Video


Forum de role play sur l'univers Assassin's Creed
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
FORUM FERMÉ

Rendez-vous sur

Partagez|

Rues de Venise (General)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Rues de Venise (General) Sam 19 Nov - 6:13

Venise. Sûrement la plus belle ville d'Italie. Après Florence, bien sûr. Ou peut-être avant. Mélanie n'était pas tout a fait sûre. Dans tous les cas, cet endroit avait quelque chose d'unique. En fait, il n'y avait pas vraiment de mots pour décrire Venise, son calme et son charme. Mystérieuse, aussi. Mais bon. L'Auditore n'était pas venue pour s'attarder sur l'apparence de la ville. Elle quitta, à contre-coeur, son "perchoir", comme elle l'appelait, le toit d'une église duquel elle pouvais avoir une vue d'ensemble de tout un quartier de Venise. Après un rapide saut de la foi et un atterrissage plutôt brutal dans un stock de foin, elle se dirigea vers le centre-ville. Devant vérifier que les templiers n'avaient pas trop établi leur influence ici, elle pensait que c'était le meilleur endroit pour voir un peu ce qu'il en était. Arrivée à destination, la jeune fille vit plusieurs gardes postés à divers endroits. Après une rapide analyse, elle en compta sept visibles sur la zone. C'était déjà trop... Un peu à l'écart, elle vit un homme qui semblait s'être attiré des ennuis avec un garde qui le menaçait, devant ce qui était visiblement sa maison. Elle se rapprocha et écouta:

-Pitié messere! Je vous promet de payer, mais laissez-moi la vie sauve!, implorait l'homme, désespéré.

-Tu nous a déjà dit ça il y a deux semaines, puis une, puis hier! Nous en avons assez d'attendre! Ou tu payes, ou tu dégustes!, dit le garde en montrant sa lame.

-Il y a eu... Une erreur... Je vous payerai! Promis! Mais laissez-moi encore un peu de temps...

-Tu en as eu plus que de raisons! Je pense qu'on devrait te donner un petit avant-goût de ce qui t'attend si tu oublies mon argent...

Sur ce, il s'avança encore, dégainant son épée, prêt à frapper l'homme. Mélanie réagit vite et sortit sa dague, la plantant dans le torse du garde. Alors que le corps tombait dans la poussière, et que les gens s'affolaient, elle rangea sa dague, et questionna l'homme:

-Que vous voulaient-ils?

-Gracie signora! C'est comme ça depuis quelque temps, il y a de plus en plus de gardes, et de plus en plus d'impôts... Je n'ai pas pu tout payer, avec mon salaire d'ouvrier...

-Ce n'était rien. De plus en plus de gardes? Vous pouvez m'en dire plus?

-Désolé, mais je ne sais rien. On raconte seulement que c'est le fils du pape, Borgia, qui aurait un projet pour Venise.

-Merci à toi. Voilà de quoi payer tes impôts.
Elle sortit une bourse de florins, et la donna à l'homme, qui regarda le sac de cuir comme si c'était un trésor. Puis l'Auditore décida de s'éloigner un peu, et d'espionner ces fameux gardes. D'autres ne tarderaient pas, alertés par les cris de la foule. Peut-être en apprendrait-elle plus sur ce "projet" qu'avait le chef des templiers pour la ville.
Arpentant les rues, elle vit bien vite deux gardes postés près d'un escalier, discutant avidement. Elle s'approcha et se cacha derrière un mur tout proche, pouvant ainsi entendre chaque mot de ce qu'ils disaient.


-Mais vraiment, qu'est-ce qui lui est passé par la tête! C'est à se demander si Cesare n'est pas fou...

-Oui, je suis d'accord, et j'en ai assez qu'il nous traite comme des chiens! Depuis son père, c'était déjà limite, mais là...

-Il paraît qu'on est pas les seuls à penser ça. Cesare a déjà eu plusieurs projets étranges, et depuis, nous sommes de plus en plus sollicités... Mais pas augmentés! Je ne te cache pas que j'ai déjà songé à m'opposer à lui ouvertement...

La jeune fille s'éclipsa. Elle en avait assez entendu. Et assez vu. La situation n'était pas catastrophique, mais les templiers commençaient à avoir une bonne influence sur Venise. Il serait encore temps de rattraper tout cela.
Elle décida de traîner encore un peu dans cette ville qu'elle aimait tant. Après quoi elle retournerait à Florence. Et elle n'était jamais contre quelque informations de plus.


Revenir en haut Aller en bas
Gillian McCarthy

avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
PV:
1050/1050  (1050/1050)
Énergie:
1050/1050  (1050/1050)
Expériences:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Dim 20 Nov - 18:35

L'assassine et L'inventeur partirent tout deux très rapidement de l'appartement de ser da Vinci. Léonardo lui, était nerveux, il avait d'ailleurs quelques difficultés à le cacher. Il n'était pas anxieux pour sa vie en vérité, il s'inquiétait plutôt sur la réussit e de cette mission, il savait que juste derrière lui se tenait une jeune femme assez forte et entrainée pour assurer sa survie. Il devait faire face à de nombreux problèmes, car déjà, L'inventeur ne savait absolument pas où était son contact. L'Auditore pouvait bien être arrivée juste à peine, et serait à l'un des ports qui permettait d'entrer dans la ville, mais là encore la question restait la même : Lequel ? Il se pouvait également que celle-ci soit déjà en ville, et la tâche se compliquait davantage. Le Génie avait néanmoins un indice, la jeune femme qu'il cherchait, cette cousine d'Ezio dont il ne connaissait jusqu'alors pas encore l'existence devait porter la tenue des Assassins ainsi que son insigne... Du moins il l’espérait.

Il n'avait qu'une seule chose à espérer, que le destin serait de son côté. Léonardo prit la direction d'abord de la place St Marc. Il n’espérait pas vraiment pouvoir y reconnaitre sa cible, mais...


"Qui sait ? Avec un peu de chance ..."

