Video


Forum de role play sur l'univers Assassin's Creed
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
FORUM FERMÉ

Rendez-vous sur

Partagez|

Portes d'entrées de Damas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
TodRitter

avatar
Messages : 805
Date d'inscription : 13/05/2011

Feuille de personnage
PV:
2500/2500  (2500/2500)
Énergie:
2380/2400  (2380/2400)
Expériences:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Portes d'entrées de Damas Dim 30 Oct - 17:34

Ezio et TodRitter furent arrivé jusqu'aux portes de Damas. Le voyage fût bien plus rapide que ce qu'imaginait le fossoyeur, c'est surtout grâce au cheval d'Ezio. D'ailleurs, on pourrait se demander pourquoi TodRitter ne possède pas de cheval non-plus ? Après tout, il a les moyens, la carrure, pas le statut. Les fossoyeur sont mal vue des civilisations, autrefois ce métier n'était réservé qu'a un groupe de personnes isolées de la société mais ce n'est pas cela qui faisait que TodRitter n'avait pas de monture. En fait, il pourrait s'en procurer un sans problème seulement, le fossoyeur était du genre à trouver SON cheval. Pour lui, il n'y aurai qu'un cheval qui pourrait le voir monté et ce cheval serait proche de TodRitter en ayant des caractéristiques et des traits de caractères très proche de lui. De fait, s'il n'a pas de cheval c'est simplement car il n'a pas trouvé celui qui le convenait...
Lorsqu'ils arrivèrent aux portes de Damas, le fossoyeur se précipita en direction d'un mur. Il cherchait un point d'ombre et le mur, grâce à sa position formait de l'ombre où TodRitter se plaça attendant le chef de l'Ordre des Assassins...
Bien qu'il avait fait le voyage à cheval, TodRitter fût essoufflé par la faute du soleil et de ses impact redoutable sur lui. Mais rien ne pouvait empêcher TodRitter d'être juste assez satisfait d'être arrivé, enfin à Damas ! Le fossoyeur avait sentit depuis un moment que sa destiné était de venir ici et que quelque chose arriverait ici tôt ou tard...
Revenir en haut Aller en bas
Connor Kenway
Maitre Assassin - Admin
avatar
Messages : 2256
Date d'inscription : 12/05/2011

Feuille de personnage
PV:
9240/9240  (9240/9240)
Énergie:
8810/8810  (8810/8810)
Expériences:
0/800  (0/800)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées de Damas Dim 30 Oct - 18:54

Les deux hommes furent rapidement arrivés aux portes de Damas tandis que le voyage était calme et silencieux, le Fossoyeur se précipita rapidement vers l'Ombre la plus proche. Ses yeux ne supportaient vraiment pas le soleil, c'était un grand problème pour un Assassin même s'ils sont souvent amenés à travailler de nuit, là où ils excellent réellement. Les Templiers sont des gens adeptes du Soleil qui n'hésites pas à se montrer au grand jour sans aucune couverture tandis que les Assassins sont plus discrets et agissent dans l'Ombre selon des préceptes très ancien donné par le Grand Altaïr. Dans un sens, TodRitter était donc un bon représentant de cet aspect mystérieux de l'Ordre.

S'approchant doucement de lui après avoir attaché son cheval, il put remarqué quelques Templiers dans la ville, ils semblaient avoir comme prit le contrôle de la ville. Sans doute la sécurisaient-ils pour l'arrivé de ce mystérieux "tout-puissant" que le Borgia devait remettre sur pieds. C'était sans compter sur le Auditore qui n'était absolument pas décidé à laisser faire de telles choses, loin de là. Il essayerait d'arrêter tout ceci et d'éliminer tout ces envoyés du Pape.


- TodRitter, je connais quelqu'un ici qui nous aidera, nous avons en principe une petite maison pour nous. Tu penses pouvoir tenir jusque là? Au besoin, fermes les yeux et utilises tes autres sens.

Il jeta alors un coup d’œil entre les portes, c'était le moment de courir ; il ne fallait pas les repérer avant l'heure.

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://assassins-history.forumsactifs.com
TodRitter

avatar
Messages : 805
Date d'inscription : 13/05/2011

Feuille de personnage
PV:
2500/2500  (2500/2500)
Énergie:
2380/2400  (2380/2400)
Expériences:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées de Damas Dim 6 Nov - 13:23

Lorsque TodRitter reprit son souffle, Ezio lui apprit que Damas abritait un refuge. Ce n'était pas étonnant, toutes les villes possèdaient un refuge aux assassins, leur portée est tout aussi grande que la transparence qu'a l'Ordre au travers des yeux des civils. TodRitter répondit ainsi à Ezio qui lui demandait s'il arriverait à atteindre le refuge, la réponse était évidente :

- Ne t'en fais pas pour moi, j'ai vu bien pire...Et je vais mieux maintenant.

