en vaut le peine. Bon, je me rends à Jérusalem, lorsque tu te decideras, rejoints-nous la-bàs.

Le fossoyeur ne bougeait pas en voyant Misefio s'en aller. TodRitter avait perdu assez de temps, il fallait se dêpecher de se diriger vers Rome...

------------------------------------------------


Citation :
Cheval du cavalier de l'Apocalypse (cheval) :
L'utilisateur appelle sa monture qui arrive sur-le-champ, permettant à l'utilisateur de se déplacer plus vite. Le cheval ne se laisse monter que par son cavalier.

Hors-combat :
Coûte 10 NRJ.
Permet de se déplacer de portes de ville en portes.

En combat :
Coûte 70 NRJ.
Permet un fuite / esquives.

2400 - 10 = 2390
L'NRJ a été retiré.
Revenir en haut Aller en bas
TodRitter

avatar
Messages : 805
Date d'inscription : 13/05/2011

Feuille de personnage
PV:
2500/2500  (2500/2500)
Énergie:
2380/2400  (2380/2400)
Expériences:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Dim 18 Déc - 19:08

Une mission réussi de plus pour le fossoyeur, le voici à nouveau aux portes de Florence. Il revint à Florence sur le cheval pâle qui annonçait "Mort" par ses galops. En ce sens, le cheval pâle était plus un palefroi qu'un destrier mais en réalité, ce cheval n'avait rien d'un animal inoffensif. Encore devant les portes de la ville de Florence, le fossoyeur se souvenait parfaitement de son duel contre le cheval pâle.
TodRitter descendit du cheval pâle une fois arrivé devant les portes de la ville. Le cheval pâle s'en alla aussitôt qu'il fût descendu. Le fossoyeur se dirigeait maintenant vers la ville, les gardes le laissèrent passer sans lui poser la moindre question, ils savaient parfaitement qui ils avaient devant eux. A force de le voir passer, ils devaient se douter de la trempe du fossoyeur, d'autant que c'est lui qui leur avait fait comprendre, à sa manière, a quel point leur travail était important. La peur que le fossoyeur leur avait infligé resterai gravée à jamais dans leur tête. Ceux qui connaissaient personnellement savait quel genre d'individu il était : difficile à cerner, froid, peu bavard mais doté d'atouts qu'il ne dévoilent que dans des occasions précises. Le fossoyeur ne laissait rarement paraitre ses sentiments et c'était pour lui quelque chose de tout à fait naturel...

Revenir en haut Aller en bas
TodRitter

avatar
Messages : 805
Date d'inscription : 13/05/2011

Feuille de personnage
PV:
2500/2500  (2500/2500)
Énergie:
2380/2400  (2380/2400)
Expériences:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Jeu 22 Déc - 11:42

Après avoir fait un petit détour par les zones d'ombres de la ville de Florence, le fossoyeur arriva aux portes de la ville. Le soleil éclairait les portes, le fossoyeur décida donc d'abaisser son capuchon avant de les traverser. Lorsqu'il passa les portes, il regarda l'un des gardes pour qu'il le reconnaisse, cela pour éviter de l'arrêter inutilement. Le garde qui vit que c'était TodRitter le salua avec respect et le laissa passer. Le second garde n'avait pas vu que c'était le fossoyeur et il se demandait pourquoi son collègue le laissait passer aussi facilement. Le second garde voulut l'arrêter mais lorsqu'il commença à bouger, son collègue lui fit signe de ne rien faire. Le garde ne bougea donc pas. Une fois en dehors de la ville, le fossoyeur continuait de marcher lentement et vit le cheval pâle se diriger vers lui. Le temps que le cheval pâle vienne à lui, il se demandait où se rendait son destrier lorsqu'il n'avait pas besoin de lui. Peut-être devrait-il le suivre discrètement ? Le fossoyeur se dit qu'il se posait des questions absurdes sans doute dû au soleil. TodRitter monta sur son cheval pâle et se dirigea vers Jérusalem à toute allure.