Une fois sur la place, il se mit a inspecter la foule, et, alors qu'il observait chaque personne qu'il croisait, il regrettait de ne pas être doté de la vue d'aigle, celle qui permet de distinguer les ennemis des allies, dont Ezio lui avait un jours parler lors de leur longue discussion. Léo' dut rapidement reconnaitre que l'Assassine nommée Mélanie n'était pas sur la place à cet instant, il fit donc un geste rapide de la main pour signaler à Rosalia qu'il repartait. Il passa sous la Tour de l'Horloge pour de nouveau s'engouffrer dans les rues de la Belle Venise.
Il quitta le quartier San Marco pour faire une rapide inspection du centre-ville, malheureusement le quartier San Polo ne donna pas plus de résultat, la Auditore restait introuvable, et Léonardo avait l'impression de perdre un temps précieux, il savait qu'à chaque instant il pouvait être trop tard, et sa nervosité s’amplifiait avec les minutes. L'inventeur prit alors l’initiative de se rendre à chacun des ports de la ville. Comme il s'agissait du plus près, il choisit celui de San Polo sur le Grand Canal. Il interrogea rapidement les membres de l'équipage d'un navire qui avait accosté il y a peu pour savoir s'ils n'avaient pas aperçu à bord une jeune femme au visage dissimulée, mais aucun des matelots ne put lui donner les informations qu'il cherchait.
Il prit, toujours accompagnée de Rosalia, la direction du port du quartier Santa Croce cette fois. Alors qu'il marchait dans les rues, il espérait que la hasard ferait bien les choses, et qu'il croiserait Mélanie en chemin. Ce ne fut pas le cas. Arrivé au port, il monta dans un bateau qui avait accosté ici même il y a plus ou moins deux heures, un des matelots qui était resté à bord puis enfin lui dire ce qu'il attendais. En effet ce jeune homme nommé Daviendo avait aperçu une jeune femme, habillée assez étrangement avec une capuche blanche sur le visage. Intriguer, il l'avait observer alors qu'elle descendait. Daviendo indiqua la direction à l'Inventeur, celui-ci, qui c'était un peu relaxer grâce a l'avancée de ses recherches, sourit, et promis au matelots qu'il lui revaudrait cela un jours.
Il couru presque dans la direction en question, mais se rappelant qu'ici la discrétion était de mise, il ralentis légèrement le pas. L'inventeur s’efforça de respirer calmement pour garder son sang-froid, il devait à tout prix éviter d'attirer l'attention sur lui et son garde du corps. Il arrivait sur la place d'un petit marcher de quartier lorsque son instinct lui dit que son contact devait être ici, un déclic se fit au fond de lui, ou peut-être n'étais-ce que l'espoir ? Pourtant la chance fut du bon côté, car L'inventeur put voir une scène qu'il interpréta comme un signe du destin.

En effet, Léonardo vit de loin un homme se faire menacer par un garde. Ce garde en question semblait lui réclamer un payement que l'homme en question ne pouvait pas régler. Juste avant que le soldat assène un coup au pauvre paysans, une jeune femme rapide un habile telle une colombe lui porta un coup fatal. Le garde s'écroulait, et le paysan remerciait la jeune femme au visage caché. L'inventeur sut directement après cela qu'il avait trouvé son contact, il sourit, il n'avait plus qu'une seule envie, aller à la rencontre de L'Auditore. Il revint rapidement à la raison, même si son instinct lui indiquait qu'il s'agissait bien d'elle, il décida de prendre le temps de l'observer. Après quelque minute, Léonardo vit sa cible écouter une discussion puis s'en aller. C'était le moment, il pressa le pas pour la rattraper, marcha un instant au même niveau qu'elle, avec derrière lui son garde du corps. Après quelques minutes à la même cadence, il se pencha discrètement vers elle et murmura :


- Mélanie Auditore ? Je suis Léonardo da Vinci ...

Il continuait à marcher à côté d'elle, attendant de voir s'il ne s'était pas tromper de personne, si la jeune femme était bien son contact.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Dim 20 Nov - 19:00

Elle marchait depuis plusieurs minutes lorsqu'elle entendit une voix masculine lui demander si elle était bien Mélanie Auditore et se présenter comme Léonardo da Vinci. Sur le coup, elle réagit au quart de tour, saisit sa dague et la plaqua sous le cou de l'inventeur. En voyant son visage, elle compris son erreur. Ce n'était pas quelqu'un qui semblait lui vouloir du mal. Son côté impulsif avait encore une fois trop parlé... Elle rangea son arme tout en s'excusant maladroitement:

-Je suis désolée, réflexe... Enfin... Vous voyez. Oui, c'est bien moi que vous recherchez.

La jeune Auditore prit le temps de le détailler: Pas de doutes possibles, c'était bien Da Vinci tel qu'on le lui avais décris. Elle était heureuse d'enfin rencontrer le meilleur ami de son cousin. Il était accompagné d'une femme qui semblait un peu plus âgée qu'elle, toute habillée de noir. Une assassine elle aussi selon ses vêtements. Baissant la tête, elle les salua.

-Messere Da Vinci, c'est un honneur. Ezio m'a plusieurs foies parlé de vous, j'avais hâte de vous connaître. Et toi ma soeur, qui que tu sois, je suis heureuse de te connaître.

Elle n'avait aucune idée du pourquoi ils la cherchaient. Peut-être était-ce une mission? Décidant d'entrer ensuite dans le vif du sujet, la jeune fille sourit et demanda:

-Pourquoi me recherchiez-vous?


Dernière édition par Mélanie Auditore le Dim 4 Mar - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gillian McCarthy

avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
PV:
1050/1050  (1050/1050)
Énergie:
1050/1050  (1050/1050)
Expériences:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Dim 20 Nov - 19:16

La réaction de sa cible surpris l'inventeur. Il ne s'attendait pas a être ainsi menacé par la Auditore, mais d'un côté, cette mesure de défense lui rappelait les réflexes de son meilleur ami Ezio, ce qui confirmait ses doutes, cette jeune femme était bien la cousine du Maestro Assassino. Néanmoins, il saisit la dague qui dissimulait sa cape un peu après celle de la demoiselle et la pointa vers elle. Bien vite et d'un geste vif, elle retira et rangea sa lame, l'inventeur fit de même tandis qu'elle s’excusait, il sourit et répondit.

-Ne vous en faites pas, je suis bien trop heureux de vous avoir enfin trouvé pour vous en vouloir pour si peu !

Il remit sa dague dans son fourreau et inspecta rapidement l'Auditore. Sous son capuchon, il ne pouvait voir que quelques mèches de cheveux bruns, mais son vêtement ne laissait aucun doute qu'elle était bel et bien un Assassin. Il répondit a son salut en inclinant lui aussi la tête. Rosalia répondit derrière lui par un hochement de tête, pas un son ne sortir de ses lèvres.

- C'est également un honneur pour moi de rencontrer une nouvelle parente de mon meilleur ami. Malheureusement je n'ai jamais entendus parlé de toi, mais je brulais de te rencontrer quand j'ai appris ta présence ici

Mélanie passa directement dans l'importance de la situation, ce qui plut à Léonardo, il voulait lui aussi se hâter dans la mission qui les incombait désormais tout les deux, au lieux d'un long discourt, il tandis la lettre qu'il avait reçut du maître Assassin à la jeune femme.


- Voici le courrier que Rosalia m'a fait parvenir, Ezio nous y demande de trouver le repère où se rassemble les Templiers de Venise, il pense qu'en mêlant nos connaissance sur eux nous devrions être capable de les trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Lun 21 Nov - 19:12

Elle ne s'étonna pas que Léonardo n'ait jamais entendu parler d'elle. En fait, Ezio lui-même n'était pas au courant d'avoir une quelconque cousine avant qu'elle ne se présente à lui. Et son père n'avait pas vraiment crié sa naissance sur tous les toits. Seuls les parents très proches de cette branche de la famille avaient été au courant. Mesure de discrétion qu'elle n'avait jamais comprise, avec une bonne raison, sans doute... Enfin. L'inventeur lui plaisait déjà. Vif d'esprit, tout comme Ezio en parlait. Elle pris la feuille qu'il lui tendait, et lut la lettre, analysant la situation. L'inventeur serait là pour l'aider et la guider à travers la ville, ce qui serait une bonne chose, vu son pitoyable sens de l'orientation.