Le fossoyeur se frotta le visage avec sa main gauche avant de remettre son capuchon pour recouvrir la globalité du visage. Il prit une longue inspiration en vue de la course qu'il allait avoir avant de rejoindre le refuge. Le soleil frappait fort, et la chaleur était étoufante mais il fallait néanmoins s'introduire dans la ville et de préférence sans éveiller de soupçons. Il tourna son visage démoniaque vers Ezio sans prononcer le moindre mot.

<< Nous avons perdu suffisament de temps par ma faute...Il faut se rendre rapidement au refuge avant de se faire repèrer... >>

Le fossoyeur attendait le signal du chef de l'Ordre des Assassins, il jetta un bref coup d'oeil au sol près des portes avant de relever son regard. Il réfléchit quelques secondes et regarda à nouveau vers le sol, il vennait de remarquer quelque chose. Il se pencha et toucha le sol de sa main.

- Un carosse est passé ici il y a peu de temps...Espèrons que ce ne soit pas celui que l'on cherche...
Revenir en haut Aller en bas
Connor Kenway
Maitre Assassin - Admin
avatar
Messages : 2256
Date d'inscription : 12/05/2011

Feuille de personnage
PV:
9240/9240  (9240/9240)
Énergie:
8810/8810  (8810/8810)
Expériences:
0/800  (0/800)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées de Damas Dim 27 Nov - 19:13

Les deux hommes avaient terminés leur combat plutôt rapidement. Le Templier avait duré mais le Fossoyeur avait perdu beaucoup de temps à se transformer, dans un combat en un contre un, il aurait peut-être perdu à moins de se rattraper au niveau des dégâts ensuite. Mais qu'importe, l'homme était mort selon les coutumes du crédo des Assassins. TodRitter partit donc vers le corps inerte du dit "tout-puissant" et le porta. Le Cheval du Auditore devrait porter un corps en plus, on ne pouvait pas dire que c'était un cadeau mais bon, ils feraient certains pauses pour le ménager. De nuit, le voyage serait agréable et paisible pour l'homme qui n'y voyait rien en pleine journée. Ils parcoururent les rues, déambulant dans la nuit en espérant ne rencontrer aucun ennemi. La ville était à présent étrangement calme, le silence s'y était installé pour encore quelques heures. Arrivés à l'entrée, le Maitre Assassin siffla et son cheval arriva devant eux.

- Si tu es prêt mon ami, allons y !

Il monta dessus et lui fit signe de lui tendre le mystérieux homme inconscient. Le temps pour lui de monter de récupérer le corps, ils partiraient au galop et rejoindraient en un rien de temps la belle Florence, voilà quelques jours qu'ils n'y étaient plus et la ville manquait au Florentin ...

-----------------------------------------

Ezio : -10 NRJ
Tod' : -5 NRJ

Postes direct à Florence Wink

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://assassins-history.forumsactifs.com
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées de Damas Mar 24 Jan - 12:01

Les bâtiments entourés par les remparts protecteurs de Damas se montrèrent à Mélanie en milieu de matinée. Celle-ci, qui avait laissé sa jument se reposer un peu, la lança au galop pour franchir les derniers mètres la séparant des portes de la ville. Au moment ou elle arriva au niveau de l'entrée, elle fit souffler Alula et se remit au pas. Deux gardes étaient postés au niveau des portes. Ils avancèrent, et bloquèrent le passage avec leurs lances avant que l'un ne prenne la parole:

-Halte ! Qui êtes-vous ?

Elle ne pensa pas utile de mentir. Après tout, Damas était probablement une ville neutre.

-Mélanie Auditore, de Florence.

-Florence ? Italie... ?

-Oui.

-Déclinez la raison de votre présence ici, renchérit l'autre garde.
Là, elle pouvait mentir.

-Je dois régler une affaire familiale.

-Vous avez des armes sur vous ?

Ils n'allaient pas la lâcher, oui ? Si elle répondait que non, ils la fouilleraient sûrement. Si elle disait oui, elle ne pourrait peut-être pas entrer. Deux solutions s'offraient à elle. Elle en prit une troisième.

-Hey, qu'est-ce que c'est là-bas ?