-------------------------------------------------------------------------------------------


Citation :
Cheval du cavalier de l'Apocalypse (cheval) :
L'utilisateur appelle sa monture qui arrive sur-le-champ, permettant à l'utilisateur de se déplacer plus vite. Le cheval ne se laisse monter que par son cavalier.

Hors-combat :
Coûte 10 NRJ.
Permet de se déplacer de portes de ville en portes.

En combat :
Coûte 70 NRJ.
Permet un fuite / esquives.

2390 - 10 = 2380
L'NRJ a été retiré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Ven 23 Déc - 15:13

Sous les yeux de la jeune fille, Florence devenait de plus en plus grand. Un immence chateaux, d'immence remparts et bien évidemment des gardes de tout les cotés. Bon, si les gardes n'avaient pas été la Sarah aurait été déçu mais sa l'aurait en même temps arranger. Alors, au pas, elle s'approcha de la porte d'entrée du châteaux qui était immense. Comment trouver l'homme qu'elle recherchait ? Demander a des personne serait plutôt louche .. Non, elle chercherait cette homme seul. Quand la petite fille avança vers la porte, elle inclina la tête de façon a ce que son visage ne sois pas visible. Mais un garde stoppa son cheval et la regarda sans rien dire. Puis, pour ne pas avoir d'ennuis, Sarah retira sa capuche et regarda le mercenaire. Celui ci avait un visage qui montrait la terreur, il se contenta de regarder derrière lui ou un autre garde se tenait avec une épée rangée. Sarah regarda le garde s'approcher et ne dit rien. Par son grand soulagement, il posa la main sur l’épaule de son coéquipier et dit simplement.

-Laisse la, c'est une gamine.

Le garde hocha la tête mais fit signe a Sarah de descendre de sa monture. La jeune fille obéit. Elle regarda le mercenaire prendre sa monture et l'attacher un peut plus loin.

<< C'est bon, je vais pouvoir enfin entrer >>

Puis elle entra dans l’immense château.
Revenir en haut Aller en bas
TodRitter

avatar
Messages : 805
Date d'inscription : 13/05/2011

Feuille de personnage
PV:
2500/2500  (2500/2500)
Énergie:
2380/2400  (2380/2400)
Expériences:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Ven 23 Déc - 16:30

TodRitter revint de son voyage mais surtout après son duel face à Kahad. Il était très content d'avoir put donner une leçon au templier mais en même temps déçu de ne pas avoir put le tuer. C'était ainsi et il ne pouvait pas le tuer, du moins pas tout de suite. Cette victoire ne fût pas facile mais après tout, Kahad était un cavalier lui aussi. Le fossoyeur regretta qu'un templier était un cavalier de l'Apocalypse, cela n'avait pas de sens et surtout cela avait une fâcheuse tendance à faire monter la colère de TodRitter.
Une fois de retour à Florence, le fossoyeur descendit de son cheval pâle. Son bras droit, touché par le combat semblait en état, fort heureusement que le fossoyeur avait usé de sa décomposition pour éviter le broyage de son bras. Le fossoyeur vit donc son cheval pâle s'en aller au loin. A ce propos, le fossoyeur rata de peu une fille qui venait de traversait les portes. Il ne put voir son visage et à l'approche des portes de la ville, les gardes le laissèrent passer sans l’arrêter. Le fossoyeur put donc rattraper la jeune fille...

Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Sam 31 Déc - 19:05

Si elle était contente d'avoir une nouvelle mission, elle n'appréciait pas particulièrement de devoir quitter Florence, surtout avec ce qui pouvait se passer en ce moment. Enfin. Les ordres du maîtres étaient indiscutables, et il fallait bien quelqu'un pour prévenir les Assassins restants. Personne ne tenait à ce qu'un conflit éclate car les ordres du maître de Rome n'aient pas été respectés... La jeune fille se dirigea vers les portes de la ville, d’où elle prendrait un cheval pour rejoindre Rome. Elle songea un instant à aller emprunter un cheval à l'écurie, mais préféra passer chez Emerico et récupérer la jument qu'elle avait utilisé pour le trajet de retour de Venise. Sa ferme n'était pas spécialement loin des portes de la ville, elle pourrait bien marcher jusque là. En arrivant aux portes, elle constata que pour une fois, les gardes étaient vigilants. Ils étaient bien postés à l'entrée de la ville, surveillant l'horizon, et là ou ils devaient être. Peut-être qu'Ezio était intervenu lui-même... Oui, c'était une probabilité. Le connaissant, il n'aurait pas laissé sa ville aux mains d’incapables pour en assurer la sécurité. Mélanie passa devant les deux gardes qui étaient de surveillance aujourd'hui en leur adressant un signe de la tête, puis se dirigea vers le chemin qui la mènerait chez son ami, puis vers Rome.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Lun 2 Jan - 16:10

Sarah courrait dans les rues de Florence. Elle évitait comme elle pouvait les civil de Florence. Elle avait du en bousculer deux, trois sans le vouloir mais leurs avait Quand elle fut dit un petit 'Pardon'. Une fois arrivée devant l'entrée, elle jeta un coup d'oeil en arrière pour voir si on l'avait suivit .. Non elle ne voyait personne .. Elle courut alors, passa la porte de Florence. Quelque sgardes la foudroyèrent du regard, mais Sarah les ignora et chercha son cheval. L'étalon était à quelques mètres d'elle, attaché. Sarah se demanda pourquoi on l'avait mis ici, quand elle était venue à Florence pour la première fois, elle avait entré son cheval dans le chateau, mais elle pensa que les gardes l'avait sorti car il n'était pas dans une écurie, enfin le cheval était là, elle s'approcha de lui et le chevaucha. Elle prit le chemin qu'elle avait prit pour venir a Florence, mais avant d'entée dans la forêt elle regarda au porte si elle voyait Tod ou bien Ezio ... Non personne .. Et si les assassins partaient à sa recherche comme ils avaient fait pour Ezio ? Non pas possible, la jeune fille partie au galop vers la lisière des bois et ne regarda plus en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Mer 4 Jan - 12:34

Une fois sa jument rentrée, la nuit toujours présente et qui le serait encore toute la nuit, la jeune Auditore repris son chemin vers les portes de Florence. Les lumières qui émanaient de la ville témoignaient que beaucoup de personnes étaient encore éveillées. En effet, il n'était pas encore très tard, il faisait juste nuit. Les gardes dormaient peut-être. Cette pensée l'amusa, si ils dormaient après les multiples mises en gardes et remontrances des assassins, c'étaient soit qu’ils étaient têtus, soit qu'ils n'avait aucune capacité mentale... Mais non, les deux gardes surveillaient toujours lorsqu'elle franchit la porte. Ils la saluèrent même d'un signe de tête. Elle leur rendit leur salut, et rentra dans la ville. Florence était belle de nuit, elle pris le temps de se poser et de regarder autour d'elle. Mais ne laissa pas l'émotion l'envahir. Pourquoi l'aurait-elle envahie, d'ailleurs? Elle n'en savait rien, il arrivait juste que parfois, elle se sente triste sans savoir pourquoi. Elle n'avait jamais même cherché à savoir. Elle continua de marcher jusqu'à la demeure d'Ezio, ou il devait d'ailleurs encore se trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Sam 7 Jan - 11:40