L'Auditore tendit la lettre à Da Vinci pour lui rendre, tout en disant:


-Ezio a eu raison, avec quelqu'un comme vous, ça ne devrait pas être compliqué! J'ai entendu dire que Venise était de plus en plus, et même un peu trop convoité par nos ennemis. D'après mes informations, ils auraient reçus des ordres quelque peu déconcertants ces derniers temps. Vous auriez une idée de l'endroit ou on pourrait soit les trouver, soit trouver quelqu'un qui nous aiderait?

Elle espérait que le génie aurait une idée de l'endroit ou commencer.



Dernière édition par Mélanie Auditore le Dim 4 Mar - 16:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gillian McCarthy

avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
PV:
1050/1050  (1050/1050)
Énergie:
1050/1050  (1050/1050)
Expériences:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Lun 21 Nov - 21:05

L'inventeur ne s'étonna pas de voir que l'Auditore était informée de la situation de Venise, après tout la ville subissait un afflux presque incroyable de Templier, Léonardo l'avait noté à de nombreuse reprise lorsqu'il sortait, les bougres n'ayant aucune crainte de sortir en plein jours en faisant miroiter leurs croix au soleil, il le faisait même avec fierté, ce qui avait toujours répugné Léonardo, il se demandait comment ces hommes pouvaient être fier d'être des monstres assoiffés de pouvoir et du sang d'innocent...

Mélanie Auditore plongea le peintre dans une intense réflexion. Il avait été tellement préoccupé par la recherche de son contact qu'il n'avait pas eu beaucoup le temps de réfléchir à la question. Il se rappelait pertinemment de chaque instant qu'il avait vécu lorsqu'il était sous les ordres des Templiers, enfin plutôt sous leur emprise, comme Ezio l'avait dit dans sa lettre, il connaissait leurs méthodes... Il savait également dans quels genres d'endroit ils préféraient se réunir. Mais de là à deviner du premier coup où ils se trouvaient...


-Bien, je suis ravis de voir que tu es informée, mais trouver leur cache dans l’immense Venise ne sera pas une tâche facile. Je connais certes quelques indices sur la façon dont ils aiment à se cacher... Voici ce que je sais, ces hommes ont horreurs de réellement être "Caché" ils sont discret, c'est vrai, mais beaucoup moins que nous. Cependant ils choisissent des endroits extrêmement bien gardé et difficile d'accès. J'imagine que L'Arsenal serait une bonne base pour commencer nos recherches, qu'en pense-tu ?

Léonardo avait fait un raisonnement rapide, ils n'avaient pas vraiment de temps à perdre, mais il devait malgré tout tenir compte de l'avis de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Mar 22 Nov - 17:08

L'Auditore acquiesça. L'inventeur disait vrai. Mais la ville était grande, et trouver le quartier qu'ils ciblaient en premier ne serait pas facile pour l'assassine. Surtout si on prenait en compte sa grande incapacité de repérage dans les endroits inconnus. Elle comptait sur Léonardo pour l'aider là-dessus.

D'après ce qu'elle avait lu dans la lettre de son cousin, le temps était précieux. Ils devaient retrouver ces templiers au plus vite et en apprendre un maximum sur eux. Ezio avait eu raison de leur faire confiance. Elle ne le décevrai pas. Et avec le soutien sa soeur assassine, ce serait sûrement plus facile. Mais il ne fallait pas se reposer seulement sur leurs capacités. Mélanie était là elle aussi... Même si elle n'était encore qu'une recrue, elle gravirait les échelons le plus vite possible pour avoir la reconnaissance d'Ezio.


-Oui, si ils prennent le contrôle de la ville, ils commenceront sûrement par l'Arsenal. Allons-y. Je tiens à vous préciser que j'ai un sens de l'orientation déplorable... Cela fait bien longtemps que je ne suis plus venue dans votre belle ville. Je vous laisse donc nous guider...


Dernière édition par Mélanie Auditore le Jeu 16 Fév - 10:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gillian McCarthy

avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
PV:
1050/1050  (1050/1050)
Énergie:
1050/1050  (1050/1050)
Expériences:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Mar 22 Nov - 19:13

Ils avaient donc trouvé la base de leur recherches. Cela enchantait l'inventeur, lui qui détestais rester sur place, immobile, il aimait bouger et s'occuper, surtout s'il s'agissait d'une affaire importante. Aussi loin qu'il se souvenait, il n'avait encore jamais été au cœur de l'action, ou du moins il n'avait jamais été l'acteur d'un réel acte, investit d'une réel mission qui avait toute son importance. L'Auditore précisa qu'elle ne se débrouillais pas question orientation, l'inventeur sourit en réponse, lui avait un bon sens de l'orientation, mais il pouvait parfaitement comprendre qu'on puisse se perdre dans une ville aussi immense et labyrinthique que Venise. Il prit donc la marche, restant à la hauteur de Mélanie, il jetait un rapide coup d’œil derrière son épaule pour constater que l'Assassine vêtue de noir était toujours là, et les suivaient sans dire un mot.

- Soit, nous ne somme pas encore trop loin, nous y seront vite.

Alors qu'ils marchaient, L'inventeur ne pouvait pas s'empêcher de jeter de temps à autre un regard vers la jeune femme, la vérité c'est qu'il l'enviait énormément, elle était sans arrêt mêlée aux histoires des Assassins, elle comprenait sans doute mieux ce qui se passait dans toute l'Italie, elle portais l'habit d'un assassin, elle était agile, avait subit certainement un entrainement très pointu et poussé... D'ailleurs il se sentait beaucoup moins utile que n'importe quelle recrue de son ordre secret ... Pourquoi ? Parce que même s'il les fournissait, même s'il inventait de nombreuse armes et protections pour eux, il se sentait insignifiant par rapport à ces hommes et ces femmes qui risquaient leurs vies à chaque minutes, lui était, comme n'importe qui aurait put le dire, un "Planqué" Il était en sécurité, protégé justement par ces êtres qu'il admiraient pour leur vaillance et leur courage.
Il chassait ses mauvaises pensés en engageant la conversation.


- J'ignorais qu'Ezio avait une cousine telle que vous, à vrai dire votre identité m’aie inconnue. Je ne connais que votre nom, Mélanie... Je sais que la question est indiscrète, mais quels liens vous unissent ?


Il continuait à marcher dans la rue à ses côté, ils préféraient emprunter celles qui étaient les moins fréquenter, histoire d'éviter la foule. Et surtout l'inventeur la menait sur un raccourcis passant par les ruelles qui les amèneraient plus vite à l'Arsenal


Dernière édition par Léonardo da Vinci le Mer 23 Nov - 12:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Mer 23 Nov - 12:27

La jeune fille ferma les yeux un instant pour réfléchir à la question du génie. Elle n'avait jamais vraiment cherché à savoir. La question était bonne. Tout en continuant de marcher, elle prit le temps de bien peser ses mots, pour donner une réponse la plus exacte possible.