-Ou ça ? De quoi ?

-Juste là.

Elle leur avait désigné un point fixe à l'intérieur de la ville. Pendant qu'ils se retournaient, elle sacrifia un de ses couteaux en le lançant plus loin sur la paroi rocheuse qu'étaient les murs de la ville. La petite arme rebondit en un bruit métallique à une quarantaine de mètre de là. Les deux gardes se retournèrent, alertés par ce bruit.

-Qu'est-ce que c'est ?!

-On ferais mieux d'aller voir.

Etaient-ils aussi bêtes qu'ils en avaient l'air... ? Si oui, elle aurait de la chance. L'un d'eux pointa Mélanie du doigt :

-Vous, vous ne bougez pas, ok ? On revient dans trente secondes.

Ils n'avaient pas dit cela qu'ils s'éloignaient déjà, croyant avoir entendu quelque chose de suspect. Bien sûr, elle allait rester là, et attendre qu'ils la fouillent. Les gardes de cette ville étaient aussi stupides qu'ils le laissaient paraître. Chance. Elle la saisit et lança sa jument au galop pour pénétrer dans la ville. Elle ne saurait probablement jamais si les deux gardes s'était aperçut de sa disparition tout de suite ou plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées de Damas Dim 29 Jan - 13:16

Ayant récupéré sa jument à l'écurie, elle se demanda comment passer à nouveau. Les gardes étaient peut-être idiots ici, mais ils devaient au moins avoir de la mémoire. Peut-être serait-ce d'autres gardes, la relève avait pu être effectuée dans l'après-midi. Elle enfourcha Alula tout en songeant qu'elle n'avait presque plus d'eau. Pour rentrer à Florence, cela pouvait s'avérer problématique. Elle prit donc le temps d'aller acheter quelques réserves d'eau pour le retour. Puis se dirigea vers les portes. Toujours ces satanées questions qui la tourmentaient. Pourquoi si, pourquoi ça?
Pourquoi autant de pourquoi...?
Elle avait l'impression de ne plus contrôler que son corps, et non son esprit, qui, lui, se trouvait continuellement assailli de nouvelles interrogations alors que les premières n'étaient pas résolues. Il faudrait régler ça, et vite. Arrivant jusqu'aux portes, elle put constater avec bonheur qu'aucun garde ne s'y trouvait. Sans prendre le temps, pour une fois, de se demander pourquoi, elle s’élança au galop hors de la ville. Probablement était-ce l'heure de la relève, et les autres n'étaient pas encore arrivés.
Revenir en haut Aller en bas
Gillian McCarthy

avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
PV:
1050/1050  (1050/1050)
Énergie:
1050/1050  (1050/1050)
Expériences:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées de Damas Dim 8 Avr - 19:03

Ce long voyage en bateau avait permis à l'Assassin de se reposer et de réfléchir sur ce qu'il allait faire à Damas, sans doute allait-il rester là quelque jours, et faire le même travail qu'à Rome, c'est à dire enquêter, observer, écouter et cela jusqu’à ce qu'il connaisse la ville et les pensées de ses habitants. Évidemment, il allait aussi devoir perfectionner son apprentissage de la langue parlée ici, cependant ses études lui avait valu d'en connaitre les bases, assez pour le parler couramment.

Une fois qu'il eut remercier le capitaine du navire et saluer ses compagnons de voyage, l'inventeur se congédia et partis vers la porte, la capuche toujours rabattue sur le visage. Dés Lors qu'il posa son premier regard dans la ville, il fut intriguer par la différence majeur d'architecture et d'habillement, lui qui avait toujours vécu dans les coutumes de l'Italie, il ne pouvait qu'apprécier ce changement. Cependant, ce qui le frappa le premier, ce n'était pas la beauté des monuments, ni moins les nombreux étalages, et encore moins la magnificence des tenues des bourgeois, c'était plutôt le nombre de pauvre, affamés, qui jonchaient les rues ça et là...

L'assassin avait déjà vu, par le passé, des gens mal en point, affamé et malheureux, mais cette nouvelle vision d'injustice lui ouvrit les yeux... Était-ce pour ce genre de cause que les Assassins se battent ? La défense de opprimer, ceux à qui le destin n'a pas souris et ne sourira pas dans que "Ceux d'en haut" ne daigneront pas à leur apporter leur aide... Voilà pourquoi Léonardo continuerait son apprentissage, qu'il serait un de ceux qui défende le libre arbitre...