Il était tard, la nuit était presque tombée entièrement .. Sarah ne savait pas oû elle avançait, mais de loin, elle vit de lumières .. Elle ordonna à son cheval de galoper et s'approcha de plus plus de château .. Elle le regarda, enfin elle essaya de garder les yeux ouverts pour voir si c'était bien le château de Florence . .. Puis elle arriva au niveau de la porte d'entrée du château .. Deux gardes se tenaient devant ce qui freina Sarah. Elle du descendre de son cheval et l'attacher à l'extérieur. Puis, elle s'avança d'un pas très lent vers les gardes. Elle ne voyait ni leurs visages, ni leurs habits ni leurs armes. Et si elle s'était trompée ? Si elle était arrivée a Venise ? Sarah était énormément fatiguée et elle savait une chose. Si elle était bien arrivée à Florence, elle ne ferait pas son entrainement ce soir, elle ne pourrait pas. La jeune fille tombait presque de fatigue, alors elle ne dit rien et essaya d'entrée dans le château. Mais la, les deux gardes la stoppèrent et lui lancèrent.

- Et qui êtes-vous ?

La jeune fille s'aurait bien ouvert le passage toute seule mais elle ne voulait pas agresser les gardes de sa futur ville et de toute manière elle n'avait pas la force de se battre. Donc elle répondit d'une voix morte.

- Je suis Sarah, Ezio me connait, peu mais il me connait .. Allez le chercher si vous me ne croyez pas ..

Les deux gardes ne répondirent pas sur-le-champ. Puis après quelques minutes, ils laissèrent passer Sarah. Sarah entra donc dans le château et se dirigea vers le palais de Ezio.
Revenir en haut Aller en bas
Fiora Cavazza

avatar
Messages : 66
Date de naissance : 24/04/1995
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 23

Feuille de personnage
PV:
935/2050  (935/2050)
Énergie:
550/1975  (550/1975)
Expériences:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Lun 9 Jan - 20:22

Florence se profila bientôt à l'horizon... C'était une première fois pour la jeune demoiselle, elle qui n'avait jamais quitté son doux foyer qu'était Rome, Fiora allait devoir se faire au changement, à de nouveaux décors, à de nouveaux visages, et peut-être même, à de nouvelles alliées... Après tout, si elle obtenait la permissions du maître de la ville, Ezio Auditore, et qu'elle pouvait rester parmi eux, il lui faudrait faire connaissances avec les courtisanes de la ville... Après tout, c'était elles qui lui offrait le meilleur soutien.

Les bavardages entres les Assassins allaient toujours de bon train, ils parlait de tout et de rien, les plus jeunes s'amusaient entre-eux, tandis que les plus âgés, et donc les plus expérimenté, parlait de Rome et de sa nouvelle position neutre, et de cette guerre secrète, opposant deux camps presque caché de tous... Dans l'esprit de la Courtisanes, ces hommes et ces femmes ressemblaient vraiment point pour point à une famille... Ils semblaient tous s'entendre et s'aimer comme des frères, les novices regardait les élites avec admiration, et ceux-ci leur enseignait parfois des astuces, les conseillant pour leur avenir... Ce spectacle rassura énormément la jeune Fiora, elle avait soudain l'impression que les Assassins étaient tout autre que ces êtres fourbes qu'on lui avait décris, il avait l'ait tout ce qu'il y a de plus humain, avec ce petit quelque chose de bon, et cet aura de respect, en plus.

Ils ne mirent ensuite qu'une vingtaine de minutes à atteindre les portes de Florence, en un long galop qui semblait presque à une course résonnante de rire, la Courtisane se prêta au jeu, et fit galoper sa jument jusqu'à l'entrée. Elle eut tôt fait de mettre pied à terre, et de regarder d'un œil curieux l'intérieur de la ville. Elle se tourna ensuite vers sa jument et lui murmura...

- Reste ici, ma belle, repose toi, tu as bien travaillé,... Soit toujours prête quand je t'appelle !