-Et bien... Si l'on parle du sang, c'est le cousin de mon père... Nous avons donc un lien de parenté en bonne et due forme. Pour ce qui est du reste... Ezio est quelqu'un de très important pour moi. Je tiens énormément à lui, et je lui dois beaucoup. Je suis fière d'être une Auditore, et je ferais tout pour ne pas le décevoir. Ce que je voudrais, c'est qu'un jour il me dise en face qu'il me fait confiance... Ou qu'il est fière de moi. Vous êtes son meilleur ami et je sais qu'il tient beaucoup à vous. Raison de plus pour mener cette mission à bien...

Ils continuaient de déambuler dans les rues de la ville d'eau. Léonardo semblait connaître cet endroit sur le bout des doigts... Mélanie le suivait de près. Au bout d'un moment, ils virent une grande bâtisse qui se dressait au loin, ou plutôt ce qui semblait être des murailles d'une imposante stature. Ils se rapprochèrent, et elle put mieux distinguer la construction qui se situait proche de l'eau. Elle sourit, avant de se tourner vers ses deux compagnons. Non, vraiment, elle n'aurait pas trouvé cet endroit seule. Elle remercia bien fort l'inventeur en son fort intérieur.

-Apparemment, c'est ici. On y va?
Revenir en haut Aller en bas
Gillian McCarthy

avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
PV:
1050/1050  (1050/1050)
Énergie:
1050/1050  (1050/1050)
Expériences:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Mer 23 Nov - 16:30

L'inventeur écoutait les propos de la jeune femme avec attention, il souriait toujours, il comprennait parfaitement les désirs qu'elle ressentait.

- Je comprend, enfin, je crois, si j'ai bien saisit, tu veux faire tes preuves afin qu'il soit fier de toi, c'est très loyal envers lui, et ce sens de l'honneur te donne légitimement le nom d'une Auditore, j'espère qu'un jours tu obtiendra ce que tu cherche mais, voici un conseil, n'oublie pas d'être fier de toi-même avant tout, fait ce que tu fais dans le respect de ce qu'on t'as appris, mais également en respect avec ton être...

Il souriait toujours, plus il en apprenait, plus il admirait la jeune femme, sa dévotion et sa loyauté était impressionnante. L'Arsenal se dressait enfin devant eux, l'inventeur était anxieux, il y avait avait peu de chance pour qu'ils découvrent ce qu'ils cherchaient du premier coup, et il priait pour que le destin les accompagnent tout trois. Mélanie proposa d'entrer, comme prévu, l'Arsenal était plein de gardes et de sentinelles, il était possible d'entrer dans le port ou patientais les navires de défenses de Venise, mais les bâtiments, eux, étaient interdis d'accès. Il était également interdis de monter à bord des sublimes navires qui flottaient fièrement contre les quais, les amateurs pouvaient seulement les admirer.
L'Inventeur jeta un regard rapide vers ses deux acolytes, Rosalia resta silencieuse, comme à son habitude, et Mélanie et lui devait maintenant prendre des décisions.


-Bien, je suppose que ceux que nous cherchons seraient idiot de se réunit dans l'un de ces navires, ont peut abandonner cette hypothèse, les bâtiments sont plein à craquer de gardes, mais il doit y avoir moyens de s'y faufiler, mais ça, c'est plutôt de votre ressort... Je suis désolé, même si j'aimerais être aussi adroit, discret et agile que vous... S'il le faut, je suis à même de monter la garde pour vous...


Léonardo prit une pose pour observer un instant et réfléchir, cherchant une faille dans cet endroit si bien gardé.
Revenir en haut Aller en bas
Ezio Auditore
PNJ - Modo
avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 19/05/2011

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Mer 23 Nov - 17:12



La jeune Assassine et réputée à Venise avait suivit le duo. Ces petits protégés du grand maitre avaient obtenus l'attention et la vigilance de Rosalia. Elle n'avait pas vraiment écouté la conversation de ses compagnons étant trop occupés à observer toits et coins de rues pour prévenir d'une quelconque attaque. Les Templiers aimaient jouer aux embuscades et Venise était parfaitement pour ce genre de manège. Ses rues n'étaient pas toujours très larges, se défendre dedans restait complexe et dangereux mais cela représentait un vrai désavantage pour les envoyés de Cesare : les lances et épées trop longues n'y servaient à rien. La lame des Assassins restaient la meilleure méthode d'atteindre sa cible dans pareil endroit.

Et puis, après plusieurs longues minutes de marche, le trio arriva devant l'Arsenal. Par réflex, l'Assassine activa sa vision de l'aigle et elle repéra un homme, un soldat en vadrouille qui semblait inspecter les horizons. Vu le nombre de gardes, ce n'était pas ici que l'Ordre se réunissait, non, les êtres avides de sang étaient plus loin.


- Restez ici, je reviens ...

A ces mots, elle courut avec agilité et vitesse. Elle n'avait rien à voir avec Mélanie, elle était une Assassine confirmée et avait obtenu la confiance du Maitre depuis bien longtemps. Montant sur un toit, elle arriva près du soldat qui continuait de marché dans une ruelle. Il vit alors la Auditore et da Vinci, il leur fit signe de s'arrêter mais c'était trop tard. La Alberico lui avait sauté dessus et sa lame secrète était prête à lui trancher la gorge.

- Dis moi où les Templiers se réunissent sur Venise ! Immédiatement !

- Au, au, au nord ! Au nord ! Allez au Nord ! Plus au Nord !

D'un coup franc elle lui transperça la gorge faisant gicler le sang rouge et impur de cet être diabolique.

- Requiescat in Pace ...

Tel la règle du crédo elle prononça ces mots sacrés avant de revenir jusqu'au trio qui avait surement entendu la victime de leur garde rapprochée. Ils pouvaient avancer de nouveau.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Résultat lancé de dé :
Vous trouvez un homme et l'interrogez, il vous donne une direction : plus au Nord.

_________________________________________________


Personnage Non Joueur - Modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Mer 23 Nov - 17:45

Impressionnée, Mélanie s'avança légèrement. Décidément, cette assassine recelait bien des surprises... Plus le temps passait, plus elle avait l'impression que son niveau lui semblait inaccessible. Mais c'était son objectif, devenir toujours plus forte. Après tout, Rosalia avait bien été une apprentie, elle aussi, un jour... Une recrue. Comme elle. Oui, un jour elle finirait bien par y arriver elle aussi. Mais elle sentait tout de même l'écart qui la séparait de la jeune femme. D'un côté, cela la poussait à aller plus loin, de l'autre, à se résoudre qu'elle mettrait bien longtemps avant d'arriver à faire aussi bien... Comment avait-elle repéré ce garde? Et ce geste avait été si furtif, dénoué d'hésitation. Elle l'avait tué sans hésiter. Lors de son dernier combat, l'Auditore en avait bien fini avec son ennemi, mais c'était différent. Il avait eu la possibilité de sauver sa vie. Là, elle ne lui avait laissé aucune chance. Mais peut-être que d'un côté, c'était cela, la voie de l'Assassin. Elle ne montra pas son admiration et se contenta de lancer, alors que Rosalia revenait vers eux:

-Bel enchaînement, ma soeur.