Ses premiers pas dans la ville lui firent une impression étrange, il avait presque l'impression d'être comme un tache sur le décor ambiant, cependant il avançait, sur de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées de Damas Ven 20 Avr - 16:25

Après plusieurs jours à chevaucher, Mélanie atteignit enfin l'immense Damas. C'était là qu'elle devait rejoindre son ami. Bien que ce soit une mission, elle ne l'avait pas pris, mais pas du tout dans ce sens là. Evidemment qu'elle savait pourquoi Ezio l'avait envoyée ici, elle connaissait le but de son déplacement, mais pour elle, du moment qu'elle devait partager un moment avec l'inventeur, cela n'avait plus rien d'officiel. Cela ne faisait pas si longtemps qu'ils se connaissaient, mais elle l'avait pris en affection très vite et espérait de tout coeur que cette amitié continuerait même plus tard.

Au moment ou les dômes entourés d’impressionnants remparts se montrèrent, elle se sentit emplie d'une certaine sérénité. Elle commençait à bien connaître la ville, pour les quelque fois qu'elle avait dû y séjourner lors de missions. Bien sûr sa mémoire quand a la cité n'était pas irréprochable, mais elle pouvait se déplacer assez aisément dans ses rues pour s'y sentir presque aussi à l'aise qu'à Florence.

Lorsqu'elle passa les portes, elle fut surprise de ne pas être contrôlée par les gardes. Ceux-ci se contentèrent de lui jeter un bref coup d'oeil, analysant visuellement sa silhouette d'un regard froid. Elle détestait cela, se faire ainsi observer dans rien dire. En fait, elle haïssait carrément ça, qui avait le don de la mettre assez mal à l'aise. Ce fut donc avec plaisir qu'elle pénétra directement dans la ville, mit pied à terre et conduit sa jument dans la même écurie que l'autre fois, et partit à pieds, vision d'Aigle enclenchée, à la recherche de l'inventeur Italien.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées de Damas Ven 18 Mai - 21:04

Après avoir lâché son ami qui venait de prendre un cheval à l'écurie, L'Assassine récupéra sa jument et l'enfourcha tout en promettant à l'inventeur:

-Je t'enverrais un message dès que je serais là-bas pour te dresser le topo de la situation.

L'inquiétude l'avait gagnée en si peu de temps, elle qui ne perdait que rarement son sang-froid appréhendait complètement l'état dans lequel elle retrouverait Florence à son retour. Elle ne voulait pas laisser Léonardo, mais dans un cas pareil même si elle avait été mise au courant sans convocation immédiate de la situation, elle aurait galopé jusqu'à sa ville natale le plus vite possible. Lorsque Léo lui recommanda de faire attention à elle, elle acquiesçât et lui demanda de faire la même chose.

-Ne t'inquiète pas pour moi, fais plutôt attention pour la suite de ton voyage. J'espère qu'il se passera bien. Bonne chance, et à bientôt j'espère!

Sur ce, elle fit tourner Alula qui ne semblait pas vraiment se plaire le bas des pattes dans l'eau, et avança jusqu'aux portes tout en pensant à ce qui aurait bien pu causer une telle catastrophe. Si Damas et Florence étaient touchées, cela avait un rapport presque irréfutablement, mais les autres villes, qu'en était-il? Avaient-elles également connu pareil bouleversement? Etait-ce une véritable catastrophe naturelle qui englobait seulement cette région de l'Europe ou cela allait-il plus loin encore...?
Revenir en haut Aller en bas
Gillian McCarthy

avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
PV:
1050/1050  (1050/1050)
Énergie:
1050/1050  (1050/1050)
Expériences:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées de Damas Sam 19 Mai - 9:54

Après qu'ils eurent échangé leurs dernières paroles, Léonardo observa un instant son amie partir, direction Florence. Il ne s'inquiétait pas énormément pour elle, il connaissait ses capacités, mais malgré tout, une partie de lui priait pour qu'il ne lui arrive rien. L'inventeur, lui, tourna une dernière fois son regard vers la désolation qui régnait sur Damas... Même si l'envers du décors demeurait caché, lui savait que de nombreuses personnes avait perdus un proche voir plus au cours de la nuit, que des maison avait été totalement détruite, mettant à la rue des familles complètes désormais livrées à elles-mêmes. Qu'était-il arriver au ciel pour que le temps se détraque ainsi et se venge sur ces pauvres gens ? Que se passait-il donc pour que deux catastrophe du même genre arrive à deux endroit bien séparé, Florence et Damas... Ce phénomène avait-il affecté d'autres régions encore ? L'inventeur brulait de le savoir, c'est pourquoi il tourna sa monture en direction de la porte, un peu triste tout de même que sa jument à lui soit restée aux écuries de Rome.