Elle flatta l'encolure du cheval avant de retourner vers les Assassins, se laissant guidée.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Mar 24 Jan - 11:56

Damas... Il n'avait pas plus près ?! Évidemment, si il l'avait envoyée là-bas et non ailleurs, c'était que non... Mais c'était une bonne opportunité pour découvrir de nouveaux lieux. Damas était très belle d'après certains. Et c'était avant tout une chance de pouvoir y aller. Mélanie n'y était jamais allée, mais elle espérait ne pas mettre trop de temps pour le trajet. Et surtout, ne pas avoir trop de mal à se repérer dans cette ville qu'elle ne connaissait pas. Il fallait vraiment qu'un jour elle règle ce problème d'orientation. Elle pourrait se repérer dans la ville en partie grâce à la vision d'Aigle, mais un jour il faudrait bien qu'elle arriva à s'orienter...

Après un rapide passage chez Emerico pour récupérer « Alula », comme la mère de son ami se plaisait à l'appeler, elle partit en direction de Damas. Elle avait de la chance que le père d'Emerico ait été nomade avant de s'établir près de Florence, car il y avait déjà été et put aider la jeune fille dans l'itinéraire à prendre. C'était au final simple, il suffisait de passer par un chemin bien précis à travers la forêt, puis en sortant de celle-ci, de continuer tout droit jusqu'à Damas.
Revenir en haut Aller en bas
Fiora Cavazza

avatar
Messages : 66
Date de naissance : 24/04/1995
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 23

Feuille de personnage
PV:
935/2050  (935/2050)
Énergie:
550/1975  (550/1975)
Expériences:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Mar 24 Jan - 16:23

La Courtisane et l'assassin arrivèrent ensemble à la sortie de la citée. Aucun mot inutile n'avait été prononcé, ils savaient l'un comme l'autre que parler plus serait inutile, ils avaient compris ce qu'ils avaient à faire, et trouvé ce marchand serait une tâche relativement simple. L'assassin savait que cette mission lui donnerait accès à un nouveau grade, et l'ex Templier connaissait la porté de ce test de confiance, elle n'avait pas vraiment l'intention de faillir. Fiora jeta un dernier regard sur la superbe ville, avec toujours sa peur au ventre, peur qu'elle ne pouvait pas communiquer, pas maintenant.

Une fois dehors, la jeune demoiselle appela sa jument d'un sifflement, l'Assassin se débrouilla lui aussi pour trouver une monture, en tout cas, peut de temps plus tard, il partait sur les sentier poussiéreux. Tandis qu'elle voyait Florence s'éloigner derrière les collines et les montages, la Courtisane eu la terrible impression que cette fois allait être la dernière fois avant longtemps. Et elle ne se trompait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général) Dim 29 Jan - 17:04

Voyant les remparts de Florence apparaître un peu plus au fil des pas de sa jument, elle se sentit mieux d'être rentrée. Après être passée chez Emerico lui confier à nouveau la jument, elle parcourra à pied le reste du trajet, qui était très court. Quatre gardes veillaient à l'entrée de la ville. Ils se tenaient droits. Prêts. Comme si le problème qu'ils avaient rencontré quand à leur négligence passagère n'était plus qu'un lointain souvenir. Même si surveiller la ville toute la journée ne devait pas être très amusant, c'était un rôle très important. Elle passa devant eux en les saluant, ils firent de même, avant de guetter à nouveau l'horizon. Les rues de la ville étaient bien animées. Partout, on sentait la sécurité. Les regards étaient sûrs, les habitants insouciants. Mélanie ne pouvait s’empêcher de se dire toujours la même chose à chaque fois qu'elle les voyait: si seulement ils savaient. Comme si ils pouvaient se douter de la guerre entre les deux camps.

Se dirigeant vers le palais du maître, elle songea encore à tout ça. Après tout, c'était aussi le rôle des Assassins de faire en sorte de protéger les innocents et de faire en sorte qu'ils le restent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Portes d'entrées (Général)

Revenir en haut Aller en bas

Portes d'entrées (Général)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Recettes d'entrées en vidéo.
» Les Portes de la Moria
» A l'une des entrées de la catacombe...
» Gardiens des Portes
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin's History RP :: Administration :: Administration :: Archives :: Version 1 :: Role Play :: Rome, Florence & Venise :: Florence :: Portes d'Entrées-