Puis elle se tourna vers Da Vinci.

-Qu'y a-t-il, au Nord, d'ici, messere?
Revenir en haut Aller en bas
Gillian McCarthy

avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
PV:
1050/1050  (1050/1050)
Énergie:
1050/1050  (1050/1050)
Expériences:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Mer 23 Nov - 19:31

Bouche bée, c'était la seule expression qui convenait pour définir le visage de Léonardo da Vinci à cet instant précis, il avait été saisit par la scène qui s'était déroulé sous ses yeux. Il réagissait toujours de la sorte, ébahis par les prouesses de ses confrères. Ce n'étais bien sûre pas la première fois qu'il assistait à la mise à mort d'un garde un peu trop curieux, cela lui rappelait d'ailleurs avec une certaine nostalgie la fois ou Ezio avait tué le soldat qui maltraitait l'inventeur. Depuis cet incident, les hommes armés de Florence n'avait plus jamais été cherché de noises à Léonardo, il n'était pas ingrat, Ezio avait toute sa gratitude, et il espérait bien le lui montrer. Alors que L'assassine tout de noir vêtue revenait vers eux, il lui transmettait son admiration.

- Félicitation Rosalia, j'en suis bouche bée, dans le sens propre du terme ! Ces informations vont nous êtres très utile, nous savons déjà qu'il est inutile de fouiller dans le sud de la ville, nous savons donc qu'ils ne sont ni au Palais des Doges, ni au Palais de la Soie. Je suppose qu'au nord, cela signifie que nous n'avons plus que Cannaregio et les parties nord de San Polo et Santa Croce, nous avançons !

Il réfléchissait à nouveau, cherchant quel base il pourrait emprunter pour continuer leurs recherches. Il avait beau penser à toute les possibilités imaginables. Le seul monument vraiment beau, car oui, les templiers préférait le grandiose, qui lui venait à l'esprit se trouvait vraiment tout au nord de la ville, dans le quartier Cannaregio.

- J'ai beau tourné le problème dans tout les sens, au nord il n'y a qu'un endroit qui me parle, l'église Madonna dell'Orto. Elle est sûrement assez grande pour cacher des réunions, et je pense que comme toute église, les souterrains y seront nombreux, qu'en dis-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Jeu 24 Nov - 17:23

-Les souterrains de Madonna dell'Orto? Oui, ça pourrait être une bonne idée. On y va, alors.

Ils se remirent en route, toujours Da Vinci devant, Mélanie et Rosalia derrière lui, au même niveau. L'inventeur les guidait dans la ville. Depuis quelque temps, la même question trottait dans la tête de l'Auditore. Comment Rosalia avait-elle repéré ce garde tout à l'heure? Elle n'avait pas pu l'entendre ni le voir, étant donné la distance. De plus qu'il était devait être dans une rue opposée à la leur. Ce n'était pas tant son geste fluide concernant l'assassinat de ce garde qui l'avait impressionné, c'était la rapidité avec laquelle elle l'avait repéré. Elle se décida finalement à engager la conversation et à lui demander:

-Hem... Excusez-moi... Comment avez-vous fait cela tout à l'heure? Je veux dire, le repérage. Cet homme était bien à quelque dizaines de mètres de nous, non? Alors comment avez-vous fait pour le voir?

C'était toujours une occasion d'en apprendre un peu plus avec une assassine plus expérimentée qu'elle. Si elle pouvait apprendre comment dépister quelqu'un à plusieurs mètres à la ronde, c'était toujours ça de gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Ezio Auditore
PNJ - Modo
avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 19/05/2011

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Jeu 24 Nov - 18:11


Le trio marchait dans les rues, tel le cortège funèbre d'un homme méritant de telles funérailles. Leur marche quasi silencieuse et longue fut animé par la voix de la Auditore qui lui posa une question. Au début, Rosalia en fut surprise car ignorer cela, pour une membre de la famille du grand Maitre, c'était assez étonnant. Elle réfléchit donc à un moyen d'expliquer ce don d'Assassin.

- Me voilà fort bien étonnée, une cousine du grand maitre ignorant une telle chose, c'est fort amusant. C'est le grand Ezio lui-même qui m'a apprit à maitriser pareil pouvoir, un processus simple lorsqu'il vient de sa bouche mais si dur dans celle d'un autre. Il avait les mots et la justesse pour m'apprendre ce qu'il appel la vision de l'aigle. C'est comme un sixième sens vous emportant dans une autre dimension, du moins ça y ressemble. Nous voyons alors les gens par couleur nous indiquant nos ennemis, nos alliés et les civils. Avec de l'entrainement, la cible se désigne même en une couleur or selon le Mentor.

Elle fit une pause pour laisser Mélanie imaginer tout ceci.

- Notre ouïe se développe aussi un peu. Si j'ai repéré ce templier c'est que sa manche dépassait, la teinte des murs n'étant pas rouge, j'ai vu la différence entre sa manche et l'enceinte de ces maisons. Cette technique est indispensable, mais sa maitrise est difficile. Il vous faut chercher ce 6ème sens en vous-même, puis apprendre à le maitriser. Je ne sais pas si ... si Ezio m'autorisera à vous l'apprendre, ou du moins essayer de le faire ...

Elle baissa un peu la tête ne sachant que faire. Elle pointa ensuite son pistolet en l'air et tira, laissant tomber un garde posté sur les toits qui se préparait à attaquer. Sa vue étant impressionnante.

_________________________________________________


Personnage Non Joueur - Modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Jeu 24 Nov - 18:40

Ses doutes se confirmaient. Il s'agissait bel et bien de la vision qu'utilisait Ezio lorsqu’il traquait ses cibles. Le coup de pistolet de la Alberico fut très précis, preuve irréfutable de ce qu'elle affirmait en disant que les sens étaient un peu augmentés.

-Alors c'était bien la vision d'aigle... J'en avais effectivement entendu parler, mais je n'aurais jamais imaginé que cela puisse s'apprendre. Je pensais que c'était uniquement un don. Un sixième sens... Oui, cela doit être un atout de taille face à l'ennemi.

Mélanie réfléchit rapidement, tout en continuant de marcher avec ses deux compagnons. Si elle pouvais apprendre cela, autant essayer. C'était toujours quelque chose de gagné. Et qui améliorerait nettement ses capacités. Et dans le cas échéant, elle se concentrerais sur autre chose. Mais Rosalia serait-elle d'accord? Peut-être. Ou peut-être pas. Rien ne coûtait d'essayer.

-Je ne demande qu'à apprendre, mais s'il faut vraiment qu'Ezio accepte, j'attendrai. J'apprend vite, la plupart du temps. J'aimerai que... Si vous êtes d'accord... Que vous m'appreniez à m'en servir. Ou du moins essayer, comme vous disiez tout à l'heure...