Vérifiant une dernière fois sont équipement, l'inventeur en profite pour jeter un coup d'oeil vers le ciel, un ciel gris inquiétant où vole un aigle majestueux... L'aigle que Rosalia avait envoyé pour le suivre, ainsi il pouvait toujours communiqué avec son ami et maître !

- Parfait, tout est en place... Adieux Damas, , j'espère que la prochaine fois que je visiterai, ce sera pour d'autres raisons...

Il lança ensuite sa monture au galop, heureux de ne plus avoir les pied dans l'eau, et se dirigea vers les montagnes, direction la ville sainte de Jérusalem.
Revenir en haut Aller en bas
TodRitter

avatar
Messages : 805
Date d'inscription : 13/05/2011

Feuille de personnage
PV:
2500/2500  (2500/2500)
Énergie:
2380/2400  (2380/2400)
Expériences:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées de Damas Dim 17 Juin - 15:17

Une fois que les assassins furent prêt à quitter le palais, le maestro leur fit signe de continuer. Quand les quatre assassins furent en dehors du repaire, l'Auditore les rejoints par un saut ce qui laissa un léger sourire au fossoyeur.

<< Hum, comme au bon vieux temps ? >>

Puis, ils marchèrent ensemble jusqu'à ce qu'Ezio vit un médecin et se fit soigner. Ensuite, le maestro et Mélanie ralentirent pour discuter, pendant ce temps, le fossoyeur suivait le couple d'assassins.

<< J'espère que nous arriverons à temps et que les Cavaliers m'attendent comme convenu... >>

En effet, il serait bien dommage qu'ils aient changé d'envie soudainement. Mais tout cela était presque impossible, après-tout, pourquoi feraient-ils cela ? Non, le fossoyeur se rassura avec logique et il était effectivement préférable de ne pas penser à de telle chose surtout en sachant ce qui s'apprêtait à arriver.
Le trio fût rattrapé par Ezio et Mélanie, et rapidement le groupe d'assassins arrivèrent aux portes de la ville qu'ils traversèrent devant les gardes qui avaient à la fois un air interrogatif et un air triste. Le fossoyeur jeta un dernier coup d'oeil à l'un de ses couteaux car c'était probablement la dernière fois où il pouvait le faire. A présent, il ne restait plus qu'a rejoindre les Cavaliers tandis que les assassins attendraient le début de l'illusion...

Le voyage fût long et éprouvant et durant celui-ci le fossoyeur dû se séparer des quatre autres assassins pour rejoindre les Cavaliers.


------------------------------------------------------------------

Voyage exceptionnel : Ezio Auditore, Mélanie Auditore et TodRitter sont à présent aux portes de Damas.

Résumé des situations :
- TodRitter est accompagné par les Cavaliers qui se préparent à l'assaut, leurs ombres sont à peine visibles au loin.
- Les Assassins (Mélanie, Ezio, Arcangelo et Rosalia) sont sur le point d'entrer à Damas discrètement.

Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées de Damas Sam 23 Juin - 7:48

Décidément, ces derniers temps, Mélanie avait fait bien des allers-retours entre Florence et Damas. Peut-être cette fois-ci serait-elle la dernière?

Elle ne pouvait s'empêcher de repenser à tout ce qui était arrivé en si peu de temps. Elle gardait très souvent son sérieux et son sang-froid, mais avec une telle catastrophe, qui n'aurait pas eu un élan de panique même bref? Pourtant elle était de nature souriante, bien que pour le moment ce fut plutôt l'interrogation et la tristesse qui l'envahissait, comme tout le monde. Les quatre autres Assassins présents étaient la plupart du temps plongés dans leur pensées au cour du voyage ou en train de vérifier leur équipement, ce que la jeune fille ne manqua pas de faire à plusieurs reprises. Il valait mieux être prêt, c'était dans l'esprit de chacun.

Les portes de Damas se profilèrent au loin après un aller plus éprouvant que prévu, même si aucun ne semblait vraiment le montrer. Apparemment, les derniers jours ici avaient été employés à réparer la ville, même si on voyait nettement qu'elle avait subi de grands dégâts suite aux inondations. Mélanie n'avait pas vraiment eu le temps de se demander dans quel état elle retrouverais Damas. Maintenant qu'elle y était quelques jours ensuite, et une fois l'eau évacuée, c'était déjà moins impressionnant qu'au départ.