Elle baissa également la tête, se demandant si elle avait une chance, même infime, de réussir une telle technique.
Revenir en haut Aller en bas
Gillian McCarthy

avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
PV:
1050/1050  (1050/1050)
Énergie:
1050/1050  (1050/1050)
Expériences:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Ven 25 Nov - 20:18

L'artiste écoutais les deux jeunes femmes discuté avec tout le respect qu'il leur devait, il n'avait en rien à intervenir dans leur discussion, pourtant il en mourrait d'envie. Même s'il n'exprimait rien, il était surpris que l'Auditore n'ai pas encore connaissance de la vision d'aigle. Ho bien sûre, même s'il en mourrait d'envie, Léonardo ne maitrisait pas cette technique, il savait seulement qu'un certain assassin et lui avaient passer des heures à en discuter, à analyser le phénomène, le désormais Grand Maître des Assassins l'avait décris avec tellement de précision et de passion que l'inventeur l'avait presque sentit en lui, qu'il avait presque eu l'impression de découvrir une nouvelle vision du monde.

Les rues s'enchainaient tandis que les deux compagnies de l'inventeur parlait de ce fameux don. Léonardo les mena vers le grand canal où il prirent une gondole, le trajet serait plus rapide par l'eau et ainsi ils avaient le bénéfice d'éviter la foule, malgré ces précautions, ser da Vinci était presque persuadé qu'il ne risquait rien, face aux prouesse qu'il avait observer il y a quelques instant. Il se sentait en sécurité ainsi entouré. Après environs un quart d'heure, l'embarcation toucha un des nombreux quais de Venise, et tout les trois ils descendirent.

Le cortège secret avançais dans la foule sans sa faire remarquer, les gens se retournaient quelques fois, mais c'était trop tard, tout trois avaient déjà disparus bien plus loin, leurs pas rapides et léger les mena jusqu'à Madonna dell'Orto en moins d'une heure. Les rues de Cannaregio n'étaient pas le quartier pauvre pour rien. Les maisons, de moins bel aspect que celles du centre ville et de la Place st-Marc, n'attirait pas vraiment la foule ici. Il n'y avait que quelques rare boutique, un médecin itinérant qui vendait ses soins pour de modiques sommes. Après avoir croisé quelques habitants craintifs, quelques courtisanes, éternelles alliées des Assassins.

Ils furent enfin devant l'église dell'Ort après une bonne dizaine de minutes de marches dans ce quartier délabré, un peu plus loin derrière, la mer s'étendait à perte de vue. L'inventeur se stoppa net arrivé dans la cours du beau bâtiment, qui à lui seul rehausse l'aspect du quartier. Il était un peu gêné d'intervenir de prendre la parole après autant de temps de silence, où il avait laisser les jeunes femmes dialoguer.


- Nous y voilà, prions pour que j'ai vu juste cette fois-ci, cela nous éviterais de courir en ville à nouveau. Alors, que proposez-vous de faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Ezio Auditore
PNJ - Modo
avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 19/05/2011

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Ven 25 Nov - 20:54



Le trio était à présent en marche vers le haut Nord de la Belle Venise. La cousine du Maitre Auditore interrogea sa coéquipière qui lui répondit, puis elle demanda à apprendre la technique. Rosalia leva alors le bras et sortit un papier de l'autre, elle marque quelques mots en baissant le bras avant de le relever. Un Aigle Royal apparut sur ce dernier et elle lui donna le papier dans la serre. Une fois saisie, l'animal s'envola à grande vitesse, il devait trouver son maitre.

- Je ne sais pas si tu le connais, c'est l'Aigle personnel de Ezio lui-même. Je suis l'une des rares personnes que le Mentor fait suivre par un de ces oiseaux rapaces personnels pour le contacter au besoin. Si un jour tu obtiens la confiance de ton cousin comme tu le souhaites, tu pourras le contacter grâce aux airs. En attendant la réponse, je ne peux rien t'apprendre, tout dépend du Maitre Assassin.

Et puis ils arrivèrent devant ce qu'ils recherchaient. Léonardo le leur indiqua et immédiatement, l'Assassine confirmée activa sa vision de l'Aigle mais elle ne repéra rien. Aucun templier n'était présent ce n'était surement pas le bon endroit.

- Ce n'est pas ici, il n'y a personne dans cet endroit. Sir da Vinci, vous aviez parlé d'un second lieu au Nord n'est-ce pas? Sans doute est-ce le bon. Nous devrions y aller au plus vite.

Elle attendit la décision de ces camarades de route, vérifiant toujours que personne ne les suivait.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Lancé de dé : 2 soit l'échec simple.
Le prochain lieu est le bon.

_________________________________________________


Personnage Non Joueur - Modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Sam 26 Nov - 8:57

Décidément, la chance n'était pas avec eux. Ce n'était pas ici non plus. Rosalia avait envoyé un aigle à Ezio lui demandant s'il permettait à l'assassine d'essayer d'enseigner sa technique. L'aigle s'envola, allant trouver le Mentor. L'admiration que Mélanie portait à l'assassine ne fit qu'accroître lorsqu'elle lui parla du peu de personnes suivies par cet aigle. Elle espérait que son cousin lui permette ne serait-ce que d'essayer.
Etant arrivés à Madonna dell'Orto, la Alberico avait utilisé sa technique pour essayer de trouver quelqu'un. Mais il n'y avait personne. Elle avait alors suggéré de partir vers un autre endroit qui pourrait être ce qu'ils recherchaient.


-Je suis d'accord. Pouvez-vous nous guider?

Elle s'était tournée une fois de plus vers l'inventeur qui les accompagnait en souriant. Il les avait toujours aidé depuis le début, et heureusement qu'il était là... Avec un sens de l'orientation comme celui de la jeune fille, ils n'étaient pas sortis de l'auberge...
Revenir en haut Aller en bas
Gillian McCarthy

avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
PV:
1050/1050  (1050/1050)
Énergie:
1050/1050  (1050/1050)
Expériences:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Sam 26 Nov - 11:40

Léonardo fut surpris, de voir un si bel animal descendre ainsi des cieux, il était simplement superbe. Rosalia lui transmis un message, et l'aigle eu tôt fait de partir l'apporté à son véritable maître. L'inventeur ne pouvais s'empêcher de s'ébahir devant les techniques et les moyens de communication des Assassins, ils étaient, à vrai dire, une véritable source d'inspiration pour lui, inventer des armes pour eux n'était pas qu'un métier, mais une vraie passion.

- Vous les Assassins, vous m'impressioner à chaque fois que je vous croise pour une raison quelconque, je vous envie toute les deux...

Léo' se ravisa au dernier moment.

-Excusez-moi, je pensais à voix haute...