Une fois arrivés aux portes, TodRitter partit de son côté à la recherche des Cavaliers tandis que les quatre Assassins pénétrèrent dans la ville...
Revenir en haut Aller en bas
TodRitter

avatar
Messages : 805
Date d'inscription : 13/05/2011

Feuille de personnage
PV:
2500/2500  (2500/2500)
Énergie:
2380/2400  (2380/2400)
Expériences:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées de Damas Mar 26 Juin - 20:15

Les quatre cavaliers étaient réunis non-loin de la ville de Damas. Lorsque Misefio vit arriver le fossoyeur, il eut un sourire.

- Et voila, on est au complet !
- Il était temps...

Le fossoyeur se rapprocha d'eux sur son cheval pâle tandis que chacun des cavaliers avaient un cheval d'une couleur différente, sans doute que leurs montures les représentaient à la fois par leur caractère et leur couleur remarquable. Ce qui rappela au fossoyeur sa rencontre avec son cheval, il se souvient que sa monture lui avait fait passer une sorte de test, mais cela était du passé et les quatre cavaliers étaient à présent réunis devant Damas.

- Content de voir que tu nous est fidèle, Mort.
- Quel est le plan ?
- Ahah !

Misefio se rapprocha du fossoyeur et lui mit une tape amicale sur l'épaule.

- Tu crois vraiment qu'on a besoin de plan ? Tu ne manques pas d'humour.
- Nous allons entrer par la force et tout réduire en cendres.

Le fossoyeur fût étonné de voir que Kahad se décidait à lui parler, il remarqua également que le bras que le fossoyeur lui avait détruit avait été remplacé par une sorte de bras métallique.

- Je vois que tu as un nouveau bras.
- Celui-ci ne se détachera pas de moi si facilement.
- Tant mieux. Fais attention à ne pas perdre l'autre...
- Ne t'en fais pas pour ça.
- Bon, je crois qu'il est temps d'y aller.
- C'est partit !

Les quatre cavaliers se dirigèrent vers les portes de Damas sur le dos de leur monture. Kahad était en tête du groupe. Quand il arriva devant les gardes des portes de la ville, il fit un saut de sa monture et frappa d'une épée inspirant peur et effroi. Les gardes succombèrent sans qu'ils puissent faire le moindre geste. Kahad défonça littéralement les portes et entra dans la ville. Le fossoyeur entra dans la ville à dos de son fidèle compagnon, il passa tout près de Kahad et se rendit le plus rapidement possible au point le plus haut de Damas. De là-haut, il vit que Misefio et Il Magio avaient rejoint Kahad. Tandis que Misefio était devenu une sorte d'énorme loup, Il Magio était devenu verdâtre et dégageait une fumée toute aussi verte.
Le fossoyeur prit une longue respiration, sortit ses couteaux et commença à les lancer dans toute la ville, l'illusion commençait à prendre forme. Après quelques secondes, l'illusion fût stabilisé par le fossoyeur, celle-ci rendu l'atmosphère chaotique, sombre et un gigantesque TodRitter illusoire parcourait la ville aux côtés des trois autres cavaliers en attaquant des civils et bâtiments illusoires, seules les pauvres gardes templiers restaient visibles par les cavaliers. L'illusion fonctionnait à merveille, toute la ville était plongée dedans et les cavaliers étaient manipulé par le fossoyeur. Tout se passait comme prévu, il fallait maintenant en profiter pour réduire les défenses de la ville et les effectifs des templiers...



Dernière édition par TodRitter le Ven 6 Juil - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Connor Kenway
Maitre Assassin - Admin
avatar
Messages : 2256
Date d'inscription : 12/05/2011

Feuille de personnage
PV:
9240/9240  (9240/9240)
Énergie:
8810/8810  (8810/8810)
Expériences:
0/800  (0/800)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées de Damas Jeu 28 Juin - 16:54

Les kilomètres avaient été long, les assassins avaient subit des tempêtes de sable et autant dire qu'elles n'étaient guère amicales. Ils avaient souvent dû stopper leur progression et même arrivé non loin de Damas, la catastrophe naturelle ayant touché la ville les empêcha de suivre le sentier le plus habituel. Le Auditore s'étonna devant tant de dégâts, apparemment la reconstruction avait lentement avancé ici, la ville n'avait pas vraiment de chef après tout, celui-ci n'était là que pour le semblant, il ne faisait rien d'après les espions assassins de la ville. En tout cas TodRitter quitta le groupe pour rejoindre les cavaliers et le quatuor fila en douce vers les remparts. Si les souvenirs de Ezio étaient bons, il existait une entrée dérobée à la ville faite il y a quelques temps dans l'éventualité où les templiers prendraient le contrôler et que les assassins soient contraints d'agir en douce, dans l'ombre.

- Arcangelo, vas y et tues discrètement au besoin ...

L'homme hocha la tête et entra en premier. Après quelques jets de couteaux en pleine nuque s'assurant une paralysie complète de la victime si elle ne mourrait pas sur le coup, il fit un rapide tour des lieux en achevant deux gardes. Le groupe entra alors et mirent les corps dehors. A l'intérieur même des remparts, le vieil homme prit la tête et avança lentement, arrivé en haut de ces dernières il jeta un rapide coup d'oeil.

- Rosalia, abats-le.

La demoiselle prit son pistolet et toucha sa cible directement dans la tête. Le groupe d'assassin jeta alors le corps par dessus les remparts, côté extérieur. Ils contrôlaient ce flan pour le moment, restait à savoir quand la cavalerie arriverait ...

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://assassins-history.forumsactifs.com
Ezio Auditore
PNJ - Modo
avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 19/05/2011

MessageSujet: Re: Portes d'entrées de Damas Dim 1 Juil - 13:14

Quartier général de la défense de Damas (Côté Tod)



Gardes de Damas


La journée avait débuté comme toute les autres pour les gardes de Damas. La ville étant neutre puisque n'appartenant à aucun ordre était pourvue d'un système de défense assez basique quoi que efficace. C'est ainsi que les gardes chargés de protéger la ville firent leur ronde habituelle qui, comme toujours était assez calme. Cependant ceux-ci ignoraient encore que bientôt ce lieu si serein serait un immense champ de bataille. La ville commençait donc à se réveiller petit à petit, ses rues commençaient à se peupler de marchands et citoyens tandis que les premières lueurs du soleil apparaissaient. Du côté des gardes, une nouvelle ronde avait pris la place de celle de nuit. Elle était un peu plus nombreuse que la précédente mais ce n'était encore rien d'exceptionnel. Puis, tout à coup, un bruit de combat se fit entendre partout dans Damas. La ville était donc attaquée mais par qui ? C'était sans aucun doute par un des deux ordres mais savoir lequel était impossible. Rapidement les portes tombèrent sous l'attaque des assaillants et le quartier général chargé de la défense de Damas devenait un véritable chaos. Malgré tout les soldats n'avaient pas dis leur dernier mot, l'alerte était donné et l'ennemi avait été localisé. C'est ainsi qu'une vingtaine de soldats partirent vers cet endroit en espérant pouvoir arrêter ce massacre et empêchant que la ville ne tombe aux mains d'un des deux ordres.

Une fois arrivés à l'endroit indiqué, la vingtaine de garde se trouva confrontée à seulement quatre hommes. On pouvait se demander comment ceux-ci étaient parvenu à arriver jusque là, mais la réponse ne tarda pas quand un des gardes, visiblement féru de légende, signala que les hommes qu'ils avaient en face d'eux étaient les quatre cavaliers de l'apocalypse. Peu de ses compagnons ne le crurent mais c'était à vrai dire sans importance. Le danger restait le même et l'affrontement aurait lieu si ceux-ci n'étaient pas enclin à partir sur le champ. Les vingts gardes les encerclèrent donc, attendant qu'ils agissent.


-----------------------------------------------------
20 gardes avec 500 pv chacun, inflige 500 pv/tour à tous
(Une action par Chevaliers sauf Tod qui en a 2)




Quartier général templier (Côté Ezio)



Lieutenant templier



Les templiers présents à Damas n'étaient pas très nombreux mais au moins ils étaient tout de même présent. D'après ce que l'on leur avait dit ils devaient servir d'entre-mède avec Masyaf et surtout pouvoir empêcher une invasion assassine sur la cité. Ils étaient au nombre de onze, un lieutenant et dix soldats lambda. La journée avait débuté pour eux comme d'habitude, à savoir récolter quelques informations et faire subir quelques chantages à deux ou trois marchands afin de pouvoir remplir les caisses de l'ordre. Tout se passait plutôt bien pour eux mais comme un peu près toute la population de Damas ils furent sortis de leur torpeur au moment où des bruits d'affrontement se firent entendre, suivis de peu par l'alerte provenant du quartier général des gardes de la ville. Rentrant donc à leur base respective, les onze templiers se réunirent pour intervenir à leur tour. L'attaque ne pouvait être qu'assassine puisqu'aucun message ne les avaient prévenu d'un assaut templier. En bref, ils se devaient d'agir. Et d'après leur informations il existait un passage secret permettant à un petit groupe d'entrer sans se faire apercevoir. Le lieu, non gardé par les gardes de Damas, serait certainement utilisé par les assassins, ainsi ils s'y dirigèrent espérant trouver les intrus.