L'inventeur se maudissait d'un nouvel échec, il se sentait soudain bien inutil, et il était certain que cette fois il n'avait pas droit à l'erreur, ses deux amies allaient rapidement s'impatienter s'il se montrait incapable une fois de plus. Il prit un longue pose et réfléchit, il se creusait, cherchant ce que le garde avait bien pus sous-entendre avec "Le nord" avant de passer l'arme à gauche. Et soudain, l'idée s'imposa en lui, il l'avait trouvé ! C'était si évidant ! Le garde ne parlait pas de la ville de Venise, non, l'endroit en question, bel et bien situer au nord, se trouvais bien plus loin !

- Dio mio ! Pourquoi n'y ais-je pas pensé plus tôt !!! Venez !

Sans en dire plus, l'inventeur marchait déjà, marmonnant, en direction justement de la mer, et plus précisément vers le port, alors qu'il marchait, il expliquait son idée aux deux jeunes femmes.

- C'est tellement stupide ! On l'avait sous le nez qu'on n'as pas daigné le voir, quel abrutis je fais ! Lorsque ce garde parlait du nord, il parlait , il ne pouvait être plus précis, le repaire ne se trouve pas en ville, enfin, pas réellement... C'est San Michele ! Il n'y a aucun doute de cela, l'île se trouve pile au nord de l'Arsenal, par delà la lagune ! Raah quel idiot !
Revenir en haut Aller en bas
Ezio Auditore
PNJ - Modo
avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 19/05/2011

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Sam 26 Nov - 13:52


Eclaireurs




Après avoir retrouvé un des gardes surveillant l'arsenal de Venise, l'alerte fut très vite donnée aux autres templiers présents dans la ville très connues de par ses canaux. Ce furent surtout des éclaireurs qu'on envoya pour essayer d'arrêter rapidement les criminels certainement toujours présent dans la ville. Ainsi des équipes de six éclaireurs furent formées pour patrouiller dans la ville et trouver les responsables de cette mort. Au bout d'un moment une équipe aperçus un groupe étrange composé de trois personnes. Dans ce groupe se trouvait le très connu Léonardo Da Vinci. Les templiers en avaient beaucoup entendus parler pour ses inventions qui révolutionnaient sans cesse l'armement des différents ordre. Cependant l'ordre mené par Cesare savait que le génie était fort proche des assassins, mais par profit le maître avait préféré le laisser en vie tout en s'accaparant quelques inventions au passage. Mais maintenant encore celui-ci aidait les assassins...
Deux autres personnes l'accompagnaient également. A coup sûr des femmes au vu de leur corpulence et allure mais également des assassines au vu de leurs habits. Il n'y avait donc plus aucuns doutes ça ne pouvait être que les personnes recherchés. Un des éclaireurs envoya alors un pigeon voyageur à destination du centre de commandement des templiers. Ainsi tout le monde saurait qui rechercher et surtout où se trouvaient actuellement les assassins. Une fois cela fait le groupe de six gardes décida d'intercepter l'ennemi. Les suivants alors un moment le groupe décida de passer à l'action alors que les trois intrus s'était stopper devant l'église dell'Ort, cherchant visiblement quelques choses. Se plaçant donc à quelques mètres des assassins en position de combat avec le reste de son groupe un des six éclaireurs prit la parole.


- Que faites-vous ici assassins ? Vous allez payer pour le meurtre d'un de nos confrères !

Une fois ces paroles prononcés le petit groupe attendit une réponse de l'adversaire situé non loin. Ils avaient l'avantage numérique mais encore fallait il que les ennemis ne soient pas trop fort... Pour Léonardo Da Vinci le groupe ne s'inquiétait pas trop, mais pour les deux femmes c'était autre chose. Surtout qu'une des deux paraissaient assez redoutables dans son habit totalement noir.




---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Eclaireurs : 500 PV
Eclaireurs : 500 PV
Eclaireurs : 500 PV
Eclaireurs : 500 PV
Eclaireurs : 500 PV
Eclaireurs : 500 PV


Petit combat surprise. Je vous laisse vous arranger pour qui commence. Quoi qu'il arrive c'est un combat A/A/A/T
(A= assassins ; T= templiers)

_________________________________________________


Personnage Non Joueur - Modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Yuuga Maï
Ketsueki ni dansu - Modo
avatar
Messages : 912
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
PV:
1750/1750  (1750/1750)
Énergie:
1450/1450  (1450/1450)
Expériences:
10/150  (10/150)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Dim 27 Nov - 14:28

Léonardo semblait troublé. La jeune fille sentait très bien que quelque chose le préoccupait. Il les enviait? Vraiment? Pourquoi...? Il les emmena ensuite sur le chemin de San Michele. Il faudrait donc trouver un moyen de traverser jusqu'à la petite île... Sur le chemin, personne ne parla. Mélanie attendait toujours la réponse d'Ezio. Mais ses pensées étaient mélangées par les paroles de l'artiste. Elle finit par se tourner vers lui et lança:

-Il y a quelque chose qui vous trouble, ça se sent. Cela a-t-il un lien avec ce que vous avez dit tout à l'heure? Pourquoi nous enviez-vous? Il suffit de suivre sa propre voie, pas de se calquer sur celle des autres...

Elle ne put en dire plus, des gardes arrivèrent, les interceptant. Elle les détailla rapidement: ils étaient six, en armure légère et avec peu d'armes. Ce serait facile si affrontement il y avait. Et justement, l'un d'entre eux dégaina son arme tout en leur jetant qu'ils allaient payer pour l'homme que Rosalia avait tué. Elle sourit. Provocation. Elle répondrait en conséquences.
Sortant très vite deux couteaux, elle les envoya vers le garde. Ils se fichèrent dans ses yeux, le rendant aveugle. Profitant de son effet de surprise, elle courut très vite vers lui et l'envoya à terre grâce à un balayage basique. Il ne pouvait plus voir, et ne l'avait pas sentie arriver. Il lâcha son épée. Désarmé, il était à sa merci. L'Auditore sortit sa dague d'argent, son arme la plus précieuse à ses yeux, et le frappa au torse. La blessure n'était pas énorme, mais saignait tout de même abondamment. Toujours avec sa même dague, elle lui assena un nouveau coup, dans le bras cette fois-ci, le rendant inutilisable. Avec un bras et ses yeux en moins, le garde n'avait plus beaucoup de chances de s'en tirer vivant.


STATS TOUR:

Mélanie Auditore:
1200 pv/ 645 NRJ

Eclaireur 1: 245 pv
(-15 pv/tour car aveuglé)

Eclaireur 2: 500 pv
Eclaireur 3: 500 pv
Eclaireur 4: 500 pv
Eclaireur 5: 500 pv
Eclaireur 6: 500 pv


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Gillian McCarthy

avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
PV:
1050/1050  (1050/1050)
Énergie:
1050/1050  (1050/1050)
Expériences:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Dim 27 Nov - 16:07

Alors qu'ils marchaient vers le port le plus proche, celui qui les emmèneraient sur l'île de San Michele, Léonardo était totalement perdus dans ses pensées, il se maudissait de ne pas avoir songé à cet endroit plus tôt. Ce genre de saute d'humeur étaient fréquentes chez lui, non seulement il s'en voulait pour cela, mais en plus il se sentait également inutile, dans la mesure où une fois qu'ils auraient aidé les deux jeunes femmes à trouver le repère de Templier de Venice, que pourrait-il bien faire pour continuer de servir ? Il n'étaient ni agile comme elles, ni aussi habile combattant.
Visiblement, la jeune Auditore perçu le malaise de Léonardo. Se tournant vers lui, elle le questionna.


- C'est simplement, Rah, c'est bête à dire mais... J'ai souvent rêvé de devenir...

L'inventeur n'eut pas le temps de finir sa phrase, un groupe de garde. Ils accusaient le groupes d'Assassins du meurtre de leur confrère, Léonardo fit le rapprochement avec le garde qui avait été mis à mort par Rosalia, il essaya également de garder son calme, même s'il n'avait qu'une seule véritable envie : Paniquer.
De sang froid, Mélanie partie à l'assaut, blessant assez méchamment l'un des éclaireurs, Léonardo comprit que le temps n'était pas à réfléchir, d'un geste vif il sortit une dague de son fourreau, elle était juste avant camouflée par la cape rouge vif de son possesseur.

Il partit quelques secondes après que Mélanie se fut lancée elle-même, il oublia tout sentiment de crainte ou d'appréhension. Arrivé à la hauteur d'un éclaireur il se mit en position d'attaque, L'inventeur put profiter de ce quartier sale et mal entretenus pour envoyer, d'un coup de pied sur le sol, un nuage de poussière dans les yeux de son adversaire, ne lui laissant pas le temps de reprendre sa vue, il en profita pour lui donner un coup de couteau feinté dans le flanc.


Stats Tours

Léonardo da Vinci :
450 pv / 355 NRJ

Eclaireur 1: 245 pv
(-15 pv/tour car aveuglé)
Eclaireur 2: 460 pv (+ aveuglé par la poussière)
Eclaireur 3: 500 pv
Eclaireur 4: 500 pv
Eclaireur 5: 500 pv
Eclaireur 6: 500 pv

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr Ibn-La'Ahad
PNJ - Modo
avatar
Messages : 100
Date d'inscription : 30/09/2011

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Dim 27 Nov - 17:08



Rosalia était entrain d'écouter ses deux compagnons quand des éclaireurs vinrent réclamer vengeance. Sans aucun doute, ils parlaient du Templier tué par l'Assassine confirmée. Finalement ils avaient trouvé le corps rapidement ainsi que la meurtrière, pour une fois qu'ils se montraient efficaces. Et puis avant que la demoiselle ne puisse passer à l'action, ses deux compagnons se jetèrent sur l'ennemi tandis que, restant en arrière, la femme vêtue de noir activa sa vision de l'Aigle et courut vers un homme qu'elle tua d'une balle en pleine tête après qu'il fut amoché par la Auditore. Une fois fait elle enchaina de même avec celui attaqué par da Vinci en lui mettant deux coups lui assurant une mort rapide dans un bain de sang. Une fois fait elle attrapa ses compagnons et les fit reculer de plusieurs pas, laissant une petite distance entre le trio et leurs ennemis.

- Restez derrière moi ! Ne bougez surtout pas !!

Elle leva alors les deux bras et les agita avant de les descendre en direction des éclaireurs, le tout accompagné de deux sifflements stridents qui seraient capables de rendre sourd un homme un peu trop près. Les éclaireurs rirent devant le manque de réaction, ils ne voyaient rien et pourtant, quelques secondes après une myriade d'oiseau vinrent au dessus de la tête du petit groupe en lançant un nombre incalculable de couteaux avant de repartir. Le lancé quasi parfait effleura cependant l'Assassine qui saigna un peu, le prix à payer pour une telle technique ... Les hommes étaient en tout cas mort, il n'avait rien à redire la dessus.

-----------------------------------------------

Spoiler:
 


Rosalia : ? PV / ? NRJ

Léonardo da Vinci :
450 pv / 355 NRJ

Mélanie Auditore:
1200 pv/ 645 NRJ

Eclaireur 1: -55 pv
Eclaireur 2: -140 pv
Eclaireur 3: -50 pv
Eclaireur 4: -50 pv
Eclaireur 5: -50 pv
Eclaireur 6: -50 pv

_________________________________________________

Rien est vrai, tout est... permis.

Master PNJ - Modérateur - Invincible
Revenir en haut Aller en bas
http://assassins-history.forumsactifs.com/
Gillian McCarthy

avatar
Messages : 431
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
PV:
1050/1050  (1050/1050)
Énergie:
1050/1050  (1050/1050)
Expériences:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Rues de Venise (General) Dim 27 Nov - 20:22

Léonardo eu un léger mouvement de surprise lorsque l'Assassine le tira vers l'arrière, mais il ne se fit pas prié et fit quelques pas vers l'arrière, curieux de ce qu'elle préparait. Il obéis également à l'ordre oral qu'elle leur donna, ne bougeant pas, il savait bien qu'il pouvait faire confiance à l'Assassine, elle avait bien assez d'expérience pour cela.
Elle émit de suites deux sifflement strident qui résonnèrent un instant dans le silence de ce quartier, les rares passants ayant fuis pour ne pas être mêler aux combats qui se déroulaient.

Encore une fois, l'inventeur fut ébahis par l’apparition imprévue de ces oiseaux vengeurs, en quelques instant, le groupe de Soldat templier furent décimé. De nouveau, l'Inventeur enviais l'Assassine pour son talent et ses capacités. Une fois les oiseaux partit dans toutes le directions, Léonardo s'approcha d'un des gardes, s'agenouilla, plaçant ses doigts sur leurs poignet et ensuite dans leur cou. Il répéta l'action rapidement sur tout les corps et conclut à voix haute.

- Ils sont tous dans l'autres mondes, quoi qu'il en soit, nous n'avons plus rien à craindre d'eux.

Il marqua une pose
.

- Nous ne devrions pas nous éterniser, autant qu'on ne nous voit pas à proximité de ces corps.

Il fit signe aux deux jeunes femmes d'avancer. L'inventeur n'était pas plus dans son assiette qu'avant ce combat imprévu, il ne pouvait s'empêcher de penser aux prouesses des deux Assassines avec une certaines envies, lui aurait été incapable de lancer les couteaux tels Mélanie, ou de reconnaitre une cible d'un seul et unique regard comme Rosalia. Il marchait de nouveau en compagnie des deux dames, sauf que cette fois il préférait rester un peu en rentrait, perdus en lui-même, bientôt, ils furent sur le ponton en bois d'un petit port de pêche.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rues de Venise (General)

Revenir en haut Aller en bas

Rues de Venise (General)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» La realite des enfants des rues, article du Sun-Sentinel
» VENISE ET SES GONDOLES
» Le pont de la constitution a VENISE
» Garage des rues : véritable casse-tête !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin's History RP :: Administration :: Administration :: Archives :: Version 1 :: Role Play :: Rome, Florence & Venise :: Venise :: Dans les rues-