Sur place les templiers ne trouvèrent rien au début. Mais après quelques recherches ils aperçurent des cadavres tombés, ou plutôt jetés, à l'extérieur des remparts. La voie qu'ils suivaient était donc bonne. Après quelques minutes supplémentaires ils aperçurent finalement un groupe d'assassin mené par le chef même de l'ordre. C'était un mauvais signe concernant la défense de la ville. Mais le lieutenant savait aussi que si il parvenait à amener la tête d'Ezio à Cesare, il serait à coup sûre nommé à un poste haut gradé. S'approchant donc encore un peu du groupe avec ses soldats il les interpella.


- Saletés d'assassins... En plus Ezio en personne est venu. Vous ne manquez pas d'audace mais votre tentative s'arrête ici même !

Les templiers se mirent alors en position d'attaque, attendant que l'ennemi frappe le premier. Dans un combat pareil c'était la mort ou la gloire. Mais dans tout les cas c'était certainement le combat le plus important de leur vie.


-----------------------------------------------------
10 gardes templiers : 750 PV infligent 500 pv/tour à tous

Lieutenant templier : 2700 PV/?

(3 actions pour Ezio et 3 actions pour Mel, 1 action/par personne pour les deux autres)

_________________________________________________


Personnage Non Joueur - Modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Portes d'entrées de Damas Mar 7 Aoû - 21:16

Le groupe continuait de progresser sans trop d'embûches, pour finalement partir vers les entrées Nord de la ville. L'Assassine devait reconnaître que les capacités de ses co-équipiers étaient vraiment impressionnantes, en soi mieux valait les avoir en alliés qu'en ennemis, c'était une certitude. Grâce à Rosalia et à un de ses aigles, ils étaient automatiquement mis au courant à chaque fois qu'un ennemi se profilait, ce qui leur permettait de réagir beaucoup plus vite. Mais rapidement, la ville se retrouva presque entièrement submergée de Templiers.

Comment avaient-ils été mis au courant? Il n'y avait pourtant pas autant de Templier basés à Damas, alors il y avait forcément du y avoir une alerte quelque part. Quoi qu'il se soit produit, leurs ennemis étaient largement en surnombre, et même avec les trois élites, ils seraient incapable de résister, il fallait partir. Ezio annonça carrément que leur mission était annulée; Mélanie comprenait, il n'y avait pas d'autre choix ici que la fuite, même si c'était à ses yeux peu honorable, il fallait reconnaître que de toutes façons ils n'avaient pas assez de chances pour tenter le combat.

Les quatre Assassins continuèrent de courir, cette fois-ci pour sortir de la ville et échapper aux Templiers. Rosalia allait envoyer un aigle pour prévenir le Fossoyeur, et l'Auditore espérait qu'il pourrait s'en sortir sans problèmes, même si elle ne se faisait pas trop de souci pour lui. Elle allait protester quand son cousin lui fit signe de passer devant lui, mais ce qu'il dit lui coupa net toutes répliques. Si quelqu'un doit mourir ici... Mais non, personne n'avait à mourir, pas ici, et surtout pas lui! Il lui semblait impossible que cela doive arriver un jour, après tout il était Ezio Auditore, mentor des Assassins, l'un des plus grands guides qu’ai connu la fraternité à ce jour, au moins à ses yeux! Pourtant... Pourtant c'était bien vrai, la mort est inévitable, et elle finirait bien tôt ou tard par frapper, tout le monde sans exceptions. Il n'y avait rien d'anormal dans tout cela, c'était juste injuste aux yeux de Mélanie.

Elle ne dit rien, parce que pour elle, il n'y avait rien à dire à cela. Juste des ordres à suivre, sous ces ordres quatre vies à préserver. Ils coururent jusqu'aux portes sans se retourner, et lorsqu'ils les dépassèrent, leurs ennemis avaient presque cessé de les courser.


------------------------------
All right for me.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Portes d'entrées de Damas

Revenir en haut Aller en bas

Portes d'entrées de Damas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin's History RP :: Administration :: Administration :: Archives :: Version 1 :: Role Play :: Damas & Jérusalem :: Damas :: Portes d'Entrées-